Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mort de Ben Laden : l'échec de la politique stratégique des États-Unis !

Publié le par thalasrum

oussama-ben-laden-assassine-murdered.jpegOussama Ben Laden, ressortissant d'Arabie Saoudite, vivant caché en Afghanistan, recherché par les États-Unis d'Amérique pour sa complicité dans l'organisation des attentats du 11 septembre 2001 contre les twin towers à New York, a été tué d'une balle dans la tête cette nuit par les forces spéciales américaines en Afghanistan. Son corps a été noyé en mer & une expertise ADN a confirmé qu'il s'agissait bien d'Oussama Ben Laden. Fin du communiqué officiel !

Faut-il considérer qu'il s'agit d'une bonne ou d'une mauvaise nouvelle ? C'est une nouvelle, qui sera qualifiée d'information quand d'autres sources confirmeront le décès de la personne considérée comme le numéro 1 d'Al Qaida. Que cela va-t-il changer désormais pour les États-Unis ?

Barack Obama a retrouvé le sourire & va pouvoir passer quelques jours tranquilles sans subir les foudres des faucons républicains va-t-en guerre. Cependant, la guerre en Afghanistan est-elle terminée pour autant ? Sûrement pas ! Les talibans n'ont pas été vaincus & les États-Unis ne sont aucunement en état de quitter ce pays, qu'ils ont pourtant attaqué au nom de la guerre contre le terrorisme ! La logique voudrait que les américains quittent ce territoire, mais ce serait laisser un pays en état de chaos, loin des prophètes qui théorisaient l'arrivée de la démocratie en Afghanistan, la libération des femmes... Loin d'être résolue, la question afghane devient aujourd'hui plus ardue : comment justifier le maintien de l'armée étatsunienne dans ce pays, avec les coûts, humains & financiers que cela représente ?

D'autre part, le président précédent George W. Bush prétendait mener une guerre contre tous les terroristes, "du Bien contre le Mal", s'appuyant sur le choc des civilisations de Huntington. Or, la mort de Ben Laden signifie t-elle la fin du terrorisme ? Ce serait trop beau ! Il faut être bien naïf, ou avoir regardé trop de films de gendarmes & de voleurs pour penser que tuer le chef d'Al Qaida, c'est se prémunir contre le terrorisme.

Le terrorisme présente cette particularité de pouvoir être pratiqué sans État, sans véritable organisation hiérarchisée, & pire, sans véritable moyens ! Rappelons que les détournements d'avions en 2001 se sont fait avec des couteaux & des rasoirs, pas avec des AK-47 ou autres armes de guerre ! Ces trois éléments, pourtant évidents pour n'importe quel être sensé, n'ont toujours pas été intégrés par les têtes pensantes stratégiques des États-Unis (& sans doute beaucoup d'autres pays moins visibles...), si bien que la guerre en Afghanistan contre Ben Laden permettait de donner l'illusion de lutter contre le terrorisme, représenté par un homme & un pays...

Dès demain, un ou plusieurs attentats peuvent avoir lieu aux États-Unis ou partout dans le monde, par un fou, un illuminé, un enragé, un simplet, un intellectuel, un homme ou une femme en mal de reconnaissance... qui se prétendra le bras vengeur d'Al Qaida ! N'en déplaise aux experts médiatiques du terrorisme, l'argent n'a que peu avoir avec le terrorisme. L'idéologie fait bien plus ! Al Qaida n'est qu'un mot, & l'organisation qui est derrière, si tant est qu'il y ait une organisation, n'a rien de centralisé, ce qui implique de réfléchir sur les moyens de se prémunir contre le terrorisme !

Le tout sécuritaire décrété depuis 2001 & la guerre conventionnelle (avec une armée, un camp de torture à Guantanamo...) ont aujourd'hui échoué. Ben Laden est mort & le terrorisme va continuer ! N'en déplaise à tous les grands prophètes du lobby militaro-industriel !

Aujourd'hui, la seule manière de lutter contre le terrorisme est de faire l'exact contraire de ce que préconise Samuel Huntington & son choc des civilisations : il s'agit de reconnaître que l'ensemble de nos sociétés sont métissées, multiculturelles, entrelacées les unes dans les autres & qu'il est nécessaire de développer une éducation du vivre ensemble pour tous en sortant des communautarismes ! En clair, il s'agit de mener une vaste entreprise d'éradication de la pauvreté qui, à elle seule, est le meilleur terreau de la haine & du terrorisme !

La réhabilitation de l'ONU & des valeurs de sa charte de 1948 sont le meilleur rempart contre le terrorisme, en ce qu'elles préconisent un développement harmonieux de tous les pays ! C'est dans l'aide au développement, dans l'ouverture aux pays du Sud, dans l'éducation que les États-Unis & Barack Obama doivent désormais investir pour espérer un monde sans terrorisme, non dans une armée... totalement désarmée face aux terroristes !

Commenter cet article