Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sidaction, la charité au nom de la solidarité !

Publié le par thalasrum

Le SIDsidaction.jpgA est une maladie terrible. Le SIDA fait des milliers de victimes chaque année en France et des millions dans le monde, faute de prévention. Il suffirait que tout le monde soit dépisté & soigné pour éradiquer la maladie dans les trois décennies à venir. Alors, appelez le 110 & donnez ! C'est le message omniprésent depuis hier et qu'il va falloir subir de force tout le week-end ! & bien, non ! Il ne faut pas appeler le 110, & non, il ne faut pas donner d'argent !
Certes, le problème est grave. Certes, les moyens manquent pour faire de la prévention & dépister ce virus, en particulier dans les DOM où le problème est exacerbé par des tabous religieux. La Guyane est particulièrement frappée par le fléau. Certes, l'absence de prévention, l'absence de dépistage risquent d'aggraver le phénomène.
C'est justement l'objectif du matraquage médiatique : culpabiliser la population pour imposer un don. Où ira l'argent ? À des associations qui au mieux utiliseront l'argent pour financer des campagnes de prévention ou de recherche. Mais les associations auront chacune leurs priorités, les associations ont chacune des frais de fonctionnement importants. Or, dans de nombreuses associations les frais de fonctionnement peuvent représenter jusqu'à la moitié ou plus des budgets globaux. Sur 100 € versés, combien vont réellement à la recherche, à la prévention ? Combien d'argent est utilisé pour des actions redondantes & donc inefficaces.
Le SIDA est un problème de santé publique. Il ne peut dépendre du hasard de la charité, de la potentialité d'un don. La seule manière d'éradiquer la maladie est une prise en charge totale par l'État, qui seul a les moyens d'investir dans la prévention, le dépistage, les soins & la recherche.Seul l'État est à même de développer une collaboration internationale pour vaincre la maladie. L'impôt sur le revenu est le système le plus juste de prélèvement. Cet impôt permet une redistribution pour corriger les inégalités.
Seul l'État a les moyens d'une réelle prévention sur le long terme par le biais des programmes scolaires. Pour cela, il faudrait s'affranchir totalement des contraintes morales ou religieuses. Seul l'État a les moyens de financer la gratuité du préservatif pour tous, & des campagnes pour son utilisation systématique.
Plutôt que d'appeler le 110, téléphonez à Roselyne Bachelot. Interrogez-là pour lui demander quelles mesures d'urgence elle compte prendre, quand va avoir lieu la réunion interministérielle de prévention santé publique. Nos impôts sont gérés par nos représentants, les hommes politiques. À nous de faire jouer le système démocratique à plein. Mettons les politiques devant leurs responsabilités. En appelant le 110, nous cautionnons le désengagement de l'État, nous acceptons le remplacement de la fraternité, de la solidarité transparente pour tous au profit d'une charité ciblée sur des critères nécessairement opaques.

Commenter cet article