Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #europe tag

Un tiers de la jungle de Calais évacuée ? Le pire est pour l'avenir !

Publié le par thalasrum

Après juste quatorze années à ne rien faire, l'État français vient (enfin) de trouver une solution un peu moins précaire pour les réfugiés, ayant tout quitté à des milliers de kilomètres, dans l'espoir de rejoindre le Royaume Uni. L'évacuation de la "jungle de Calais" a commencé sous les caméras avides (de violences ?) de tous les médias français.

L'ensemble des migrants va être délogé du bidonville gigantesque (qui doit ensuite être détruit) et envoyé vers des centres d'accueil et d'orientation. L'État ne promet pas de s'occuper de tous les migrants : 8.000 personnes pour un pays riche de 66 millions d'habitants, ce serait sans aucun doute beaucoup trop sic ! (Hein la Tanzanie ? Hein le Liban ?). L'État va trier les bons migrants, c'est à dire ceux qui peuvent prétendre au statut de réfugié politique, pour leur offrir des conditions d'accueil décente, un logement, une prise en charge par des associations...

L'État compte se débarrasser des mauvais migrants : ceux qui ont eu l'outrecuidance de tout quitter chez pour oser aller espérer un avenir meilleur ailleurs. Que va leur proposer la France, terre d'accueil, la France, terre des droits de l'Homme ? De retourner mourir de faim dans leur pays d'origine ! Qui peut prétendre qu'on quitte ses racines, sa culture, sa famille, ses amis, son pays, pour aller s'entasser dans un bidonville à Calais et "profiter" de la France ? Il faut une dose de mauvaise foi, une dose de racisme, une dose d'hypocrisie, une dose de je-ne-veux-pas-savoir-dans-mon-petit-confort-quotidien pour oser parler de profit ! Le pire est que l'accueil de ces immigrés profiterait pourtant à une France accueillante, comme cela a profité à la Suède

Les mineurs ayant de la famille au Royaume Uni seront accueillis dans ce pays. Mais à priori, cela ne concernerait que 400 des 1.300 mineurs isolés de la "Jungle de Calais". L'État français va-t-il remplir son devoir en hébergeant et en éduquant ces mineurs tel que la loi de la République le prévoit.

Aujourd'hui, un tiers des immigrés ont été évacués du bidonville, soit environ 2.300 personnes. On peut aisément imaginer que ces immigrés ont tous espoirs de bénéficier d'un statut favorable. Qu'en est-il de tous ceux qui ont déjà épuisé tous les recours ou qui veulent tout simplement absolument rejoindre le Royaume Uni ? 

Ils vont s'éclipser dans la nature, pour vivre dans une précarité encore plus grande que le bidonville de la "jungle de Calais". Ils vont perdre tous les soutiens des associations de proximité qui s'étaient construits au fil des années (14 ans, ça laisse du temps pour tisser des liens et des réseaux), et vont de nouveau se retrouver sans toit, dans une précarité absolue. Précarité qu'ils vont préférer à un retour forcé dans leur pays d'origine, c'est imaginer la qualité de vie originelle !

Il serait urgent que la France retrouve ses valeurs traditionnelles, d'accueil, de solidarité, de fraternité pour accueillir ces quelques milliers de personnes qui ont consenti tant d'efforts et mis tant d'espoirs dans notre pays, qui les repousse indignement. Car à six mois de l'élection présidentielle, cette décision de Manuel VALLS représente plus un gage politique donné à la frange d'extrême droite de notre population qu'à un geste sanitaire pour ces immigrés !

Voir les commentaires

Le CETA est mort : merci la Wallonie !

Publié le par thalasrum

La décision avait été annoncée il y a quelques jours par la Wallonie : elle refusait la signature du CETA, le traité transatlantique commercial entre l'UE et le Canada. Malgré les cris d'orfraies des libéraux de tous bords qui ont alors tenté d'occuper le champ médiatique pour expliquer à quel point la décision de la Wallonie allait être catastrophique pour les économies de l'Union Européenne.

Le CETA prévoyait certes de préserver les AOC existantes, mais il allait permettre d'inonder le marché européen de viande, ou de contrefaire tous les fromages français sans AOC par exemple. Le CETA était un exemple de traité totalement déséquilibré entre l'ultralibéral Canada et de nombreux États de l'Union Européennes plutôt protectionnistes dans certains domaines comme l'éducation, la culture, l'agriculture.

Mieux, le principe de précaution qui s'applique dans l'Union Européenne risquait une forte remise en cause, puisqu'au nom du libre échange, des multinationales (Monsanto ? Bayer ? Vous m'entendez ?) pourraient attaquer devant la justice internationale tous les principes de précaution.

Aujourd'hui, la représentante du Canada chargée des négociations, a annoncé la fin de sa mission, l'échec du CETA et son retour au Canada. Enfin, une bonne nouvelle pour la journée ! Il n'y aura pas besoin d'un dangereux vote au Parlement européen : la Wallonie a mis un bon coup de pieds aux fesses au libéralisme. Je me sens Wallon ce jour, merci les amis belges !

Voir les commentaires

Fatou Diome et le racisme !

Publié le par Mouloud

Fatou Diome et le racisme !

i

Voir les commentaires

Immigration clandestine : des centaines de morts en Méditerranée

Publié le par Mouloud

Immigration clandestine : des centaines de morts en Méditerranée

Voir les commentaires

Face à l'abstention, l'union de la gauche !

Publié le par thalasrum

jaures drapeau rouge gauche58% d'abstention. S'il ne faut bien retenir qu'un seul chiffre de ces élections européennes, c'est bien celui-là ! Parce que les scores des autres partis politiques sont quantité négligeable à l'aune de ce chiffre. Avec ce score, inutile de s'intéresser au reste. Les grands médias, trop occupés à faire les yeux doux à Marine Le Pen et au Front National, ne s'occupent que de sa première place, sans se poser de questions. Comme les vaches regardent passer un TGV sans se demander à quelle vitesse il peut bien rouler.

Pourquoi tant d'abstention ? Les élections européennes n'ont jamais intéressé et n'intéressent pas plus aujourd'hui répondent en coeur les grands médias. Mais la faute à qui. Ces mêmes médias ont bien évidemment une part de responsabilité dans l'histoire en ne s'étant pas une seconde intéressés aux vrais enjeux des élections, et en ayant parlé de ces élections qu'au strict minimum. Mais peut-on accabler uniquement les médias ? Bien évidemment non !

Qui ? Le peuple trop idiot pour comprendre ses véritables intérêts et qui n'a pas voté pour les deux grands partis érigés en irremplaçables. C'est en tout cas l'analyse faite par Manuel Valls et Hollande, qui malgré l'ampleur de la catastrophe électorale, ont d'ores et déjà annoncé qu'ils continuaient comme si de rien n'était.

Allons un peu plus loin que les grands médias, mais sans non plus tirer trop de conclusions hâtives, reprenons tranquillement le scénario politique depuis trois ans. François Hollande sorti du chapeau socialiste après l'élimination du champ politique de DSK n'a aucune chance de gagner face au triomphant Sarkozy. Il mène une campagne au centre, qu'il gauchit au fur et à mesure que Mélenchon monte dans les sondages. La peur du FN associée au vote utile finissent par le faire élire président.

À peine élu, Hollande oublie l'ensemble de ses promesses de campagne, et poursuit la politique économique générale de Sarkozy, à l'exception de la création de 60.000 postes d'enseignants. Devant les pressions des libéraux de Bruxelles, Hollande et son gouvernement cèdent à tout. Le point d'indice est gelé jusqu'en 2017, la revalorisation de la grille indiciaire des fonctionnaires renvoyée aux calendes grecques, les pensions des retraités sont grignotées jour après jour.

Qui est l'électorat principal de Hollande et de la gauche en général ? Les cinq millions de fonctionnaires ! Voilà déjà cinq millions d'abstentionnistes en puissance qui se sont fait rouler dans la farine par Hollande et ses promesses non tenues. Si l'on s'intéresse maintenant aux 15 millions de retraités, aucune raison qu'il n'y en ait pas au moins 1/3 qui ait voté à gauche aux dernières élections au bas mot. Cinq millions d'abstentionnistes potentiels en plus devant l'érosion mécanique de leurs retraites ! Sans chercher très loin, nous venons de trouver dix millions d'abstentionnistes potentiels, sur les 27 millions qui se sont finalement abstenus.

Politique fiction, ces dix millions d'abstentionnistes potentiels fâchés contre le parti socialiste, auraient très bien pu voter pour d'autres partis de gauche. Il n'y avait que l'embarras du choix, Europe écologie, le Front de Gauche, Nouvelle Donne, lutte ouvrière... Plus une myriade de micro-partis. Les écologistes posent un vrai problème aux abstentionnistes en herbe, dans la mesure où ils ont participé au gouvernement et que des têtes de file comme M.Placé se placent ouvertement dans une ligne sociale démocrate. Lutte Ouvrière mène un combat en solitaire et refuse tout accord. Le Front de Gauche et Nouvelle Donne ont globalement les mêmes idées, divisant de facto un même potentiel électoral.

Le pire pour plaire à l'électorat est d'arriver divisé. Or, la gauche - pas le parti socialiste - la gauche, celle fondée sur les valeurs du Conseil National de la Résistance, celles de l'État providence, est aujourd'hui incapable de s'unir en un bloc portant ces valeurs collectivement, laissant son électorat dans le plus grand désarroi. La réponse à l'abstention est nécessairement de parvenir au plus vite à une union de la gauche, de l'aile gauche du Parti socialiste, en passant par les écologistes, le front de Gauche, Nouvelle Donne, & l'ensemble des forces qui adhèrent à ces valeurs. Ce jour là, il sera temps de s'interroger sur le véritable poids des différents partis politiques.

 

Voir les commentaires

Européennes, pas de vote possible à gauche en Guadeloupe !

Publié le par thalasrum

Front de GaucheLes élections européennes se dérouleront ce samedi pour les outre-mers Atlantiques et dans cette 8ème circonscription où il faut un manuel de droit pour se retrouver dans les méandres de la constitution des listes, voir ce billet là, malheur est de constater que la gauche de la gauche est totalement absente.

Il y a bien une liste socialiste, mais qui n'a de socialiste que le nom. Puisque les représentants de ce parti politique pratiquent la pire politique libérale, que n'arrive pas à renier l'UMP. Il y a certes une liste de Combat Ouvrier que l'on ne peut accuser d'être de droite. Cependant, l'optique de ce parti et ses ambitions amènent à s'interroger sur la finalité d'un vote pour cette liste.

Inutile, nous avons trouvé la liste Alliance pour les Outre-mers conduite par Younouss Omarjee, l'ami personnel de Jean-Luc Mélenchon au Parlement européen de Strasbourg. Malheureusement ! Si la valeur personnelle de Younouss est indéniable, ses choix pour la constitution de la liste laissent pantois. Pour la zone Atlantique dont dépend la Guadeloupe, les trois candidats de l'AOM sont de fidèles soutiens du gouvernement qui votent systématiquement les propositions de loi socialistes d'austérité, antisociales ou du pacte de responsabilité. L'Alliance Outre-Mer est donc totalement discréditée pour la zone Atlantique.Younous Omarjee

Pas grave, Pierre Larrouturou vient de constituer un nouveau parti politique fort sympathique et proche idéologiquement du Parti de Gauche, Nouvelle Donne. Super... Mais pas de candidats de ce parti sur la 8ème circonscription Outre-mer.

Pour samedi, le choix est donc simple... Abstention ou Combat Ouvrier ! Le champ des possibles politiques est extrêmement restreint !

Voir les commentaires

Européennes, comprendre le vote outre-mer relève du casse tête !

Publié le par thalasrum

Circonscriptions élections européennesLes élections européennes approchent à grands pas. Il faut donc s'intéresser aux circonscriptions particulières qui sont mises en place pour cette élection particulières. En France hexagonale, ce n'est pas très compliqué, il y a un découpage en 7 circonscriptions avec une proportionnelle intégrale. Pour les outre-mers, ça devient vraiment rigolo. Le législateur aurait souhaité que personne ne vote, qu'il ne s'y serait pas pris autrement.

La 8ème circonscription outre-mer pour la France regroupe tous les outre-mers, pour trois sièges de députés européens... Jusque là tout va bien. Cependant, les trois députés doivent venir de trois océans différents (Atlantique, Indien et Pacifique), ce qui implique la présence de candidats des trois océans sur chaque liste. Déjà, on commence à se creuser la tête. & comme il s'agit d'un vote à la proportionnelle, à moins d'un raz de marée d'une liste, les sièges se répartiront comme en 2009 entre les trois listes arrivées en tête.

Une fois les trois listes désignées, la liste arrivée en tête a son député dans l'océan où elle fait le meilleur score en pourcentage, la deuxième et la troisième de la même manière ! L'électeur vote pour une liste dont seuls les noms correspondant à son océan l'intéresse, bien que le score global soit nécessaire pour définir les vainqueurs !!!

Si après cela, vous avez encore envie d'aller voter, cela tient du miracle, pour les 2.5 mmilions d'habitants et 1,4 millions d'électeurs.

Voir les commentaires

Non ! La CES n'est pas une créature au service du libéralisme !

Publié le par thalasrum

Voir les commentaires

Margaret Thatcher est décédée : le peuple anglais se réjouit !

Publié le par thalasrum

http://s2.lemde.fr/image/2013/03/29/534x267/3150305_3_d435_margaret-thatcher-devant-le-10-downing-street_a2d8c05ae6e176bd459f30a23009275a.jpgMargaret Thatcher, "la dame de fer" britannique est décédée d'un AVC à 84 ans ! Première ministre du Royaume Uni de 1979 à 1990, elle a incarné le tournant ultralibéral en Europe, quand Reagan appliquait la même politique de l'autre côté de l'Atlantique !

Mais pourquoi tant de haine envers cette femme politique ? Pour son intransansigeance légendaire, qui pourrait être une qualité si elle n'avait détruit le tissu social britannique, détruit l'État providence, empêché toute solution construite de règlement pacifique de la question irlandaise.

Au passif de Miss Maggie, une grève de 343 jours des mineurs qui finiront au chômage. Voir à ce sujet le brillant film de Mike Leigh "Brassed off", mais aussi les privatisations de gigantesques pans de l'économie qui ont, entre autres, permis que plus aucun train britannique n'arrive à l'heure & que les compagnies d'autobus prennent le pas sur celles de chemin de fer. L'abanadon dans leurs prisons des prisonniers politiques irlandais, qu'elle laissera mourir dans leur grève de la faim, au premier rang desquels Bobby Sands. Toute une génération des pays noirs ou industriels (Pays de Galles, Nord de l'Angleterre), lui doit la misère, le chômage, l'abandon à son triste sort.bobby sands irlandais greve faim margaret thatcher

Le liberalisme dans toute son horreur a été appliqué de sang froid, par MmeThatcher, lui valant la célébrité musicale ! Sa mort sert d'exutoire à de nombreux britanniques qu'elle a fait souffrir au nom de son idéologie bornée & revancharde, tant contre le peuple, que contre les élites !

Voir les commentaires

L'UE prix Nobel de la paix : une véritable mascarade !

Publié le par thalasrum

http://images.midilibre.fr/images/2012/10/12/le-prix-nobel-de-la-paix-a-ete-attribue-a-l-union-europeenne_459327_510x255.jpgL'Union Européenne a été désignée prix Nobel de la paix ce jour même, au titre de tous les efforts pour qu'il n'y ait plus de guerre depuis 60 ans ! À l'échelle du siècle passé, on peut effectivement penser que la construction européenne a été une véritable réussite au niveau politique ! Certes, mais ce prix doit récompenser les fondateurs, ceux qui ont contribué aux fondations de l'Union Européenne, les Jean Monnet & consors !

Donner aujourd'hui le prix Nobel de la paix à l'Union Européenne, c'est féliciter le requin qui vient de croquer une jambe de surfeur de ne pas l'avoir tué ! Car quand on voit le travail implacable de l'Union Européenne contre les peuples & la démocratique depuis plusieurs années, on se demande quelle paix décrivent le jury du Nobel. Le vote du TSCG ou la situation de la Grèce sont particulièrement symptomatiques de cete dérive ! Le TSCG met l'ensemble des budgets des États sous la coupe technocratiques de dirigeants européens, non élus, simplement nommés, privant les représentants légitimement élus des peuples de leur pouvoir législatif & de décision !

La Grèce se trouve au bout de ce chemin de la tutelle, le gouvernement se trouvant dans l'obligation permanente de répondre aux demandes des technocrates de l'UE & du FMI, au détriment des besoins des peuples qui les ont pourtant élus !

C'est donc le libéralisme économique le plus sauvage qui est récompensé par ce prix Nobel. Celui qui confisque les droits des peuples, leur impose le joug de l'austérité permanente ! Celui qui impose une concurrence sans merci entre les peuples ! Celui qui impose le droit du moins bien loti à tous les autres. L'exact contraire d'une solidarité entre les peuples ! Une bien surprenante conception de la paix !

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 > >>