Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ecologie

Obama crée la plus grande réserve naturelle en Arctique !

Publié le par thalasrum

Un mois avant la prise de fonction du nouveau président des États-Unis Donald Trump, le président sortant Barack Obama, vient d'utiliser une disposition législative de 1953, l'OCSLA, pour protéger l'océan Arctique et l'océan Atlantique Nord de forages d'hydrocarbures.

Cette décision de protéger plus de 46 millions d'hectares dans l'océan Arctique et 1.5 millions dans l'océan Atlantique génère la plus grande zone protégée du monde. Les récifs coralliens, les ours et les espèces de poissons rares seront ravies de cette décision. Les lobbys pétroliers perdent avec cette décision une partie importante, l'océan Arctique étant un enjeu majeur d'un point de vue économique ! Le président Obama a tranché en faveur de l'environnement contre les intérêts économiques.

Elle pérennisent la protection dans le temps juste avant l'arrivée de l'équipe Trump et ses mercenaires milliardaires et climatosceptiques. Cette décision sera sans compliqué à défaire pour la nouvelle administration et il est très rassurant de voir que la réversibilité de la loi de 1953 est complexe à mettre en oeuvre !

Barack Obama, en faisant un choix environnemental majeur, sauve provisoirement la planète du pire. Ce choix important mérite d'être salué à sa juste valeur !

Voir les commentaires

Gaspillage d'eau : qui sont les vrais coupables ?

Publié le par Mouloud

Gaspillage d'eau : qui sont les vrais coupables ?

Voir les commentaires

Manifestation des "bonnets rouges" à Quimper : vilaine récupération de l'Histoire !

Publié le par thalasrum

15.000 manifestants selon les forces de l'ordre, 30.000 selon les organisateurs. Finalement, le chiffre importe peu tant il est faible et reflète la faible mobilisation de nantis, de réactionnaires, d'élus de droite, de libéraux pur jus. La manifestation s'est terminée par des affrontements avec les forces de l'ordre. Comme dans les manifestations réactionnaires contre le mariage pour tous, il semble y avoir une volonté manifeste de générer des blessés, immédiatement transformés en victimes pour tenter de dépasser le cadre de l'infime minorité qui manifeste.

Le problème : la mise en application de l'écotaxe, votée pourtant par des députés UMP,... qui se trouvaient dans la manifestation de Quimper. Cette écotaxe était un minuscule pas en avant en direction de la révolution écologique nécessaire pour assurer la nécessaire transition vers un monde plus sain et vivable pour tous. Cette écotaxe ne change rien au fondement du tout routier & ne met rien en oeuvre pour développer le frêt ferroviaire ou le développement des voies navigables.

La revendication des manifestants, la suppression de la taxe, qui obérerait leurs maigres bénéfices, et la préservation de l'emploi. Le slogan majeur : les taxes se multiplient et vont assassiner l'économie française. À la manoeuvre de cette opposition à la taxe, la droite et l'UMP en tête dont on a vu qu'une partie a pourtant voté la loi, comme l'UMP Marc Le Fur, et le MEDEF. Les salariés, quant à eux, ne se reconnaissaient aucunement dans le mouvement réactionnaire, comme en a témoigné la contre-manifestation de Carhaix.

Le choix des manifestants comme symbole : les bonnets rouges ! Pour rappeler la grande révolte de la payssannerie bretonne de 1675 contre la loi sur le papier timbré. Quelle véritable honte pour les organisateurs UMP et MEDEF que de salir et travestir l'Histoire d'une révolte populaire, celle des bonnets rouges, luttant contre l'arbitraire royal, contre des taxes injustes, éxonérant les privilégiés et frappant les faibles, pour lutter contre une loi démocratiquement votée par les représentants élus de la République, dont certains organisateurs !

Les bonnets rouges de 2013 salissent la glorieuse Histoire de la révolte des bonnets rouges de 1675. L'UMP et le MEDEF font honte à l'Histoire et l'instrumentalisent à des fins individuelles et navrantes !

Voir les commentaires

L'Equateur appelle au boycott du pétrolier Chevron !

Publié le par thalasrum

Voir les commentaires

Chevron Texaco, le voyou pollueur qui veut se débarrasser de l'Équateur !

Publié le par thalasrum

Comment une firme transnationale prise en flagrant délit de pollution, tente de s'en prendre à l'État qui ose lui réclamer des dédommagements !

Voir les commentaires

Réunion du collectif contre les épandages aériens !

Publié le

Collectif Vigilance Citoyenne

Collectif Vigilance Citoyenne

Le collectif vigilance citoyenne s'est réuni ce soir à Pointe à Pitre dans la salle Remy Nainsouta pour appeler à manifester le 1er juin prochain contre les épandages aériens en Guadeloupe qui font l'objet d'une nouvelle dérogation inique.

Voir les commentaires

La préfète Pierrot et les épandages aériens, premier conflit d'intérêt

Publié le par thalasrum

prefete Guadeloupe Pierrot epandages aeriens derogationDans un précédent article, il avait été évoqué sur ce blog les dangers potentiels d'une implantation d'un préfet "local" sur un territoire donné, au vu de la nomination de Marcelle Pierrot, comme préfète de la région Guadeloupe.

Il n'a pas fallu très longtemps pour que les conséquences se fassent sentir. Un préfet a beau être un représentant de l'État, il n'en reste pas moins avant tout un être humain. Le sujet, la dérogation accordée aux gros planteurs de banane pour poursuivre les épandages aériens en Guadeloupe, malgré l'interdiction pour des raisons sanitaires de l'Union Européenne et la confirmation  de cette décision par le tribunal administratif de Basse Terre. Un article ici fait le point des enjeux concernant ces épandages.

Le conflit d'intérêt vient de la préfète qui signe l'arrêté dérogatoire du 29 avril 2013. Cet arrêté reprend l'argumentaire du lobby bananier, comme par exemple le fait que les épandages aériens sont précis à 99% (ce qui est vrai quand le vent est nul... et le vent... sur la Basse Terre... est quotidien !)... Là où le bat blesse, ce sont dans les annexes où l'on s'aperçoit que pour la commune de Trois Rivières, les épandages aériens sont limités à la zone de Savane Buissonnée et Monchappée, alors que de telles restrictions sur la commune de Trois rivières n'apparaissaient nullement dans les arrêtés préfectoraux dérogatoires précédents, comme dans celui du 13 juillet 2012 par exemple..

Il est particulièrement surprenant de voir que cette commune subit de très fortes restrictions aux épandages aériens. Or, il se trouve de manière d'autant plus surprenante que la préfète de Région Pierrot est native de Trois Rivières... D'aucuns à l'esprit mal tournés en tireront les conclusions qu'ils désirent. De là à parler d'un conflit d'intérêt gênant pour les missions de représentante de l'État que la préfètes est amenée à exercer, il faut pour cela accabler la ou les personnes qui l'ont fait nommer à ce poste sur ce territoire !

Voir les commentaires

Épandages aériens : la Guadeloupe empoisonnée !

Publié le par thalasrum

Voir les commentaires