Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand une centaine de députés UMP soutiennent Guaino !

Publié le par thalasrum

Henri Guaino UMP police diffamation usm justice magistrat jugeL'information est parue dans les médias hier. Environ la moitié du groupe UMP à l'Assemblée Nationale soutient Henri Guaino, accusé par l'USM suite à ses propos qualifiés de diffamatoires contre le juge d'instruction de Bordeaux qui a décidé de mettre en examen Nicolas Sarkozy. Ces cent cinq députés, Jean-François Copé en tête, reprennent la phrase de Guaino qui dit entre autres que le juge "a déshonoré un homme, a déshonoré les institutions et a déshonoré la justice en plaçant Nicolas Sarkozy en examen".

Le problème de ce type de personnel politique est qu'il renvoie à l'impunité. Comme Cahuzac pris la main dans le sac dont il a été question ici, Guaino & ses amis considèrent que les loi valent pour le peuple, mais pas pour eux. Leur vision de la France est toujours celle d'une aristocratie qui peut s'affranchir des lois, d'une oligarchie qui décide, mais n'est pas contrainte par la loi qu'elle édicte. Cette maladie de ces élus trouve sa source dans cette Vème République conçue comme une monarchie, avec son article 16 qui donne les pleins pouvoirs au Président, le rend totalement irresponsable de tout pendant toute sa législature, lui donne le droit de grâce...

Henri Guaino & ses soutiens confondent la liberté d'expression, avec le droit de dire n'importe quoi. Ces gens oublient que la liberté d'expression est limitée au fait de ne pas nuire à autrui ce qui est apparemment le cas ici. & le fait d'être député ne peut tout justifier ! Dans son mépris pour les institutions, Guaino a même décidé qu'il pouvait s'affranchir de répondre aux questions de la police. Avez-vous essayé, vous citoyen lambda de ne pas répondre à la police ? Que se passe-t-il alors ?

En se comportant comme en dehors des lois, Henri Guaino se discrédite, & discrédite les institutions qu'il semble représenter. Il envoie le système politique actuel vers la faillite ! Les lois s'appliquent pour tous, même pour les élus, sinon où est la démocratie ?

Commenter cet article