Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Front de gauche sur la voie de l'unité, derrière Mélenchon !

Publié le par thalasrum

mélenchonTous les détracteurs cherchent à camoufler cette émergence. Claude Guéant, le dernier en date, s'est refusé à l'évidence des candidatures uniques aux cantonales, en saucissonnant les résultats du Front de Gauche. Tout cela pour cacher les 11% réalisés par ce groupement politique.

Dans ce contexte, en vue de la présidentielle de 2012, il s'agit de trouver l'unité sur un candidat. L'échec patent de 2007 avec les comités citoyens, qui avaient abouti à une triple candidature, contre la volonté d'une partie des militants de base, a conduit à mener des discussions largement en amont pour éviter de reproduire cette situation.

Ainsi, Jean-Luc Mélenchon s'est porté candidat à la représentation du Front de Gauche en 2012, avec le soutien du Parti de Gauche. Il y a quelques semaines, cette candidature a été adoubée lors du congrès de la Gauche Unitaire.

L'avis du Parti Communiste Français restait en suspens. André Chassaigne a exprimé sa volonté de porter la candidature du Front de Gauche au nom du PCF depuis plusieurs mois aussi. Mais la direction nationale du PCF a ce jour même affirmé que la candidature de Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle avait sa préférence. Gigantesque pas en avant pour la candidature unique, même si les militants communistes doivent encore voter pour confirmer cet avis de la direction. Il faudra ensuite régler le problème des candidatures aux législatives entre les différentes composantes du Front de Gauche, exercice périlleux, mais loin d'être insurmontable.

Reste maintenant le NPA. Dans la stratégie nationale, le NPA a toujours envoyé des fins de non recevoir, mais au niveau local, il existe régulièrement des alliances entre le Front de Gauche & le NPA. Dans 18 départements, lors des Cantonales, le NPA a ainsi fait alliance avec le Front de Gauche. Rien n'empêche d'espérer un revirement de bord d'Olivier Besancenot & une stratégie d'alliance... Seul la finalité semble difficilement conciliable : si le Front de Gauche se place explicitement dans une position de diriger, le NPA est dans une stratégie de refus total...

Mais dans un contexte où l'UMP est en pleine explosion, avec le départ de Borloo & du Parti Radical, puis de Rama Yade, l'union du Front de Gauche est le seul gage possible d'existence sur l'échiquier politique !

Commenter cet article

la pecnaude 09/04/2011 15:06



De quelques côtés que l'on se tourne, la division n'a jamais donné de résultats concluants. L'intransigeance non plus. Il faut savoir ce que l'on veut : soit changer de gouvernement, soit
continuer le jeu de chaises musicales. C'est Droite ou Gauche. On n'en sort pas.


Quoiqu'en pensent les "caciques" de chaque courant d'idées, les électeurs ne sont plus des pions. Ils ne peuvent plus tabler sur les faits tels que : les vieux voteront à droite, les jeunes à
gauche, les mitans ben ma foi on va leur concocter un programme aux petits oignons (même si ...) et roule ma poule. Les électeurs, par leur taux d'abstention ont démontré que les manoeuvres de
partis les dégoûtent et qu'à moins de faire une union franche, carrée, avouée, et REALISABLE avec tous, ils iront une nouvelle fois à la pèche.


Je suis socialiste, donc ... et je souhaite que la gauche revienne toute entière au pouvoir, cela a déjà été fait et cela peut être refait, suffirait ... d'un peu de bonne volonté de tous et
aussi d'autres choses que la décence m'empèche de vous décrire !



thalasrum 11/04/2011 15:48



Le socialisme... vaste programme ! Mais lequel ? Celui de Jaurès, Blum ? Ou DSK, Valls ? Là, on ne parle pas de la même chose !



Hern 08/04/2011 20:04



De mon côté, je soutiens également la candidature de Jean-Luc Mélenchon afin qu'il représente le Front de gauche pour
la présidentielle de 2012.





Je m'en suis déjà expliqué ici : http://0z.fr/QMfrV


 






thalasrum 08/04/2011 20:12



C'est bien noté !