Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sexy New York de Slocombe, entre 11 septembre, surréalisme et dahlia noir !

Publié le par thalasrum

Roman-Books-Sexy-New-York-Romain-Slocombe.jpgAprès une tétralogie japonaise, Romain Slocombe emmène son héros dans une trilogie européenne dont Sexy New York est le deuxième tome.

Nous suivons donc le photographe fétichiste Gilbert Woodbrook, sans le sou, endetté, obligé de travaillé comme bagagiste à l'aéroport de Londres pour survivre, qui se retrouve à New York, employé comme caméraman pour un reportage sur un ami photographe américain. De reportage, le producteur espère en tourner deux. & le héros gaffeur, dragueur impénitent, se retrouve bientôt dans une situation totalement insoluble dans laquelle seul lui est capable de s'enfoncer.

La toile de fond historique est ici à la fois le meurtre du dahlia noir & les surréalistes des années 1940-1950, avec Man Ray, John Huston, Duchamp, la chasse aux sorcières anti-communiste, les frasques des surréalistes, leur adoration pour Sade.

Au cas où le lecteur s'ennuierait, notre héros part pour New York début septembre 2001 & va se retrouver dans l'Histoire, celle des attentats du WTC, où Slocombe, l'auteur, nous emmène via les méandres de la théorie conspirationniste. Le roman, noir bien évidemment, tient le lecteur en haleine jusqu'au bout. Il propose une version de l'affaire du Dahlia noir qui n'a jamais été résolue, de même qu'une version des faits pour les attentats du 11 septembre.

Slocombe s'intéresse ici plus à la problématique de l'artiste & des surréalistes en particulier plutôt qu'à l'Histoire, qui avait été privilégiée dans le volume précédent Lolita Complex. Où s'arrête l'art ? Quelles sont les limites de l'artiste ? L'auteur tente de montrer le lien ténu entre le génie artistique, l'invention géniale & la folie.

Un roman noir de grande qualité, très bien documenté !

Commenter cet article