Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Syrie & Yémen, les peuples martyrisés meurent en silence !

Publié le par thalasrum

Syrie.jpegIl n'a pas fallu très longtemps aux grandes puissances pour faire voter par l'ONU la résolution 1973 donnant l'autorisation d'intervention en Libye. L'application a été quasiment immédiate & progressivement l'OTAN s'est substituée à l'ONU...& malgré les dénégations multiples la main sur le cœur des ministres, des opérateurs sont maintenant rendus sur le terrain. On est loin du maintien d'une exclusion de l'espace aérien libyen. Au rythme où vont les choses, la guerre contre le colonel Kadhafi va durer & bien évidemment, c'est pour le bien des peuples.

Ce qui reste surprenant, c'est que quand les manifestants yéménites & syriens sont dans la rue depuis des semaines pour réclamer des réformes & le départ de leur dictateur, les grandes puissances occidentales ne parviennent pas à prendre de résolution de soutien. Pourtant le "président" Saleh & Bachar El-Assad ne sont pas réputés pour être de farouches partisans de la démocratie. Preuve en est qu'après avoir envoyé leur armée tirer à balles réelles, la Syrie vient de fermer sa frontière avec la Jordanie, & d'envoyer les chars pour discuter avec la population.

Quand cela s'est produit en Chine, un "émoi international" avait traversé le monde. Quand c'est en Syrie ou au Yémen, c'est le silence qui répond. Oui, mais il y a tellement de censure qu'il n'y a quasiment pas d'images... Ah ! Forcément ! Il est plus facile d'aller filmer les décollages d'avions français qui vont bombarder la Libye ! S'il faut se fatiguer à trouver des images, à aller chercher l'information mon brave monsieur, où va-t-on ? À quoi sert le journalisme ? À recopier les messages twitter en glosant dessus ? C'est à peu près cela !Yemen.jpeg

Pour le Yémen, le silence est excusable, ni les journalistes, ni les décideurs politiques n'ont encore trouvé où cela pouvait bien se trouver sur la carte ! Les militaires & les industriels qui savent pertinemment que l'endroit est stratégique, préfèrent voir massacrer la population & le maintien du dictateur... La sécurité du lieu avant tout ! C'est l'entrée dans la mer Rouge, lieu de passage des pétroliers super-tankers vers le monde entier ! Quant à la Syrie, c'est le cœur géostratégique du proche-Orient ! La clé de voute de l'équilibre instable créé par les anglais après les première guerre mondiale, puis les américains après la seconde. Tous les pays frontaliers sont régulièrement à la Une : Turquie, Jordanie, Irak, Israël, Liban ! Les bien-pensants ne peuvent prendre le risque de laisser s'installer une démocratie arabe dans cet espace ô combien important ! Les peuples peuvent gentiment devenir martyrs. On pleurera plus tard. La sécurité, la sécurité. Rien que la sécurité !

Commenter cet article

birahima2 02/05/2011 16:32



http://www.monde-diplomatique.fr/2011/05/SEALE/20483


cet article d'un historien polyglotte, dans le Monde diplomatique en complément de votre note.


Malheureusement, on ne voit pas bien toute la structure de l'article, notamment


la deuxième partie : Le combat contre israël


la troisième : Sécurité ou liberté ?


Va falloir banquer, mon vieux !


A bas la kowuption  !


 


 



thalasrum 02/05/2011 20:20



Je suis abonné papier... je vais lire ça tranquillement !



birahima2 02/05/2011 09:41



comment, on ne vous a pas assassiné en même temps que Ben Laden ?



thalasrum 02/05/2011 20:19







birahima2 01/05/2011 07:19



je pensais que vous étiez plus jeune que ça, car


l'histoire et la géographie ne sont plus enseignées depuis longtemps, que ce soit en collège ou en lycée.


Tout le monde sait parfaitement, les békés ont donné le ton en déclarant n'en avoir rien à foutre de l'histoire.


j'en profite tout de même pour vous souhaiter une bonne fête du travail.


 


 


 


 


 



thalasrum 01/05/2011 23:22



Toujours aussi sarcastique !



birahima2 30/04/2011 16:31



je suis moi-même maître de conférences.


je vais régulièrement au Cameroun.


La dernière fois, j'ai donné 50 heures de cours en 15 jours et je suis revenue kaput.


 



thalasrum 30/04/2011 21:09



je ne suis que prof d'histoire en collège !



birahima2 30/04/2011 07:23



il faut vous détendre


je suis fier fier d'être neg marron est une chanson de je ne sais plus qui, qui passait à la radio , en 1998 


je ne vois pas ce que vient faire Frédéric Régent là-dedans, à moins que sa chanson préférée soit  un beau jour, j'aurai ma Ferrari.


par ailleurs, vous pouvez compter sur moi pour que je vous lise car les grèves de l'esprit, c'est pas mon truc.


bonne continuation.



thalasrum 30/04/2011 15:31



Employez un ton sympathique & tout se passera bien.


Frédéric Régent est maître de conférences en Histoire à Paris 1 Panthéon Sorbonne & spécialiste de l'esclavage aux Antilles aux XVIIème XVIIIème & XIXème siècle...