Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

laicite

Chalus présent à la messe de Pâques : l'arrêté préfectoral de confinement peut attendre !

Publié le par thalasrum

C'est l'image du jour ! À la télévision guadeloupéenne, le président de Région Chalus qui assiste à la messe de Pâques, alors même que le préfet de région a interdit tout déplacement en dehors des déplacements vitaux. Cela pourrait même être drôle avec l'incrustation de Guadeloupe la ère en haut à droite #restez à la maison !

Il faut donc croire que la religion catholique est hors du droit puisque non seulement les prêtres peuvent sortir de chez eux, mais aussi des jeunes et se rassembler pour célébrer un office en dehors de toute considération des gestes barrières. 

Il faut donc croire que les arrêtés préfectoraux s'appliquent pour la population mais pas pour le président de région. Quel bel exemple de confinement donné à la population guadeloupéenne à qui ces gens ne manquent pas de donner de grandes leçons de morale à longueur de journée ! Chalus crache ouvertement sur les arrêtés préfectoraux et choisit de mettre en danger la population par ses actes irresponsables !

Et tant pis pour les contaminations possibles ! La religion catholique est plus importante que les réglementations humaines...

 

Voir les commentaires

Loi sur la fin de vie : laïcité !

Publié le par Mouloud

Loi sur la fin de vie : laïcité !

Voir les commentaires

Le Carême commence !

Publié le par thalasrum

Le Carême commence !

Voir les commentaires

Monsieur le président Lurel, défendons les libertés !

Publié le par thalasrum

Monsieur le président de Région Lurel, comme moi vous avez été choqués par le terrible attentat qui a atteint le journal Charlie Hebdo et s'est poursuivi par une double prise d'otages sanglantes. Comme moi, vous avez décidé de participer au rassemblement mercredi 7 janvier au soir et de manifester ce dimanche matin. L'organisation par les hommes politiques de ce rassemblement s'est fait selon un principe qui aurait fortement déplu à Charlie Hebdo et ses dessinateurs libertaires : une marche silencieuse, un drapeau français en berne et une Marseillaise pour terminer. Trois symboles que Charlie Hebdo se serait empressé de caricaturer et tourner en ridicule. Les prises de parole qui ont coupé la prise de parole spontanée scandant : "Nou sé Charlie" ont montré une volonté de ne pas laisser le peuple s'exprimer librement, mais ce ne sont que des détailes. L'ensemble des présents ce matin partageaient les mêmes valeurs, même si sur la forme il y avait visiblement des divergences Ces actes symboliques dépassés, il faut maintenant se focaliser sur la réalisation des belles idées pour lesquelles nous avons marché avec une partie des guadeloupéens sous le soleil dominical.

Les valeurs ? La liberté d'expression en premier lieu. C'était sans aucun doute la valeur phare défendue par cet hebdomadaire. & le moins que l'on puisse dire est que ses journalistes auraient sans aucun doute été surpris de voir un rassemblement en leur nom un dimanche à l'heure de la messe en Guadeloupe. Liberté d'expression en Guadeloupe ? Le chemin est encore bien long, quand on voit les innombrables tentatives d'intimidation, les actions judiciaires menées contre le journal lycéen et étudiant Rebelle ! Si vous êtes comme je le crois autant que moi attaché à la liberté d'expression, il apparaît nécessaire de mettre tout en oeuvre pour permettre à ce journal comme à tous les autres de pouvoir exercer son droit à l'information, à la caricature.

La laïcité en deuxième lieu. Les journalistes de Charlie Hebdo avaient fait le choix de caricaturer toutes les religions et dénonçaient systématiquement toutes les atteintes à la laïcité. Qu'une messe à Notre Dame leur rende hommage a du les faire se retourner dans leur tombe. Mais dans notre charmant territoire guadeloupéen, que vous utilisiez la religion à des fins politiques en vous exposant publiquement lors d'une messe avec une de vos opposantes politiques, n'est pas une vision très particulière de la laïcité ? Chaque individu a le droit d'avoir des convictions religieuses ou de ne pas en avoir. Mais qu'un homme public, député, président de région affiche publiquement des photographies prises lors d'un office religieux catholique à des fins délibérément politiques, c'est une vision de la laïcité plus que surprenante ! Si vous êtes comme je le crois autant que moi attaché à la laïcité, il apparaît nécessaire de revoir ces choix de communication qui stigmatisent une partie de la population de notre région.

Les libertés en général. Chaque jour dans notre région, au nom de règlements intérieurs illégaux, ou pire au nom d'un arbitraire individuel, des enfants sont privés de leur droit constitutionnel à l'éducation, parce qu'ils ne portent pas la bonne couleur de vêtement, ou un vêtement qui n'a pas la bonne "texture", parce qu'ils ont les cheveux trop longs, parce qu'ils n'ont pas la bonne coiffure, parce qu'ils portent des boucles d'oreilles. Même si ce champ immense relève en grande partie du rectorat, si vous êtes attachés comme je le crois autant que moi aux libertés, il apparaît nécessaire de mener la campagne d'opinion et de persuasion pour que l'ensemble de ces pratiques évoluent.

Au nom des libertés bafouées par la violence aveugle, les États-Unis, suite aux attentats de 2001, ont mis en place une politique sécuritaire autour du Patriot Act qui n'a eu pour seule conséquence que de restreindre les libertés. Charlie Hebdo défendaient les libertés dans leur sens le plus large qui soit. Dans la manifestation de ce jour en France, sont annoncées nombre de personnalités internationales dont une partie a une vision plus que réductrice des libertés. Au nom des libertés bafouées, vous qui êtes si attachées aux libertés individuelles, je vous demande d'agir dans toute la mesure de vos mandats pour cesser cette velléité de politique sécuritaire qui viendrait à menacer, restreindre ou entraver mes libertés individuelles et celles de mes concitoyens !

Voir les commentaires

Charlie, récupération politique et débordements !

Publié le par thalasrum

L'attentat horrible contre Charlie Hebdo a été condamné unanimement par l'ensemble de la classe politique avec un minimum de retenue au vu de l'ampleur du massacre. Cependant, il n'a pas fallu attendre bien longtemps pour que la récupération et les débordements de toutes sortes apparaissent.

Passons sur les incongruités de toutes sortes qui ont émaillé l'hommage aux victimes. Comme une messe à Paris à Notre Dame et faire sonner le glas pour des athées notoires et patentés. Imposer des minutes de silence alors que ces dessinateurs revendiquaient le verbe haut & le rire contre la connerie, la bêtise et la barbarie. Mettre les drapeaux en berne alors que ces dessinateurs "bêtes et méchants" riaient les cérémonies officielles et tous les drapeaux du monde entier. Passons sur les chaines d'infos en continu qui ont "vécu" plus de 24 heures à rendre hommage à des journalistes qu'ils ignoraient superbement jusque là !

& les rapaces, charognards et vermines de tous bords qui avaient cru bon, à juste titre de se taire ou à tout le moins de prendre un air contrits pendant un premier temps ont tranquillement refait surface dès aujourd'hui. Les cadavres à peine refroidi, il était temps de "récupérer". Marine Le Pen, qui a multiplié les procès (perdus !) contre Charlie Hebdo a lancé le bal des faux-culs en affirmant une liberté d'expression qu'elle n'avait eu de cesse de chercher à faire taire pendant des années. Les religieux de tous bords (dont les catholiques intégristes qui ont multiplié aussi les procès perdus contre Charlie...) se sont jetés sur les plateaux télé pour expliquer à quel point ces dessinateurs étaient drôles après avoir passé leur temps à demander la censure contre ces journalistes.

La pourriture s'est invitée à la danse. À peine la chasse aux meurtriers potentiels est-elle lancée que Marine le Pen se réveille pour réclamer un référendum sur la peine de mort (quelques semaines après avoir expliqué que la torture pouvait être un outil contre le terrorisme). Ivan rioufol, clone de Zemmour sort de sa boite, pour réclamer que tous les musulmans se désolidarisent du carnage ! Sur les réseaux sociaux, la bêtise d'une jeunesse désoeuvrée commence à surgir : "nous ne sommes pas Charlie !" "C'est un coup monté contre les musulmans", sans compter les propos dénués de sens "Ils l'ont bien cherché, avec leurs dessins qui insultent les dieux..."

Pour tous ceux qui commencent à confondre tout et n'importe quoi, quelques petits rappels évident s'imposent ! Dans la République française laïque, le délit de blasphème n'existe pas, ce qui donne le droit de rire des religions, comme Les Grosses Têtes - RTLricanent de blagues grasses et misogynes. Charlie Hebdo a gagné tous ses procès contre Marine Le Pen et contre les associations intégristes (catholiques le plus souvent) qui ont voulu faire condamner ses dessins !

La liberté d'expression ce n'est pas le droit de dire n'importe quoi. Les limites sont prévues par la loi (insulte, racisme...), c'est ce qui différencient, Charlie Hebdo et les humoristes d'un côté, Dieudonné, Soral et consors de l'autre.

L'intelligence, le discernement, l'esprit critique permettent de faire ces distinctions. L'obscurantisme, l'intégrisme, le fanatisme construisent des amalgames parfois nauséabonds... Entre une balle et un dessin, la nuance est pourtant évidente : la première empêche toute réponse, le deuxième amène une réaction, un sourire, un débat... l'intelligence !

Voir les commentaires

Les intégristes s'en prennent à l'égalité de l'école !

Publié le par thalasrum

égalité genre Vincent Peillon, assisté par Najat Vallaud-Belkacem ont eu une idée lumineuse. Rien d'exceptionnel ! Ils sont justes partis du constat que l'école reproduit bien trop les inégalités, et qu'il fallait tenter au plus vite de limiter cet état de fait !

Attention, nos deux ministres ne sont pas de dangereux révolutionnaires qui vont s'attaquer aux inégalités sociales en mettant en oeuvre l'investissement humain et financier nécessaire ! Non ! Ils veulent juste s'attaquer aux inégalités de genre véhiculées par l'école.

Les inégalités de genre sont lourdement discriminantes dans le système éducatif & le chantier est gigantesque. À défaut de s'attaquer d'un coup à l'ensemble des inégalités de genre, les deux ministres ont décidé une expérimentation à la base, en primaire dans dix académies et 600 écoles au total. C'est une première étape importante, nécessaire mais insuffisante ! Les inégalités de genre créent des distorsions très fortes et maintiennent dans notre société des inégalités d'un autre temps.

& pourtant, les intégristes de la manif pour tous et les catholiques les plus intégristes ont décidé de mener le combat contre cette initiative, pourtant nécessaire dans la société. Après s'être ridiculisé en s'opposant au mariage pour tous, les intégristes finissent de se couper de la société et du monde dans lequel ils vivent en menant une campagne d'un autre temps, pour maintenir les inégalités hommes femmes !

Voir les commentaires