Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mariage pour tous : la laïcisation totale du mariage !

Publié le par thalasrum

http://www.sudouest.fr/images/2012/10/26/deux-manifestations-opposant-pro-et-anti-mariage-pour-tous_947059_460x306.jpgDepuis que le gouvernement a lancé l'idée du mariage pour tous, l'ensemble des catholiques, associés pour une fois aux autres religions bras dessus bras dessous, & avec le soutien de la droite et de l'extrême droite mènent un combat dur & violent, avec un argumentaire allant du pitoyable (Monseigneur Barbarin) au navrant (Serge Dassault, entre autres patron du Figaro).

Bien évidemment, les opposants à ce projet de loi ont le droit de s'exprimer, & personne n'a pensé à les en empêcher. Un article du nouvel Observateur, fait d'ailleurs le point de l'argumentation catholique et à chaque fois produit le contre argumentaire. Un article anthropologique du Monde explicite les peurs infondées de la société. Cependant, ce dont peu parlent réellement est l'enjeu réel du mariage pour tous.

Parce qu'au fond donner le droit aux homosexuels de se marier, n'enlève rien à tous les autres. C'est l'argument global entendu par tous les partisans du mariage pour tous. Là est une erreur profonde ! Effectivement, pour le commun des mortels, le mariage pour tous ne changera strictement rien. Quant à l'argument démographique, il prête à rire... La natalité française est soutenue depuis plus d'un siècle par l'immigration, non par le mariage. D'ailleurs, au vu des taux de divorce, l'argumentaire de l'enfant élevé par un père et une mère aujourd'hui laisse rêveur.

Quant à l'idéal du père, de la mère & des enfants, il n'est qu'à relire Molière, ou Feydeau pour bien comprendre que non seulement le mariage n'a jamais empêché l'adultère, mais qu'il ne préserve absolument rien au niveau moral, n'en déplaise à l'ensemble des grenouilles de bénitier !

Le mariage pour tous n'augmentera pas le nombre d'homosexuels, sauf dans les fantasmes des plus réactionnaires. De même que l'adoption par les homosexuels ne transformera pas la société. D'autant que les familles monoparentales ou recomposées se multiplient et constituent aujourd'hui de plus en plus la norme, loin du fantasmatique père, mère, enfant de la Trinité.

Le fond du problème est évoqué depuis la loi sur le PACS par Christine Boutin, qui avait plaidé une nuit entière, Bible à la main. Car le mariage est la dernière prérogative religieuse. Certes, on n'est plus obligé en France de passer à l'Église, mais son fondement est effectivement religieux. Admettre le mariage pour tous, c'est donc laïciser totalement l'acte du mariage et le transformer en acte totalement administratif. Inacceptable pour la frange minoritaire, mais très puissante & largement surreprésentée au sein de nos élus, qui n'a toujours pas renoncé à remettre la France sous la coupe de l'Église, comme sa fille aîné.

La loi de 1905 n'est toujours pas assimilée en ce que la séparation des Églises et de l'État renvoie la religion dans la sphère totalement privée. Le mariage pour tous est la prolongation de cette loi de laïcité, c'est cela que traditionnalistes refusent d'accepter. Derrière l'ensemble de l'argumentaire, se dresse systématiquement ce Dieu qui ne devrait plus sortir des églises. La natalité, l'éducation des enfants, l'adoption, la morale, autant de prérogatives autrefois religieuses que la République a arraché avec la laïcité. Le mariage est dans la suite logique de ces droits.droit-des-femmes-catholiques-integristes.jpg

Il est à noter que les mêmes associations catholiques, soutenues à leur époque par les mêmes élus traditionnalistes s'opposaient à l'émancipation de la femme par le droit de vote, puis par le droit à la contraception & à l'avortement. L'Église catholique française mène une nouvelle fois un combat d'arrière-garde se coupant un peu plus de la société dans laquelle elle se trouve aujourd'hui. La désaffection religieuse inhérente va se poursuivre à plus grands pas.

Commenter cet article