Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #melenchon tag

Mélenchon en Guadeloupe : un discours au service du peuple !

Publié le par thalasrum

Crédit photo JM AubrunJean-Luc Mélenchon est venu aux Antilles juste avant les vacances de Noël. Il a passé trois jours en Guadeloupe, avec visites du Mémorial Acte, de la centrale géothermique de Bouillante, mais aussi d'une société de bois et d'une société de pêche. En point d'orgue, le meeting au palais des sports du Gosier a réuni près de 800 personnes, obligeant les organisateurs à installer un écran géant pour que les centaines de spectateurs qui n'avaient pas pu entrer dans la salle faute de place, puissent suivre le meeting en direct.

Comme Jean-Luc Mélenchon l'avait en Martinique, il a réparti son discours d'une heure et demi, quasiment sans note, entre la salle et l'extérieur, n'hésitant pas à coller à la foule pour être entendu.

Il ne s'est pas résolu à rester dans le statu quo du tryptique, niches fiscales, sécurité, libéralisme, comme s'y est essayé Emmanuel Macron deux jours avant lui ! Contrairement à Emmanuel Macron, dont la seule touche locale a consisté à s'essayer au zouk, Jean-Luc Mélenchon a proposé des solutions pérennes de moyen et long terme pour sortir des dépendances entretenues depuis l'époque coloniale.

Autour d'un discours basé sur l'indépendance énergétique, Jean-Luc Mélenchon a articulé ses propositions sur le développement d'une agriculture vivrière biologique, mais aussi d'une filière bois. En parallèle, Jean-Luc Mélenchon s'est engagé à supprimé les niches fiscales pour reporter les aides sur la rénovation du réseau d'eau, et sur le développement d'une économie de la mer. Bien évidemment, il s'est engagé à mettre en place une loi pour supprimer la criminalisation de l'action syndicale.

Non Jean-Luc Mélenchon n'est pas venu faire la visite rituelle de tous les candidats à la présidentielle. Il est venu convaincre la population de la viabilité de ses propositions pour un territoire dont il maîtrise les atouts et les difficultés.

Ces idées novatrices pourraient permettre de sortir la Guadeloupe du cycle insupportable dépendance, chômage, criminalité, sans passer par la case du tout sécuritaire aussi inutile que voué à l'échec. Gageons que les électeurs auront entendu cet appel très clair à développer la Guadeloupe et l'ensemble des territoires ultra-marins.

Voir les commentaires

Victoire de Mélenchon eclipsée par François Fillon !

Publié le par thalasrum

Ce week-end a marqué une grande étape dans l'union de la gauche, celle qui aspire à gouverner la France sur un programme construit, pensé et axé sur les besoins du peuple. La candidature de Jean-Luc Mélenchon et son programme de la France insoumise ont ainsi été rejoints par le Parti Communiste Français, dont les militants ont majoritairement voté pour se rallier plutôt que de présenter une candidature communiste isolée.

Les cadres du PCF ont été désavoués par le base et Pierre Laurent et Marie-Georges Buffet se retrouvent confortés dans leurs choix de soutien à la candidature Mélenchon. Le PCF a fait le triple choix du refus de  l'isolement suicidaire, du refus de la servitude de la primaire du PS, et donc d'une union sur un programme au service de la population.

Pas un seul des grands médias n'a cru bon de noter cet événement, pourtant fondateur d'un grand projet commun de gauche. Les médias étaient tellement occupés à gloser sur la victoire de Fillon et anticiper sur un deuxième tour Le Pen Fillon - les mêmes rappelez-vous qui expliquaient avec le sérieux et la gravité de l'omniscience que Juppé serait le candidat de la droite il y a trois semaines - qu'ils ne se préoccupent même plus de ce qui se passe à gauche.

De temps en temps concèdent-ils à discuter du sac de nœuds du PS, qui ressemble en l'état à tout sauf à un parti en ordre de marche. Où est le programme ? On verra quand on aura le candidat ! Sic ! C'est le monde à l'envers. Le PS va donc demander dans quelques semaines à des gens de se prononcer sur un nom, mais sans avoir défini le moindre programme en amont... à moins de six mois de l'élection présidentielle. Sur le ton : votez pour nous ! On s'occupera de tout ensuite ! Depuis 2012 on a vu : la loi macron, la loi El Khomri, la répression syndicale, la réforme du collège...

À l'arrivée, la crédibilité de la candidature Mélenchon prend tout son sens. L'union de la gauche se forme tranquillement mais sûrement. Et ce d'autant plus que la dérive droitière du PS, et du candidat LR, François Fillon, ouvrent un boulevard pour proposer aux citoyens une alternative crédible aux programmes libéraux, au service du patronat et des rentiers proposés par les autres partis politiques. Oui le programme de la France insoumise, basé sur l'écologie et la révolution citoyenne est au service du peuple, pas des actionnaires !

Quant à ceux qui ne peuvent dépasser la personne de Mélenchon et refusent de voir le programme qui va avec, on ne peut que leur répondre qu'ils sont complices d'un système qu'ils cautionnent et qui porte le nom de Vème République. Un régime qui personnalise à outrance le pouvoir avec la complicité des médias, tellement friands des petites phrases, des bons mots et des provocations verbales de Jean-Luc Mélenchon. Rappelons à ceux qui essayent de se faire croire que Mélenchon est un autocrate, dictateur, que les deux premières années de la fondation du Parti de Gauche, il s'est contenté d'argumenter et de parler des idées, mais sans avoir droit à une seule seconde de présence médiatique. C'est au moment où il a décidé de prendre l'option du jeu médiatique construit par les médias qu'il a pu avoir de l'audience !

Maintenant que la gauche est en ordre de bataille, il reste à convaincre le plus grand nombre d'aller voir le programme de la France insoumise, de le lire attentivement, et de voter en conscience pour le programme le plus avantageux !

Voir les commentaires