Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Prison, le rapport Ciotti est démagogique, passéiste, & inhumain !

Publié le par thalasrum

eric-ciotti-ump-rapport-prisons.jpgUn prisonnier doit payer sa dette à la société jusqu'au bout. Il faudrait qu'il souffre jusqu'à la dernière seconde pour expier son crime (plus de délit dans ce cas là). La rédemption n'existe pas. Un criminel restera un criminel qu'il faut enfermer le plus longtemps possible pour éviter toute récidive.

Si ce n'est pas exactement ce qu'écrit Ciotti (député des Alpes maritimes) dans son rapport sur les prisons, c'est en tout cas son esprit. Sans véritable souci d'aller au bout de ses investigations, le député pointe tous les condamnés qui n'ont pas encore effectué leur peine, en dehors de tout élément objectif.

Ce rapport préconise la suppression des remises de peine telles qu'elles existent aujourd'hui au nom de la récidive, sauf qu'aucun lien scientifique n'a jamais été établi entre les deux, ni dans le rapport qui n'est basé sur rien de concret, ni dans aucune étude. Pire, une étude sur les libérations conditionnelles montre que ceux qui en ont bénéficié récidivent moins que les autres !

Le rapport Ciotti n'est donc au final qu'un argumentaire du café du commerce qui tranforme la sanction pénale en sceau de l'infamie, oubliant que le prisonnier va nécessairement redevenir un citoyen lambda à sa sortie de prison, & en ce sens, la peine de prison, quelle qu'elle soit, doit permettre aussi la réinsertion de la personne sanctionnée. Faute de moyens, cet aspect des choses est aujourd'hui assez défaillant. Or, le rapport Ciotti va dans le sens inverse. Pour lui, la prison est une punition, point final. La prison doit rendre l'homme meilleur par elle-même !

C'est exactement le contraire qui apparaîtrait logique ! Il faudrait multiplier les interventions dans les prisons pour favoriser la réinsertion sociale, avec réflexion sur un parcours professionnel à la sortie, mise en place d'un cursus médical ou éducatif dès l'emprisonnement... Sans oublier qu'un détenu sur cinq ne relève pas de la prison, mais de structures psychiatriques dans lesquelles il n'est pas envoyé faute de moyens...

Le rapport Ciotti n'aborde pas ces problématiques là. Le rapport Ciotti amène l'UMP au plus près des idées du FN, ouvrant largement le champ pour une candidature de droite chrétienne démocrate. Ciotti, Guéant & Hortefeux sont les points de jonction idéologiques avec l'extrême droite. Le rapport sur les prisons est tout simplement bon à  jeter à la poubelle en matière d'idées.

Commenter cet article

birahima2 11/06/2011 13:06



On voit là toutes les limites de la politique de Bruxelles, car ce genre de poubelle préférera toujours payer une amende plutôt que de se mettre aux normes.



thalasrum 16/06/2011 16:56



C'est bien tout le problème !!!