Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ump

Bilan du débat de la primaire de la droite : ne soyez ni pauvre, ni salarié, ni fonctionnaire !

Publié le par thalasrum

C'est vrai j'ai zappé largement avant la fin du premier débat des candidats de la primaire de la droite et du centre. Il y avait un agité au centre du plateau qui me donnait le tournis, mais surtout parce que j'ai très vite saisi que je ne faisais décidément pas partie de l'électorat de ces sept candidats potentiels. Mais quel est donc leur programme ? Il faut un bon microscope pour trouver des nuances entre ces acteurs potentiels.

Tous veulent diminuer les impôts sur le revenu et diminuer ou supprimer l'impôt sur la fortune. Traduit en français de base, c'est très clair. Comme environ 50% des français ne payent pas d'impôts, diminuer ces impôts, c'est nécessairement favoriser les riches, et supprimer l'impôt sur la fortune, c'est favoriser les plus riches. Soyons juste avec M.Poisson qui propose lui de faire payer à tous l'impôt sur le revenu, donc aussi aux plus pauvres qui n'en payent pas jusque là, pour les appauvrir un peu plus.

Tous veulent augmenter la TVA ! La TVA, vous savez, Taxe sur la Valeur Ajoutée, que vous payez à chaque achat que vous faites. La TVA, cet impôt aussi injuste que possible, qui frappe donc  plus fortement les pauvres que les riches, puisqu'il est identique pour tous quand vous achetez votre litre de lait ou votre baguette de pain (ne ricanez pas ! Copé n'a pas parlé de pain au chocolat)

Tous veulent diminuer le nombre de fonctionnaires. Entre 300.000 et 600.00 pour les plus audacieux. Mais leur ambition est clair : il faut détruire les services publics. Vous savez, l'école gratuite  pour tous, l'hôpital, tout ce qui permet aux citoyens, sans distinction de richesse de profiter du même service de qualité, exercé par des professionnels qui ont pour vocation de servir les citoyens en exerçant leur métier. Quand même, contexte d'attentats oblige, tous ont une petite gêne concernant la sécurité (police et armée), alors on ne créera pas de nouveaux fonctionnaires dans la sécurité, mais on ne les diminuera pas non plus... Tant pis pour les forces de sécurité en sous effectifs exsangues par leurs missions liées à l'état d'urgence !

Tous veulent casser le statut de fonctionnaire et augmenter leur temps de travail. Même s'il y a de graves approximations et une méconnaissance très large du statut de fonctionnaire, l'idée est là. Il faut que les fonctionnaires travaillent 35 à 39 heures selon les candidats ! Enfin une mesure pour les enseignants qui n'ont jamais bénéficié de la diminution du temps de travail de la loi Aubry, direz-vous. Gageons que quand ils s'en rendront compte, ils augmenteront le temps prescrit. L'objectif est clair, le regard haineux, ils veulent casser du fonctionnaire. Quant au statut, NKM a commis la meilleure. Elle a pris l'exemple de l'armée où, "dans une fonction régalienne, les militaires sont sous contrat". Certes, ma chère NKM, mais après 15 ans de contrat, ils touchent une retraite à taux plein... ce qui n'est pas le cas des autres fonctionnaires. Enfin passons ! Fonctionnaire ! Ces sept candidats ne t'aiment pas du tout !

Tous veulent casser plus ou moins gravement les 35 heures et le code du travail. Il y a certes des nuances entre ceux qui veulent revenir totalement sur les 35 heures et ceux qui veulent laisser chaque entreprise décider par elle-même (Sarkozy himself, qui propose de réintroduire le Far West du XIXème siècle dans toutes les entreprises). Le message est clair : redonner tous les pouvoirs au patron et réduire tous les droits des salariés !

Le bilan est clair : si vous êtes fonctionnaires, salariés du privés, pauvres, classes moyennes, ces sept candidats n'ont que des propositions pour dégrader votre vie ! Maintenant, vous le savez bien clairement ! Ces sept candidats sont les candidats du MEDEF, de l'oligarchie, de la grande finance et ils l'assument tous ! Prenez vos dispositions pour 2017 !

Voir les commentaires

Le PS perd la moitié des départements !

Publié le par Mouloud

Le PS perd la moitié des départements !

Voir les commentaires

Départementales 2015 : nette victoire de l'abstention !

Publié le par Mouloud

Départementales 2015 : nette victoire de l'abstention !

Voir les commentaires

Manifestation des "bonnets rouges" à Quimper : vilaine récupération de l'Histoire !

Publié le par thalasrum

15.000 manifestants selon les forces de l'ordre, 30.000 selon les organisateurs. Finalement, le chiffre importe peu tant il est faible et reflète la faible mobilisation de nantis, de réactionnaires, d'élus de droite, de libéraux pur jus. La manifestation s'est terminée par des affrontements avec les forces de l'ordre. Comme dans les manifestations réactionnaires contre le mariage pour tous, il semble y avoir une volonté manifeste de générer des blessés, immédiatement transformés en victimes pour tenter de dépasser le cadre de l'infime minorité qui manifeste.

Le problème : la mise en application de l'écotaxe, votée pourtant par des députés UMP,... qui se trouvaient dans la manifestation de Quimper. Cette écotaxe était un minuscule pas en avant en direction de la révolution écologique nécessaire pour assurer la nécessaire transition vers un monde plus sain et vivable pour tous. Cette écotaxe ne change rien au fondement du tout routier & ne met rien en oeuvre pour développer le frêt ferroviaire ou le développement des voies navigables.

La revendication des manifestants, la suppression de la taxe, qui obérerait leurs maigres bénéfices, et la préservation de l'emploi. Le slogan majeur : les taxes se multiplient et vont assassiner l'économie française. À la manoeuvre de cette opposition à la taxe, la droite et l'UMP en tête dont on a vu qu'une partie a pourtant voté la loi, comme l'UMP Marc Le Fur, et le MEDEF. Les salariés, quant à eux, ne se reconnaissaient aucunement dans le mouvement réactionnaire, comme en a témoigné la contre-manifestation de Carhaix.

Le choix des manifestants comme symbole : les bonnets rouges ! Pour rappeler la grande révolte de la payssannerie bretonne de 1675 contre la loi sur le papier timbré. Quelle véritable honte pour les organisateurs UMP et MEDEF que de salir et travestir l'Histoire d'une révolte populaire, celle des bonnets rouges, luttant contre l'arbitraire royal, contre des taxes injustes, éxonérant les privilégiés et frappant les faibles, pour lutter contre une loi démocratiquement votée par les représentants élus de la République, dont certains organisateurs !

Les bonnets rouges de 2013 salissent la glorieuse Histoire de la révolte des bonnets rouges de 1675. L'UMP et le MEDEF font honte à l'Histoire et l'instrumentalisent à des fins individuelles et navrantes !

Voir les commentaires

Blaise Aldo, quand un maire décide de tuer l'économie de sa commune !

Publié le par thalasrum

Dans la société en général, les maires de commune cherchent à défendre les intérêts de leurs administrés, et à développer l'économie locale. En Guadeloupe, les services, au premier rang desquels on trouve le tourisme, représentent 85% des activités économiques ! Dans un archipel comme la Guadeloupe, les activités et sports liés à la mer ont donc nécessairement une place prépondérante & doivent s'associer avec les autres activités.

Mais le maire de Sainte Anne, Blaise Aldo, a cru bon de faire du zèle, en interdisant tout simplement le Kitesurf sur sa commune... où se trouve un spot particulièrement attractif, qui génère des profits touristiques très importants ! Qu'importe pour le maire qui a visiblement oublié de réfléchir aux conséquences économiques de ce choix totalement inconséquent !

Les raisons tiennent à la sécurité des sportifs & des autres usagers. Le kitesurf a provoqué des accidents ? Non ! Mais il pourrait en provoquer ! Ah bon ! Vaste programme si les maires commencent à prendre des arrêtés pour tout ce qui pourrait provoquer des accidents ! Va-t-il interdire tous les véhicules à moteur qui provoquent de nombreux morts tous les ans ? Va-t-il interdire l'alcool et le tabac qui provoquent de nombreux morts tous les ans ? Va-t-il interdire les fusils et la chasse qui provoquent de nombreux morts tous les ans ? Que nenni ! Il propose simplement d'interdire le kitesurf.

D'un coup d'un seul, le maire de Sainte Anne s'est aliéné l'ensemble des pratiquants de l'activité, l'ensemble des professionnels du tourisme, & s'est assuré une publicité négative à l'échelle locale et régionale. Une bien belle manière de lancer la campagne pour les municipales l'année prochaine et donner des points d'avance à l'opposition !

 

Voir les commentaires

Réforme des retraites : les femmes sont en première ligne !

Publié le par thalasrum

La réforme des pensions de retraite doit prendre pour base le rapport Moreau publié depuis quelques semaines. Une des préconisations de ce rapport tend à vouloir absolument mettre sur le même plan les calculs des retraites du public et du privé, quand bien même pour être justes, ces calculs ne peuvent pas être équivalents, voir lien ici.

Aujourd'hui, le site Osez le féminisme lance une nouvelle campagne pour mettre en lumière les injustices et inégalités de pensions hommes-femmes, avec force chiffres choc à l'appui : une tiers des femmes à la retraite touche moins de 700 €, 48% d'écart entre les pensions touchées par les hommes et les femmes !

Un alignement des calculs de pensions du public sur le privé ne ferait qu'accroître cet écart hommes femmes dans la mesure où les femmes ont un avancement de carrière moins rapide que les hommes, & qu'elles subissent plus d'interruption de carrières que les hommes. Lutter contre les inégalités hommes femmes, c'est refuser de laisser les libéraux prendre en main la réforme des retraites !

 

Voir les commentaires

On enterre Mauroy et la gauche qui va avec !

Publié le par thalasrum

Pierre Mauroy, ancien premier ministre socialiste de François Mitterrand, artisan de l'alternance politique, de la retraite à 60 ans, de l'augmentation du SMIC, de la semaine de 39 heures, de l'abolition de la peine de mort, entre autres, est décédé la semaine passée. La famille socialiste dans son intégralité lui a rendu un vibrant hommage. Il a eu droit aux honneurs liés à son action pour la France.

Au même moment, ironie de l'histoire, le gouvernement du même parti politique au pouvoir, le PS pour ne pas le nommer, décide de revenir sur un acquis social majeur, voté sous la direction de Pierre Mauroy : la retraite à 60 ans ! Certes, l'UMP avait largement taillé en pièces cette mesure de justice sociale, mais le PS était dans la rue aux côtés des syndicats pour remettre en cause ces lois qualifiées à l'époque d'inique.

Aujourd'hui, le PS au pouvoir reprend les arguments de l'UMP & des libéraux, pour proposer de repousser une nouvelle fois l'âge légal de la retraite à... 63, 64 ans ? Pour changer le mode de calcul des pensions pour le public, proposant de passer d'un calcul sur les 6 derniers mois à un calcul sur les dix dernières années, au nom d'un alignement sur le privé.

Au-delà de l'effet d'annonce qui fait frissonner de plaisir l'électeur UMP quand on tape sur le fonctionnaire, réfléchissons un instant à l'absurdité de la mesure : aligner le calcul du public sur le privé. Quand un cadre du privé gagne-t-il le plus d'argent ? Quand il est le plus performant, entre 40 et 50 ans, c'est à dire très longtemps avant l'âge légal de la retraite. Les dernières années d'activités d'un cadre du privé sont souvent laborieuses, avec souvent des périodes de chômage. Le calcul sur une longue période permet de gommer ces périodes d'inactivités et de prendre en compte les meilleures années dans le calcul de la retraite.

Quid du public ? La Fonction Publique remodelée par Anicet Le Pors sous le premier septennat Mitterrand, est une fonction publique de carrière, qui envisage le fonctionnaire comme s'améliorant tout au long de sa carrière et dont le pic de compétence et par conséquent de rémunération se trouve à être à la toute fin de sa carrière, d'où un calcul sur les six derniers mois pour permettre de prendre en compte une retraite sur le meilleur moment. Exactement comme dans le calcul du privé !

Reculer l'âge légal de départ en retraite à 63 ou 64 ans au prétexte de l'espérance de vie augmente ? C'est prendre le problème exactement à l'envers de la réalité. L'espérance de vie n'augmente que parce que le départ en retraite a été baissé par la gauche à 60 ans. D'ailleurs, avec le recul à 62 ans voulu par la droite, pour la première fois depuis des décennies l'année dernière, l'espérance de vie des français a diminué ! Il n'y a pas de hasard, les conditions de vie et de travail influent nécessairement sur l'espérance de vie. N'en déplaisent aux libéraux de toutes espèces.

Pour oraison funèbre, Pierre Mauroy aura eu le piétinement d'une de ses mesures majeures par sa propre famille politique. Il a du se retourner dans sa tombe.

Voir les commentaires

Quand une centaine de députés UMP soutiennent Guaino !

Publié le par thalasrum

Henri Guaino UMP police diffamation usm justice magistrat jugeL'information est parue dans les médias hier. Environ la moitié du groupe UMP à l'Assemblée Nationale soutient Henri Guaino, accusé par l'USM suite à ses propos qualifiés de diffamatoires contre le juge d'instruction de Bordeaux qui a décidé de mettre en examen Nicolas Sarkozy. Ces cent cinq députés, Jean-François Copé en tête, reprennent la phrase de Guaino qui dit entre autres que le juge "a déshonoré un homme, a déshonoré les institutions et a déshonoré la justice en plaçant Nicolas Sarkozy en examen".

Le problème de ce type de personnel politique est qu'il renvoie à l'impunité. Comme Cahuzac pris la main dans le sac dont il a été question ici, Guaino & ses amis considèrent que les loi valent pour le peuple, mais pas pour eux. Leur vision de la France est toujours celle d'une aristocratie qui peut s'affranchir des lois, d'une oligarchie qui décide, mais n'est pas contrainte par la loi qu'elle édicte. Cette maladie de ces élus trouve sa source dans cette Vème République conçue comme une monarchie, avec son article 16 qui donne les pleins pouvoirs au Président, le rend totalement irresponsable de tout pendant toute sa législature, lui donne le droit de grâce...

Henri Guaino & ses soutiens confondent la liberté d'expression, avec le droit de dire n'importe quoi. Ces gens oublient que la liberté d'expression est limitée au fait de ne pas nuire à autrui ce qui est apparemment le cas ici. & le fait d'être député ne peut tout justifier ! Dans son mépris pour les institutions, Guaino a même décidé qu'il pouvait s'affranchir de répondre aux questions de la police. Avez-vous essayé, vous citoyen lambda de ne pas répondre à la police ? Que se passe-t-il alors ?

En se comportant comme en dehors des lois, Henri Guaino se discrédite, & discrédite les institutions qu'il semble représenter. Il envoie le système politique actuel vers la faillite ! Les lois s'appliquent pour tous, même pour les élus, sinon où est la démocratie ?

Voir les commentaires

Guéant et l'enquête du canard enchaîné : l'oligarchie méprisante en action !

Publié le par thalasrum

claude gueant ump financement occulte campagne sarkozy kadhafiClaude Guéant, bras droit de Nicolas Sarkozy a reçu un versement de l'étranger de 500.000 €. D'autre part, quand il était au ministère de l'Intérieur, il a payé de nombreuses factures en argent liquide. Claude Guéant se défend en expliquant qu'il a vendu deux tableaux du XVIIème siècle, & que l'argent liquide provient de primes au ministère de l'Intérieur, à l'époque versées en liquide.

Sauf que... Les spécialistes affirment que le prix des tableaux ne dépasse pas 160.000€... & les politiques, Vaillant pour le PS, Bachelot pour l'UMP affirment que les primes en liquide n'existent plus dans les ministères depuis 2002. Mme Bachelot va même plus loin affirmant que Claude Guéant est un menteur ou un voleur... Au choix !

La défense de M.Guéant ressemble à s'y méprendre à celle de Jérôme Cahuzac. Le mépris. Mépris pour celui qui accuse. Mépris pour le journaliste qui le questionne. Mépris pour le peuple. Sur le plateau de David Pujadas sur France 2, l'ancien ministre Guéant remet en cause les évaluations & le travail d'investigation. Pourquoi pas. Quand on l'interroge sur les sommes versées en liquide, il commence par accuser les accusateurs de mensonges, avant de balayer d'un revers de main. "Les sommes étaient mineures, 20 ou 25.000 € ! Pas plus. Quelques milliers d'euros versés en liquide !"

Quel mépris pour le peuple des travailleurs, des chômeurs, de la classe ouvrière, des prolétaires ! 25.000 € c'est une année de salaire d'un jeune fonctionnaire de catégorie A ! 25.000 €, c'est quasiment deux années de salaire d'un smicard ! Alors si les fonctionnaires touchaient quelques milliers d'euros en liquide tous les mois, ça se saurait !

Non seulement la défense de M.Guéant est douteuse, mais cela, c'est à la justice d'en décider, mais elle est d'un mépris insupportable pour le citoyen lambda !

Voir les commentaires

Printemps réactionnaire français : le retour des héritiers du 30 mai 68 !

Publié le par thalasrum

Manif pour tous Frigide Barjot UMP FN reactionnaire homophobieDepuis le 30 mai 68 où il avaient défilé sur les champs Élysées, soulagés de constater que l'union des étudiants & du prolétariat n'avait pas abouti à une révolution politique, ils avaient disparu de la circulation. On avait revu une partie de leurs enfants en 1984 pour défendre leurs cursus à eux, les écoles privées catholiques, où ils sont entre eux. Entre eux ? L'essentiel des futures élites de la nation. Les technocrates qui peuplent les ministères, les hautes fonctions représentatives.

Ceux qui trustent Sciences Po, l'ENA, les grandes écoles de commerce, de business. Ceux dans la bouche de qui "peuple" se prononce avec mépris. Ceux qui considèrent que la République doit être limitée, que si on laisse le peuple décider, c'est la chienlit ! Ceux qui sont dans l'oligarchie & ne veulent surtout pas l'ouvrir à une véritable démocratie, enchaînant les carrières dans le public pour se constituer le carnet d'adresses avant d'aller finir leur fortune dans les conseils d'administration du privé. Ceux qui considèrent que les lois sont pour les autres, la police pour taper sur les gauchistes, & le pouvoir leur appartient indéfiniment. Ceux qui haïssent la Révolution française et Mai 68 !Manifestation 30 mai 68 pro gaulliste

En 2013, après des années de silence, les petits enfants du 30 mai 68 sont de retour sur la scène publique. Ils découvrent la joie de battre le pavé, surpris que leurs parents les laisse ainsi s'encanailler. L'association de la bourgeoisie avec la vieille aristocratie catholique traditionaliste a trouvé son point commun dans la bataille contre le mariage pour tous. Le point commun qui fait définitivement sauter le verrou entre la droite & l'extrême droite !

Les enfants de Mai 68 ont eu pour icônes Rosa Parks, Joan Baez, Che Guevara, Martin Luther KIng, Leonard Cohen, Malcolm X, Jimi Hendrix, Jim Morrison, le mouvement Punk (Ah... Les béruriers noirs, Parabellum !). Ceux que l'on voit défiler dans les rues ont eu pour icônes Debré, Raymond Marcellin, Barre, Jean-Paul II, Chirac, Pasqua, Balladur, Sarkozy... & Michel Sardou ! Leur icône du moment : Frigide Barjot ! Nécessairement les repères ne peuvent être les mêmes.

Au quotidien, ces deux groupes de population ne se croisent que très rarement. Après des années de droite dure au gouvernement, certains avaient même oubliés que la vieillesse réactionnaire & catholique, celle qui avait refusé la Révolution française, refusé la République, refusé la séparation des Églises et de l'État, refusé le Front Populaire dans un élan d'antisémitisme violent (voir le 6 février 1934), soutenu avec ferveur le Maréchal Pétain, avait encore des héritiers aujourd'hui ! Ils sont dans la rue, & se retrouvent tout excités de lutter contre la modernité, contre l'émancipation de la femme, contre l'égalité des droits pour tous !

Il n'y a pas à avoir peur de cette jeunesse réactionnaire. Elle a toujours existé, s'est souvent retrouvé en situation d'être majoritaire. La Gauche qui veut gouverner doit simplement faire le travail de discussion, d'explication, de rationalisation nécessaire pour que les classes populaires ne s'allie pas avec ce clan de la réaction, dans une servitude volontaire décrite par La Boétie il y a plus de cinq siècles maintenant !

Voir les commentaires