Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #express tag

Principal suspendu à la Seyne sur mer : l'Express défend l'autoritarisme et l'ordre moral !

Publié le par thalasrum

Un Principal mis à pied dans l'Éducation Nationale pour autoritarisme, ce n'est certes pas banal ! Surtout qu'il n'y a pas eu crime. Le problème ? Un conflit insoluble entre les collègues et le Principal fraichement débarqué, qui a voulu révolutionner les habitudes de manière autoritariste ! Malgré les différentes tentatives d'intervention du rectorat, puis de l'inspection générale, rien n'y a fait ! L'équipe pédagogique a refusé de céder, & le ministre a fini par remplacer le Principal de la Seyne sur Mer.

L'Express, hebdomadaire qui a décidé de mener les prochaines campagnes pour le Front National, s'est donc empressé de reprendre l'information et de l'instrumentaliser pour transformer le Principal incapable de tout dialogue avec ses équipes pédagogiques, en une pauvre victime au service du progrès pédagogique. Comment l'hebdomadaire s'y prend-il ? Comme une enquête menée uniquement à décharge ! Seule la version du chef d'établissement et les éléments qui vont dans le même sens sont utilisés.

L'équipe enseignante solidaire devient pour l'Express une petite minorité d'enseignants. L'inspection générale est transformée en "boeuf carottes" par l'hebdo aux accents nauséabonds, démontrant la méconnaissance du système éducatif, ou la confusion entre Éducation Nationale et police. L'intersyndicale regroupant l'ensemble des syndicats est transformée en petite minorité de syndicalistes. Le rapport de l'Inspection Générale qui constate que le Principal zélé fait appliquer les lois et tente de mettre en oeuvre sa lettre de missions, est transformée en rapport qui donne raison au Principal...

L'Express n'interviewe aucun enseignant, aucun parent d'élève, aucun membre de l'administration. Seul est cité le le syndicat du Principal (SNPDEN-UNSA) et le rapport de l'IG quand cela arrange l'article. L'Express qui cite le rapport explique que les enseignants ont démissionné du conseil d'administration sans raison, alors que le rapport explique la démission par l'autoritarisme ! Le SNPDEN gagnerait à se désolidariser de cet article qui ne donne finalement qu'une image ternie de la fonction de chef d'établissement !

En fait, l'Express par cet article poursuit son entreprise implacable : il faut un chef, il faut de l'autorité, il faut un ordre moral. Dans l'éducation, comme ailleurs, autorité, discipline ! L'Express distille les idées du Front National. Ceux qui osent s'opposer sont nécessairement des empêcheurs de tourner en rond, des personnes indignes de s'exprimer ! L'Express continue son sale travail... oubliant que la pédagogie relève des équipes pédagogiques exclusivement ! Le chef d'établissement n'est que le chef de service administratif dans un établissement scolaire ! Le responsable pédagogique de l'enseignant, c'est l'inspecteur pédagogique ! Cela permet à l'enseignant d'exercer sa liberté pédagogique statutaire !

Ce serait trop demander à l'Express que d'envisager des travailleurs libres d'exercer leur esprit critique ! Ceux-là ne liront jamais l'hebdomadaire !

Voir les commentaires