Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un volcan en Islande bloque les aéroports européens. Un clin d'oeil au monde contemporain !

Publié le par Mouloud

nuage-poussiere-volcan-islande-aeroport-bloque.jpegLe trafic aérien du Nord de l'Europe est totalement paralysé depuis trois jours & la situation ne devrait pas s'arranger avant lundi matin, au mieux ! Tout ça parce que les poussières d'un volcan entré en éruption flottent au gré des vents dominants européens.

Tout cela n'est qu'une heureux clin d'oeil à notre mode de vie "en temps réel", "juste à temps", "qui ne peut pas attendre une seconde de plus". Le trafic aérien est bloqué, & pour se déplacer, il faut soit prendre son mal en patience, soit utiliser d'autres moyens de transports.

Pourtant, qu'un volcan entre en éruption en Islance, c'est d'une banalité sans nom. Cela peut se reproduire à tout moment. & l'Europe des transports aériens est clouée au sol. Ce genre d'événement au-delà du côté anecdotique de la situation, devrait amener à une réflexion plus large sur notre mode de vie.

Circuler en avion sur de longues distances permet des économies d'échelle évidente, pour traverser les océans... Mais à l'échelle de l'Europe, un TGV roule en vitesse commerciale à 350 km/h & peut rouler aux alentours de 1.000 km/h en vitesse de pointe avec un avantage gigantesque par rapport à l'avion : il arrive au plein centre des villes. En plus, pas d'enregistrement des bagages. En prenant un train qui roule à 500 km/h, sur la plupart des destinations européennes, le choix serait plus rapide, plus économique, plus écologique.

Une seule condition pour cela : mettre en oeuvre un réseau ferré cohérent à grande vitesse à l'échelle européenne. L'Union européenne dépense des milliards pour mettre en place un réseau autoroutier européen, qui est nécessairement polluant, puisque consommateur en pétrole, & dangereux (chaque conducteur est un danger potentiel pour soi & pour les autres, sans parler du danger lié au frêt). Un réseau ferré à grande vitesse permettrait de réaliser du frêt à longue distance, & pourquoi ne pas rêver, d'interdire les camions sur des distance supérieures à 100 kilomètres.

Contrairement au discours du tout routier, le frêt ferroviaire nécessiterait des créations d'emplois pour les transbordements,... qui remplaceraient amplement les emplois de chauffeurs-routiers en surnombre, qui engorgent les axes européens !

Le volcan islandais est là pour nous rappeler certaines réalités. N'oublions pas que quand l'aéroport de Guadeloupe a été fermé pendant quatre jours pour les mêmes raisons (éruption du volcan de Montserrat voisin), certains journaux se gaussaient de ces iliens qui ferment un aéroport dès qu'il y a quelques poussières dans l'atmosphère !!!

Commenter cet article

Crétindunautre 18/04/2010 15:58



le record sur rail est bien supérieur à 1000 km/h, n'en déplaise à "un internaute"


http://fr.wikipedia.org/wiki/Record_de_vitesse_sur_rail


Le TGV quant à lui détient un record à 574 km/h. Des trains roulant à 500 km/h dans l'avenir n'a rien de choquant !



thalasrum 19/04/2010 01:16



Merci pour le lien ! Tu repasses quand tu le souhaites !



un internaute 18/04/2010 15:47



Ahah, des trains à 1000km/h ! Oui oui, il parrait même que les TGV pourraient passer le mur du son dès l'année prochaine :-p


En voilà un article sérieux... Allons, même les avions de ligne actuels n'atteignent pas les 1000 km/h...



thalasrum 19/04/2010 01:13



En premier lieu, tu pourrais laisser au moins un mail... La discussion serait plus simple.


& puis, du haut de tes grandes certitudes... Ben oui, sur voie ferrée le record de vitesse dépasse les 1000 km/h avec un pilote à bord. Certes pas en conditions commerciales...


Mais un réseau ferré européen à grande vitesse qui roule à 500 km/h en vitesse commerciale dans les deux prochaines décennies, ça n'a rien d'impossible...


Sauf pour ceux qui ne veulent surtout pas y arriver !!!!