Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interrogations sur l'arrivée du Dixmude en Guadeloupe

Publié le par thalasrum

L'arrivée du porte-hélicoptères militaire en Guadeloupe demain pose véritablement question durant cette période propice à la désinformation, la censure et la propagande. En répétant plusieurs fois, que l'État français était en guerre contre le Covid19, Emmanuel Macron en assume les conséquences médiatiques ! Le contrôle de l'information est assuré par l'ensemble des médias dominants qui se chargent de relayer servilement la parole gouvernementale comme parole d'évangile.

Il est évident que l'État français dissimule un certain nombre de réalités, en allant de l'impréparation totale de la crise, au nombre réel de victimes. Le très faible nombre de tests réalisés dans la population empêche de comptabiliser tous les gens qui meurent chez eux, sans passer par la case Hôpital ou EHPAD.

Sur ces faits, le porte-hélicoptères Dixmude est envoyé dans la Caraïbe. La raison officielle invoquée est d'assurer la logistique en matière de masques, et de gels hydroalcooliques, ainsi que d'aider éventuellement une saturation de l'hôpital avec cinq respirateurs à bord du bateau militaire.

Ce navire ne peut-il être vecteur du Coronavirus ? La quatorzaine en mer est insuffisante. Non seulement, elle déroge à la décision préfectorale d'appliquer une quatorzaine à quiconque pénètre sur le territoire régional, mais elle fait fi des événements qui se sont déroulés sur le porte-avions Charles de Gaulle, où un tiers de l'équipage s'est retrouvé contaminé, bien après les deux semaines de prévention.

Ce navire est-il bien présent pour des raisons sanitaires exclusivement ? Le contre-amiral Jean Hausermann dans les colonnes de France Antilles de ce jour explique exactement le contraire. Au-delà de pseudo-motifs sanitaires invoqués, le militaire explique doctement que le porte-hélicoptères est aussi chargé de la sécurité du territoire. La Guadeloupe et les territoires français de la Caraïbe seraient-ils en proie à des menaces d'invasions  de hordes de ... de quoi d'ailleurs ? De quelques migrants économiques ? En plein confinement ? À part une invasion d'iguanes, de quelle sécurité parle cet amiral ?

L'UGTG développe un questionnement très intéressant sur ce navire de guerre. Ne serait-ce pas un appui logistique à l'agression étatsunienne contre le Vénézuela ? Incapable d'endiguer le coronavirus sur son territoire, Donald Trump utilise à merveille les diversions pour ne pas avoir à répondre des dizaines de milliers de morts sur son territoire. Après avoir enlevé les aides à l'Organisation Mondiale de la Santé, il invoque désormais un péril vénézuélien.

Que fait notre président en ce moment ? Rien d'autre que de la diversion ! Plutôt que d'expliquer à la population le manque de masques, le manque de prévention, le maintien des élections municipales en pleine crise, le président accuse les chinois d'avoir camouflé la réalité ! Allons chercher la poussière dans l'œil du voisin pour ne pas parler de la poutre qui est dans la sienne ! Pendant ce temps, un navire de guerre français arrive dans la zone caribéenne avec des explications plus que fumeuses !

Commenter cet article