Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Andreï Makine fait des aller-retour entre passé & présent.

Publié le par thalasrum

Dansmakine-vie-homme-inconnu.jpg la vie d'un homme inconnu, Makine, auteur russe à grand succès, prend pour héros, un auteur russe exilé en France. Un véritable anti-héros, qui échoue à peu près tout. Son oeuvre, sa vie sentimentale. Sa vie.

Au detour d'une sombre histoire, notre héros se retrouve propulsé en Russie. Il se trouve dans un monde qu'il ne reconnaît pas. Qui va trop vite pour lui, en plein bouleversement. Le cynisme de Makine aggrave cette description sans pitié de la nouvelle classe moyenne supérieure russe. Celle qui a largement bénéficié de la fin du communisme. Celle qui a su se servir sur le cadavre soviétique. Des charognards sans foi ni loi.

Mais Andreï Makine reste lui-même. Dans ce monde sans pitié, l'auteur nous met en scène un grabataire sans âge, qui ne parle plus. & qui va se confier à notre anti-héros en mal d'espoir. Racontant sa vie, sans fard, celle d'un homme qui a traversé la grande guerre patriotique (i.e la Seconde Guerre Mondiale) et toute la deuxième moitié du XXème siècle, on découvre une URSS méconnue, brutale, avec ses travers, ses horreurs & ses bonheurs simples. Le monde contemporain lui paraît incompréhensible.

Entre le mépris pour un passé injuste, & la haine d'un présent voué au libéralisme sauvage, Makine ne semble pas trouver de salut dans un avenir proche pour la Russie. L'âme russe sort renforcée. L'optimisme n'est malheureusement pas de mise. Le style sobre renvoie à la narration. La nostalgie, la volonté de transmettre un héritage sont omniprésents. À lire un jour de bonne humeur...


Andreï MAKINE, "La Vie d'un homme inconnu", Paris, Seuil, 2009

Commenter cet article