Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #justice tag

Des milliers de veaux au Trocadéro contre la République !

Publié le par thalasrum

François Fillon, englué dans le "Penelopegate", convoqué par les juges, lâché par son parti, a décidé de poursuivre, contre vents et marées sa campagne pour l'élection présidentielle. Ce dimanche, il avait lancé un appel à rassemblement au Trocadéro pour un discours de campagne. Des milliers de supporters se sont déplacés, avec force drapeaux tricolores pour soutenir leur candidat. Des groupes proches de la manif pour tous avaient rameuté ban et arrière ban pour "réussir l'événement" !

Le bilan est catastrophique pour la République ! François Fillon a commencé par se parjurer en persistant dans sa candidature, malgré ses casseroles judiciaires insupportables, alors qu'il expliquait qu'un homme politique mise en examen ne pouvait pas être candidat à une élection. En 1999, il prônait même l'exclusion de sa famille politique des mis en examen. Mais le parjure fait partie depuis longtemps du trouble et sale jeu de la politique politicienne dans son acception la plus vile.

Le bilan est catastrophique pour la République ! Des milliers de drapeaux tricolores ont été salis lors de ce rassemblement de soutien ! Le drapeau tricolore, celui de la Révolution française, celui qui servait de bannière de ralliement pour la patrie contre les tyrans étrangers, contre les réactionnaires de tous bords. Ce drapeau fièrement brandis par ces gens qui revendiquent une culture de l'ancien régime où certains, par leur position seraient moins justiciables que d'autres. Certains, selon ces milliers de gens, pourraient s'affranchir des règles communes ! Le drapeau tricolore brandi par des partisans de la contre-Révolution ! Quelle honte !

Le bilan est catastrophique pour la République ! Des milliers de gens ont revendiqué ce jour de voter pour un homme mis en examen. Certes pas condamné ! Mais mis en examen. Le vote pour ce personnage reviendrait à lui accorder une grâce de cinq ans ! À quel titre peut-on vouloir souiller à ce point les institutions de la République ? Les commentateurs étrangers raillent notre République, qui s'apprête à laisser concourir deux mis en examen : François Fillon et Marine Le Pen, quand dans toute démocratie qui se respecte un mis en examen ne tient pas trois heures devant la pression générale !

Le bilan est catastrophique pour la République ! À l'heure où des millions de citoyens se désintéressent de la politique, encrassée par le mensonge, la corruption, les affaires, deux candidats importants salissent un peu plus l'image de la classe politicienne en maintenant leur candidature en dépit du bon sens ! Cette situation doit cesser ! Il en va de notre République ! Il ne s'agit de couleur politique ! Il s'agit d'éthique, de bon sens ! Laisser deux mis en examen concourir à la présidence de la République, c'est prendre le risque d'une grave crise de la société. Car alors, comment expliquer à la population qu'il faut respecter les lois qui permettent le vivre ensemble quand les dirigeants s'en affranchissent éhontément ? Liberté, égalité, fraternité ?

Voir les commentaires

Christine Lagarde : coupable, mais pas condamnée !

Publié le par thalasrum

Dans tous les textes constitutionnels et législatifs, dans tous les cours de droit de la République, d’Éducation Civique et Morale de France, dans tous les cours de morale dispensés par des associations privées, dans toutes les leçons professées par les parents à leurs enfants, un principe de base s’applique : quand on commet un acte répréhensible, on est puni !

Le principe est valable juridiquement et moralement. Et il s’applique pour tous, pour toutes les catégories sociales. Le voleur est condamné, la caissière qui fait des erreurs de caisse est renvoyée, c’est dans la logique des choses, même si bien souvent la peine paraît bien plus violente que le délit initial.

Mais comme toute règle universelle, il y a ses exceptions. La journée d’hier en a créé une. Elle s’appelle Christine Lagarde. Elle a été reconnue coupable de négligence concernant la modique somme de 400 millions d'euros. Et ? 

Et bien rien ! Car Christine Lagarde n'a pas été jugée par un tribunal de la République digne de ce nom, mais par un tribunal d'arbitrage portant le nom de Cour de justice de la République. Madame Lagarde est coupable, mais dispensée de peine !

Message insupportable envoyé à la population ! La justice ne s'applique donc pas aux puissants ! L'oligarchie a encore une fois frappé. Il est grand temps de la renverser pour permettre de rétablir un ordre des choses plus sain. La justice doit s'appliquer à tous, sans distinction. Il est urgent de passer à la VIème République !

Voir les commentaires

Jacqueline Sauvage reste en prison : pas de grâce pour les femmes battues !

Publié le par thalasrum

Devant l'émoi populaire suscité par la condamnation de Jacqueline Sauvage (condamnée pour avoir tué son mari qui la battait et la violait depuis....47 ans !), le président de la République avait décidé d'une grâce partielle en début d'année. Cependant le juge d'application des peines avait refusé la remise en liberté de Jacqueline Sauvage en motivant sa décision par le fait que "sa réflexion demeure pauvre et limitée puisqu'elle peine encore à ce jour à accéder à un réel et authentique sentiment de culpabilité. 

Première décision machiste, de classe, qui fait totalement l'impasse sur la vie de cette femme, libérée de la souffrance conjugale par un acte, certes condamnable, mais tellement explicable. À l'époque, les avocats de madame Sauvage avaient expliqué que sa médiatisation excessive avait joué contre elle.

Malheureusement aujourd'hui, la cour a de nouveau refusé la libération de Jacqueline Sauvage dans une décision prise à huis clos, et alors qu'aucune médiatisation n'avait été organisée en amont pour laisser la justice faire son travail. La décision prise à huis clos confirme le maintien en détention de Mme Sauvage.

Cette nouvelle décision ne grandit pas la justice de la République. Cette décision enferme une nouvelle fois la femme comme coupable de crime, et par conséquent, coupable de la violence de son mari à son encontre ! De la même manière que les femmes violées ont toujours autant de mal à faire reconnaître leurs droits !

Il est urgent que les pratiques de la justice intègrent les avancées féministes, et le principe de l'égalité hommes femmes, faute de quoi notre société restera ancrée dans un machisme pourtant insupportable !

 

Voir les commentaires

Accusation de viol contre Saâd Lamjarred : le roi du Maroc en fait une affaire d'État !

Publié le par thalasrum

Le célèbre chanteur marocain Lamjarred se retrouve accusé de viol par une jeune femme de 20 ans. Il est mis en examen puis écroué le 28 octobre. Selon sa défense, la plaignante était consentante. Cependant, le juge en charge du dossier a considéré que la plainte était valable et a décidé d'enfermer le chanteur de pop marocain. La défense risque d'être d'autant plus compliquée que Lamjarred est déjà sous le coup d'une procédure identique aux États-Unis pour une affaire datant de 2010.

Ce fait divers n'aurait pas du entrer dans les colonnes politiques si ce jour, le roi du Maroc, Mohamed VI en personne, n'avait cru bon d'annoncer officiellement qu'il proposait son avocat attitré en France, maître Dupond-Moretti pour défendre le chanteur et qu'il assurerait en personne les frais de l'avocat.

Par ce choix surprenant, Mohamed VI transforme une affaire privée en affaire d'État, avec une très forte connotation politique. Or, justice et politique font très rarement bon ménage ! Le roi du Maroc remet en cause le choix du juge qui a choisi d'écrouer Saad Lamjarred, et choisit de porter directement le discrédit sur la plaignante !

Sans remettre en cause la nécessaire présomption d'innocence, cette attitude du roi du Maroc porte atteinte à la justice, mais aussi aux victimes de viols et par là-même à l'ensemble des femmes ! Car en l'état, tant que la justice n'a pas tranché, rien ne laisse présupposer de l'issue du procès, dont le but est de permettre de chercher la vérité et de trancher entre les deux versions en présence. Pour le roi du Maroc, seule la parole de l'homme compte ! L'égalité est un long combat à mener quotidiennement !

Voir les commentaires

Cour Pénale Internationale : la Gambie s'échappe à son tour !

Publié le par thalasrum

La Gambie de Yahya Jammeh a décidé de quitter la Cour Pénale Internationale. Cette décision fait suite aux précédentes annonces de l'Afrique du Sud et du Burundi. Par un jeu de dominos, elle pourrait entraîner le départ de l'Ouganda ou du Rwanda.

La justification de la Gambie est que seuls les pays africains sont poursuivis et condamnés, le président Jammeh ayant échoué dans sa tentative de faire condamner l'Union Européenne pour les migrants décédés en Méditerranée.

Ce choix, qui apparaît plutôt comme un paravent pour un dictateur notoire, peu respectueux des droits de l'Homme, s'inscrit totalement dans la même logique que celle du dictateur Brurundais Pierre Nkurunziza. Il s'agit clairement pour ces deux pays de se prémunir contre de potentielles condamnations de cette cour pour les acte commis durant les années de pouvoir contre les opposants.

La seule véritable instance internationale qui fonctionnait, de manière bancale certes, mais qui avait le mérite d'exister et de poursuivre les criminels, se retrouve mise en péril par de petits dictateurs qui parviennent à faire passer leurs petits intérêts privés et leurs grosses turpitudes avant l'intérêt des peuples.

La responsabilité est encore plus grande parmi les grandes puissances internationales et au premier rang l'ONU, incapable de faire respecter les principes d'une démocratie au Burundi de Pierre Nkurunziza. De cette incapacité dans un petit pays africain, l'effet papillon est en train de détruire une instance internationale de qualité.

 

Voir les commentaires

FIFA : arrestations multiples en Suisse !

Publié le par Mouloud

FIFA : arrestations multiples en Suisse !

Voir les commentaires

Politique de Facebook, la France reprend la main !

Publié le par Mouloud

Politique de Facebook, la France reprend la main !

Voir les commentaires

Liberté d'expression : après Charlie, Rebelle ?

Publié le par Mouloud

Rendez-vous demain à 14h devant le tribunal

Rendez-vous demain à 14h devant le tribunal

Voir les commentaires

François Morel s'insurge contre la bêtise : un moment d'intelligence !

Publié le par thalasrum

Voir les commentaires

Défendre les lanceurs d'information comme Manning ou Snowden

Publié le par thalasrum

Pourquoi il est aujourd'hui vital pour la démocratie de défendre les lanceurs d'information ! Manning, Assange ou Snowden ne sont pas des terroristes, mais des défenseurs des libertés publiques !

Voir les commentaires

1 2 > >>