Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #violence tag

Jacqueline Sauvage reste en prison : pas de grâce pour les femmes battues !

Publié le par thalasrum

Devant l'émoi populaire suscité par la condamnation de Jacqueline Sauvage (condamnée pour avoir tué son mari qui la battait et la violait depuis....47 ans !), le président de la République avait décidé d'une grâce partielle en début d'année. Cependant le juge d'application des peines avait refusé la remise en liberté de Jacqueline Sauvage en motivant sa décision par le fait que "sa réflexion demeure pauvre et limitée puisqu'elle peine encore à ce jour à accéder à un réel et authentique sentiment de culpabilité. 

Première décision machiste, de classe, qui fait totalement l'impasse sur la vie de cette femme, libérée de la souffrance conjugale par un acte, certes condamnable, mais tellement explicable. À l'époque, les avocats de madame Sauvage avaient expliqué que sa médiatisation excessive avait joué contre elle.

Malheureusement aujourd'hui, la cour a de nouveau refusé la libération de Jacqueline Sauvage dans une décision prise à huis clos, et alors qu'aucune médiatisation n'avait été organisée en amont pour laisser la justice faire son travail. La décision prise à huis clos confirme le maintien en détention de Mme Sauvage.

Cette nouvelle décision ne grandit pas la justice de la République. Cette décision enferme une nouvelle fois la femme comme coupable de crime, et par conséquent, coupable de la violence de son mari à son encontre ! De la même manière que les femmes violées ont toujours autant de mal à faire reconnaître leurs droits !

Il est urgent que les pratiques de la justice intègrent les avancées féministes, et le principe de l'égalité hommes femmes, faute de quoi notre société restera ancrée dans un machisme pourtant insupportable !

 

Voir les commentaires

11 - 13 novembre, pourquoi commémorer exclusivement la mort et la violence ?

Publié le par thalasrum

Après le 11 novembre vendredi pour commémorer la boucherie de 14-18, revoilà deux jours plus tard nos écrans remplis de larmes et de bon sentiments pour commémorer la boucherie de l'année dernière ! Si l'on ajoute le 8 mai, pour commémorer la boucherie de 39-45, ça en fait des morts à s'occuper.

Quelle utilité pour une société de vouloir se rassembler uniquement sur des événements commémorant la violence, la mort ? Maintenir un niveau anxiogène élevé ? Sur le ton, ne soyez pas trop heureux, la mort, la violence et la guerre sont toujours à nos portes ? Le 11 novembre et le 8 mai, la France clame en cœur sa revanche contre l'Allemagne, quand bien même il s'agit d'une réécriture simpliste de l'histoire. Quand bien même aujourd'hui, cette revanche n'a plus aucun sens.

Mais alors pourquoi officialiser le un an après du 13 novembre ? Ce n'est pas uniquement un choix médiatique, mais aussi un choix politique, puisque le gouvernement et son président ont choisi de créer des commémorations officielles. Et alors quoi ? Veut-on nous préparer une "guerre de civilisation" ? Mais contre qui ?

On ne se bat pas contre le terrorisme, excepté en éduquant les gens aux valeurs de la République : Liberté, mais aussi et surtout Égalité et Fraternité ! Si le gouvernement voulait arrêter la guerre contre Daesh, cela ferait un éternité que l'État français aurait interdit toute vente d'armes à l'Arabie Saoudite !

Il faut en conclure que ces commémorations sont un subterfuge. Elles ne servent qu'à tenter d'unir les gens dans une peur, dans une douleur, si possible une angoisse contre un ennemi quasiment imaginaire pour plus de 99,9% de la population. Le but unique est de faire oublier au peuple la trahison des élites. Leur faire oublier que les politiques menées depuis plus de trente ans ne sont qu'au service des plus riches, des entreprises, du capital et au détriment du peuple.

Pour unir le peuple, on pourrait commémorer le bonheur, le positif, les victoires populaires, plutôt que la mort et les marchands de canon. Pourquoi ne pas commémorer la création des congés payés de 1936 avec les accords de Matignon ? Pourquoi ne pas commémorer le droit à l'IVG pour les femmes ? Pourquoi ne pas commémorer l'abolition de la peine de mort ? Ça aurait une autre image pour la société. On comprendrait alors les véritables priorités de notre société !

Plus l'oligarchie parvient à enfermer le peuple dans une peur la moins rationnelle possible, en lui faisant oublier ses véritables préoccupations, plus l'oligarchie a de chance de poursuivre sa politique contre le peuple. Ces commémorations morbides, largement sur-médiatisées contribuent à accroître la puissance de l'oligarchie !

Voir les commentaires

Accusation de viol contre Saâd Lamjarred : le roi du Maroc en fait une affaire d'État !

Publié le par thalasrum

Le célèbre chanteur marocain Lamjarred se retrouve accusé de viol par une jeune femme de 20 ans. Il est mis en examen puis écroué le 28 octobre. Selon sa défense, la plaignante était consentante. Cependant, le juge en charge du dossier a considéré que la plainte était valable et a décidé d'enfermer le chanteur de pop marocain. La défense risque d'être d'autant plus compliquée que Lamjarred est déjà sous le coup d'une procédure identique aux États-Unis pour une affaire datant de 2010.

Ce fait divers n'aurait pas du entrer dans les colonnes politiques si ce jour, le roi du Maroc, Mohamed VI en personne, n'avait cru bon d'annoncer officiellement qu'il proposait son avocat attitré en France, maître Dupond-Moretti pour défendre le chanteur et qu'il assurerait en personne les frais de l'avocat.

Par ce choix surprenant, Mohamed VI transforme une affaire privée en affaire d'État, avec une très forte connotation politique. Or, justice et politique font très rarement bon ménage ! Le roi du Maroc remet en cause le choix du juge qui a choisi d'écrouer Saad Lamjarred, et choisit de porter directement le discrédit sur la plaignante !

Sans remettre en cause la nécessaire présomption d'innocence, cette attitude du roi du Maroc porte atteinte à la justice, mais aussi aux victimes de viols et par là-même à l'ensemble des femmes ! Car en l'état, tant que la justice n'a pas tranché, rien ne laisse présupposer de l'issue du procès, dont le but est de permettre de chercher la vérité et de trancher entre les deux versions en présence. Pour le roi du Maroc, seule la parole de l'homme compte ! L'égalité est un long combat à mener quotidiennement !

Voir les commentaires

Armement pour répondre à la violence : l'erreur fatale !

Publié le par thalasrum

Face à la violence récurrente qui frappe la Guadeloupe, qui fait du département un des plus violents de France, avec 45 homicides recensés en 2015 (pour 932 sur l'ensemble du territoire soit 4.82% des homicides pour 0.6% de la population française), les médias locaux usent et abusent largement de cette situation pour remplir leurs pages ou leurs éditions, avec unes, gros titres et si possible photos choc. Une affaire de car-jacking avec viol a rempli les pages du quotidien France Antilles pendant presque une semaine entière.

Ce week-end, dans la suite logique de la semaine, comme les auteurs présumés des faits avaient été arrêtés, le quotidien s'est empressé de maintenir une pression anxiogène en titrant sur l'explosion de vente des armes d'auto-défense, avec micro-trottoir devant un magasin vendant ce type de produits.

Malheureusement, le quotidien n'a pas cru bon de mener une enquête sur les effectifs de police et de gendarmerie dans notre département. Il n'a pas cru bon non plus de comparer avec les moyens sur l'ensemble du territoire, pas plus qu'il ne lui est venu à l'esprit de s'interroger sur les conséquences de cette explosion de l'armement (même défensif) de la population.

Car s'il est bien une chose qui est prouvée, c'est que la violence génère la violence. Et la multiplication des armes, quelque soit leur nature, ne fait qu'aggraver la situation de violence ! L'exemple des États-Unis est un modèle du genre ! C'est le pays où il y a le plus d'armes à feu en circulation, et c'est le pays qui commet statistiquement le plus d'homicide. N'allons quand même pas trop réfléchir.

Il est tellement plus simple d'aller interviewer trois personnes devant un magasin et de rédiger un article anxiogène avec un titre aussi racoleur qu'inutile, plutôt que d'enquêter sur les sources de la violence, les causes profondes et multiples. Trop de travail sans doute ! Et pire, peut-être la mise en cause de puissants responsables qui mènent des politiques irresponsables depuis trop longtemps.

L'accentuation des écarts de richesse, l'enfermement socio-économique, l'absence de toute perspective, l'absence de formation initiale, l'absence de formation continue, les manques criants en services publics... Autant de sujets passionnants que l'on ne traitera surtout pas en lien avec la violence en Guadeloupe !

Voir les commentaires

AirFrance : une chemise pour 2900 licenciements !

Publié le par thalasrum

La presse s'offusque, le premier ministre, en visite au Japon, y va de son petit couplet. Quoi ? Un DRH a été agressé par une foule d'employés de la compagnie AirFrance alors que la direction venait annoncer 2.900 suppressions de postes. Le DRH agressé ? Plutôt pris à partie, avec finalement sa chemise arrachée, et sa fuite après l'escalade d'un grillage.

Violence insupportable ? Réellement ? Il n'y a pas eu de blessures physiques, au mieux une blessure morale. À moins de considérer une chemise comme un être physique. Tous les pères la morale vont pouvoir enclencher la ritournelle d'une violence insupportable. Insupportable parce que médiatisée. Insupportable parce que les commentaires médiatiques ont systématiquement pris partie pour la direction contre les personnels.

Mais quel médium a pris la peine de se pencher sur la colère des personnels ? La seule information donnée est que l'entreprise est en difficulté, et que le plan de suppressions de postes n'est que la suite d'autres plans passés. Oui mais... Mais les médias n'en ont absolument pas parlé... Mais l'entreprise AirFrance va faire des bénéfices en 2015.

2900 emplois vont être supprimés alors que l'entreprise AirFrance fait des bénéfices ! Où est la violence ? Est-ce la violence visible d'une chemise arrachée ? Ou est-ce la violence invisible médiatiquement de 2900 suppressions de postes ?

Pour les médias, la conclusion est sans appel : une chemise coûte plus cher que 2900 suppressions de postes ! Il ne s'agit pas ici d'appeler à la violence ou de la cautionner, simplement de chercher à l'expliquer, à la comprendre. Ce qu'aucun média n'a pris la peine de faire ! Annoncer 2900 suppressions de postes, alors même que le pays est en crise et s'avère incapable d'inverser la courbe du chômage, pour une entreprise qui fait des bénéfices, là est la violence insupportable ! Cautionnée par le premier ministre, et l'ensemble des médias vendus au libéralisme !

Voir les commentaires

Torturées et violées dans leur pays, la France les renvoie se faire tuer !

Publié le par Mouloud

Torturées et violées dans leur pays, la France les renvoie se faire tuer !

Voir les commentaires

Les français favorables à la fessée !

Publié le par Mouloud

Les français favorables à la fessée !

Voir les commentaires

Interdiction de la fessée en France ?

Publié le par Mouloud

Interdiction de la fessée en France ?

Voir les commentaires