Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ambition intime : un président ne devrait pas dire ça !

Publié le par thalasrum

L'absurde du pire de la télévision étatsunienne est souvent considéré comme modèle par les producteurs médiatiques français. C'est pour ça qu'après des années de dénigrement du show politique étatsunien où l'apparence et la vie privée primaient sur les idées politiques, les médias français, aidés en cela par un personnel politique français à court d'idée, ont décidé d'importer la méthode.

Après s'être affichés dans les magazines people, puis avoir été invités dans les émissions de divertissement où ils n'auraient jamais du avoir leur place, des hommes politiques se sont vus conviés ce dimanche à une émission conçue exclusivement pour les candidats aux élections présidentielles par Karine Lemarchand.

Karine Lemarchand, présentatrice de l'émission de télé-réalité "L'amour est dans le pré", dont le concept consiste à tenter de trouver des conjoints à des personnages aussi caricaturaux que possible, en état de grande misère sexuelle, a donc décidé de se lancer dans une émission politique, sans faire de politique ! sic !

Qui cela peut-il intéresser de connaître la vie, la jeunesse, l'intime d'hommes politiques dont le but est de gouverner la France ? Alors que les entreprises sont régulièrement condamnées quand elles s'immiscent dans la vie privée des salariés, les médias jettent en pâture la vie privée d'hommes politiques consentants aux électeurs potentiels, à une heure de grande écoute. Certes, certains hommes politiques ont refusé, tels le président de la République, François Hollande. Mais il vient dans le même temps de laisser publier 660 pages de confessions intimes (Un président ne devrait pas dire ça) où il livre encore plus que n'oaurait osé lui demander Karine Lemarchand.

Mais qui donc cela peut-il bien intéresser ? La question reste entière... Sauf si l'on se tourne vers les réseaux sociaux. Pour constater l'unanimité de la fachosphère pour saluer l'émission qui a "permis à Marine Le Pen d'être traitée comme les autres candidats" dixit de nombreux commentaires. La conclusion est évidente, mais mieux vaut encore l'écrire pour ceux qui n'auraient pas compris.

Faire de la politique en arrêtant de faire de la politique ne sert que l'extrême droite qui veut parler de tout. De tout, sauf de ses idées, sauf de son programme !

 

 

Commenter cet article