Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bruno Gaccio fait sa révolution impossible !

Publié le par thalasrum

Bruno-Gaccio-revolution-on-se-rappelle.jpgL'ancien auteur des Guignols vient de sortir un livre. Un roman ? pas vraiment ! Un essai ? Vu le style, difficilement. Une autobiographie, ce serait réellement réducteur ! Le genre est un doux mélange des trois à la fois. Un savant bordel organisé & assumé par l'auteur en quatrième de couverture ! Gaccio qu'on oubliait un peu. Gaccio qui fricotait dans les ragots médiatiques avec le parti socialiste, plus très en verve avec la révolution.

Gaccio s'est réveillé, du mauvais pied ce matin là, & nous jette un pamphlet à la figure. Dans le même style qu'il avait dézingué un certain Nicolas Sarkozy à 19h10 sur le plateau de Canal +, alors qu'il assumait le lourd héritage d'un certain Antoine De Caunes pour présenter les invités alors interviewés par Philippe Gildas. Le petit homme devenu président de la République avait eu du mal à supporter la biographie qu'avait fait de lui le camarade Bruno en faisant la longue liste de l'ensemble de ses trahisons ! Puis Gaccio avait connu une sorte d'éclipse. Le revoilà, plus énervé que jamais.

Le titre résument la finalité de l'ouvrage ! Comment faire la révolution aujourd'hui ? Comme le camarade Bruno se revendique hédoniste & ne s'imagine pas sans femme, le sexe occupe une place de choix dans l'ouvrage ! Mais elle sert de liaison & de légèreté au fond du propos, bien pessimiste sur la capacité du peuple à se révolter.

Car loin de se contenter de faire rire le lecteur, Bruno Gaccio interpelle le lecteur, dans des situations que chacun connaît & l'interroge sur sa capacité à se révolter ! Faisant le constat d'un échec criant, de la société, du monde syndical, du monde politique à s'ancrer dans un processus révolutionnaire pour contribuer à l'amélioration de la condition humaine, l'auteur ne s'arrête pas à une conversation de café du commerce ! Il convoque Aristote, La Boétie, Noam Chomsky... Derrière le paravent du clown qui voudrait se révolter avec ses petits poings, Gaccio pose des questions dérangeantes & renvoie le lecteur à sa servitude volontaire !

Dans un climat où la politique est lentement mais sûrement grignotée par la communication (pardon la publicité !), où le politique accepte de se laisser manger par la sphère économique, où la démocratie est dévorée par une petite oligarchie financière qui ne garde de la démocratie, que les cadres formels, Ce petit ouvrage d'un peu plus de cent pages tape du poing sur la table. Loin d'être moralisateur, il interroge le lecteur & le renvoie à ses responsabilités ! Salutaire !

Commenter cet article

GdeC 21/03/2011 23:46



j'avais déja vu ce truc... mais vu la personnalité de l'auteur, je ne suis aps sûr d'avori envie de le lire... Faire le guignol, ça va 5 minutes....



thalasrum 22/03/2011 00:28



Mais ce n'est pas simplement une guignolade... Sauf dans le ton. Le fond est une réflexion philosophique pertinente sur la révolution !