Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sarkozy dans les Ardennes : travailler plus pour racler plus de voix ?

Publié le par thalasrum

Sarkozy-Ardennes-demagogie-president.jpgLe candidat Sarkozy de 2007 avait lancé dans cette région LE slogan qui avait fait mouche dans l'électorat de droite classique : travailler plus pour gagner plus ! Facilement élu en 2007, il avait commencé par punir les fonctionnaires en leur imposant de travailler plus, via les heures supplémentaires pour gagner un petit peu plus. Tant pis si ces derniers avaient perdu 25% de pouvoir d'achat dans les deux dernières décennies. & il avait enchaîné avec le privé, assouplissant la loi sur les 35 heures, à tel point qu'en 2010, le travail hebdomadaire moyen d'un français était de ... 38 heures. En passant, la crise financière de 2008 a fait son chemin. Les belles promesses du candidat Sarkozy sont passées aux oubliettes.

Les salariés français travaillent plus pour ceux qui ont encore un emploi... mais ils gagnent moins ! Loin du miracle annoncé par le président de la République, les salariés sont les dindons de la farce, pendant que les actionnaires, & les grandes entreprises multiplient les profits ! Le chômage n'a jamais été aussi élevé... Mais il ne faut pas croire pour autant que le futur candidat Sarkozy ait abandonné. N'ayant pas oublié la démagogie, après le réhaussement de l'impôt sur la fortune, nouveau petit cadeau aux moins riches des plus riches, le président, dans un soudain éclair de conscience qu'il a besoin des classes moyennes & populaires pour être réélu, invente, à défaut d'augmenter les salaires, une prime de 1.000 € pour tous les salariés des entreprises qui versent des dividendes à leurs actionnaires.

Le petit soldat Baroin emboîte immédiatement le pas, en oubliant de réfléchir. Christine Lagarde qui elle, réfléchit, se rend immédiatement compte de la bourde présidentielle, & tente de la rattrapper, sans pour autant renier le chef... Sarkozy revient à la charge en parlant de limiter la mesure aux salariés des entreprises du CAC40, puis à celles dont les profits augmentent. Loin d'être une prime pour tous les salariés, les 1.000€ se résument désormais à une peau de chagrin !

Mais comme Sarkozy ne renonce pas, même face au pire, il a maintenu son annonce dans les Ardennes, tout en tentant de se rattrapper, en arguant qu'une entreprise qui distribue des dividendes n'est pas forcément mauvaise blablabla. À l'arrivée, la situation tragique & précaire de l'emploi en France a trouvé son bouc-émissaire : selon Sarkozy, ce sont les syndicats & le MEDEF qui ne savent pas négocier une répartition des richesses. Un peu comme si on posait un chasseur armé avec un lapin dans une clairière pour leur demander de se répartir la nourriture...

Les slogans simples du candidat Sarkozy cachaient des idées simplistes qui n'ont véritablement bénéficié qu'aux plus riches. Les agences de communication tentent de réchauffer les mauvaises idées de 2007. À ce rythme là, le président Sarkozy va devoir aller taper dans le sécuritaire pour tenter de gratter des voix ! Espérons que les électeurs de Sarkozy en 2007, ne se feront pas rouler dans la farine en 2012, & claqueront la porte à la figure de la démagogie au service des nantis !

Commenter cet article

la pecnaude 20/04/2011 13:26



Mais il n'arrête pas de taper sur le sécuritaire, il fait des promesses démagogiques de fin de règne. Cette bête de droite est comme le serpent vénimeux que l'on coupe en deux pour le tuer mais
qui avec sa seule moitié pleine de gueule tente encore de vous mordre ...



thalasrum 20/04/2011 14:48



c'est bien tout le problème !