Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #juppe tag

Faut-il aller voter à la primaire de la droite ?

Publié le par thalasrum

Quatre euros (deux au premier tour et deux au second) pour dégager le nain Sarkozy de la course à la présidentielle, et lui permettre de consacrer son temps à répondre à la justice, c'est vrai que ça fait envie. En tout cas, la partie irrationnelle du cerveau se dit que c'est finalement un calcul simple : on peut éliminer un candidat dont on ne veut pas, et cela avant le premier tour de la présidentielle !

Cependant, soyons pragmatique, puisque c'est de cela qu'il s'agit ! Si l'on y va pour fermer la porte à Sarkozy, c'est nécessairement pour le remplacer par quelqu'un. Et là ! Ça se complique fermement. Parce que parmi les six autres candidats, si l'on enlève les candidatures de vitrine ( ce malheureux Poisson du parti chrétien démocratie, ce malheureux Copé qui traine sa misère de plateau en plateau, cette pauvre NKM qui cherche un style), il ne reste plus guère de choix.

Bruno Le Maire ? Le "jeune" polytechnicien méprisant et libéral, avec les dents qui rayent le parquet, qui veut faire des coupes sombres dans l'emploi public, qui promet un énième plan de rigueur aux français avec une baisse des impôts (donc plus d'argent pour les plus riches) ?

François Fillon ? Le bourgeois rural libéral qui n'est jamais entré dans le XXIème siècle ? Celui qui a déjà dirigé pendant cinq ans la France comme premier Ministre, qui a osé la déclarer en faillite ? Celui qui a appliqué strictement la RGPP (la Réforme Générale des Politiques Publiques qui a conduit à 80.000 suppressions de fonctionnaires dont 12.000 dans la police et la gendarmerie) et qui promet de continuer une fois élu, en mettant tous les fonctionnaires à 39h (peut-être faudrait-il lui expliquer que le plus grand corps de fonctionnaire, les enseignants n'a jamais bénéficié du passage aux 35h)?

Alain Juppé ? Le condamné du RPR, qui revient, encore plus vieux, encore plus libéral, encore plus anti-fonctionnaire qu'en 1995 quand il était alors premier ministre de Chirac (avec des millions de français dans la rue contre sa scandaleuse réforme des retraites) ? Les médias se battent pour le faire passer pour le gars "cool" de la droite, mais son programme est un copier-coller du libéralisme primaire : baisser les impôts (des riches), ne pas toucher à la TVA (qui frappe au plus fort les pauvres), passer les fonctionnaires à 37 heures, réduire le nombre de fonctionnaires (donc diminuer les services publics pour tous.

Comme ils se battent tous pour enterrer le gaullisme, l'État-providence, les services publics, et la France du CNR (Conseil National de la Résistance) dont ils se prétendent pourtant les héritiers, on va les laisser s'étriper entre eux. Entre le nain Sarkozy, le nain Juppé, le nain Fillon et le nain Le Maire, aucun n'a la carrure d'un président de la République, aucun n'a la vision pour améliorer la vie des français, aucun n'a d'autre ambition que son minuscule ego largement surdimensionné !

Quatre euros, c'est finalement beaucoup trop cher pour aller choisir celui qui propose de servir au mieux les intérêts de l'oligarchie contre le peuple français ! 

 

Voir les commentaires