Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Peillon annonce 40.000 postes d'enseignants supplémentaires, mais pourra t-il les recruter ?

Publié le par thalasrum

http://www.ledauphine.com/fr/images/B95937B0-406B-4195-9C31-5D57F1AC3FC1/LDL_06/le-ministre-de-l-education-nationale-vincent-peillon-photo-archives.jpgM.Peillon, le ministre de l'Éducation Nationale vient d'annoncer l'ouverture de 40.000 postes aux concours de recrutement d'enseignants pour la rentrée prochaine, dont la moitié pour compenser les départs à la retraite. Cela représente presque une multiplication par deux des postes ouverts par rapport à la session précédente.

Se pose donc la question majeure : comment le ministre va t-il trouver les candidats qui ne se bousculent plus au portillon depuis plusieurs années. Il est bon de rappeler que malgré la pénurie de postes aux concours les années passées, le nombre de postes pourvus en mathématiques ou en lettres classiques était toujours inférieur au nombre de postes disponibles faute de candidat ! Ouvrir les vannes des postes est une première mesure, intéressante, utile, mais uniquement si le ministère se donne les moyens de pourvoir les postes !

& les solutions en ce domaine ne courent pas les rues ! Il y a l'augmentation généralisée des salaires via le point d'indice, qui rendrait de nouveau les concours de l'Éducation Nationale attractifs, mais les différentes déclarations sont suffisamment claires pour savoir que le ministère n'a pas choisi cette option, rigueur oblige ! La deuxième option consiste à mettre en place des prérecrutements dès la licence 1 pour accroître le vivier qui se réduit comme une peau de chagrin au fil du tri social universitaire. C'est une bonne solution, mais qui va prendre du temps & ne résoud aucunement le problème des concours de recrutement 2013 & 2014.

Reste l'ouverture du concours aux Masters recherche pour permettre de diversifier le vivier. Mais là encore, les blocages au niveau de l'institution risquent d'être importants... Le ministère envisage donc de proposer un "sous-concours" non au niveau master 2 mais à Master 1, remettant en cause le processus de masterisation ! Solution la plus mauvaise, mais qui risque d'être retenue, sans pour autant permettre de recruter l'ensemble des candidats nécessaires.

& pour la titularisation des innombrables non-titulaires qui servent de bouche-trous grâce à l'infâme politique libérale de droite, le gouvernement a prévu quoi exactement ? Pendant que les médias se gaussent du joli chiffre de 40.000 postes supplémentaires, combien s'interrogent sur ce qu'il y a derrière. N'est-ce pas cela le travail de journaliste ?

Commenter cet article

birahima2 24/09/2012 07:22


CONCLUSION :


il faut travailler avec les Chinois.

thalasrum 26/09/2012 13:29



?????????????



birahima2 23/09/2012 17:44


http://www.youtube.com/watch?v=QoGo-agIyxA&feature=relmfu


ça s'appelle, Good morning do you love me !

thalasrum 23/09/2012 17:57



Totalement hors sujet !



birahima2 22/09/2012 13:24


2013, L'ANNÉE OÙ IL FAUT DEVENIR ENSEIGNANT.


http://www.lemonde.fr/ecole-primaire-et-secondaire/article/2012/09/21/2013-l-annee-ou-il-faut-devenir-enseignant_1763668_1473688.html


Verstanden ?

thalasrum 22/09/2012 13:45



on lira



birahima2 21/09/2012 20:56


pourrions -nous faire une réunion pour monter les assises de la conclusion adaptée ?

thalasrum 21/09/2012 23:17



hors sujet !



birahima2 21/09/2012 16:09


c'est pas du mépris. T'as un ministre qui te dit qu'il va ouvrir des postes aux concours.


Bon, il te garantit pas qu'un jour un connard viendra pas en disant qu'il faut dégraisser le mammouth.


Bon alors, ceux qui veulent enseigner ( y'a pas de métier facile ) ils foncent, punto.


Voilà, on perd pas de temps en blabla. Merci.

thalasrum 21/09/2012 16:27



J'espère que tu te comprends, parce tu es le seul..