Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Journal Rebelle, la justice fait trainer !

Publié le par thalasrum

journal_Rebelle_justice_jeunesse_2012-01.JPGUne ciquantaine de personnes avaient fait le déplacement devant le tribunal de Pointe à Pitre pour soutenir Sony Laguerre, membre du journal Rebelle, & accusé d'avoir frappé un policier pendant une manifestation pacifique devant le commissariat de Pointe à Pitre. L'ensemble des témoins (dont le secrétaire départemental FSU) avaient fait le déplacement, mais l'audience a tourné court. Les prises de parole se sont multipliées avec des témoignages des jeunes de Rebelle, mais aussi de la CGTG, de lajournal_Rebelle_justice_jeunesse_2012-02.JPG FSU... Les partis politiques étaient présents avec le Parti de Guche, & Combat ouvrier.

L'avocat du policier a demandé un renvoi pour l'étude du dossier ! Le juge a donc renvoyé l'affaire au 18 janvier prochain à 14 heures, refusant d'accéder à la demande de l'accusé de convoquer cette nouvelle audience le 16 janvier, jour où un autre membre du journal Rebelle est convoqué par la justice, pour des faits qui se sont déroulés le même jour, avec les mêmes protagonistes & les mêmes témoins.journal_Rebelle_justice_jeunesse_2012-03.JPG

Cette journée a finalement été une belle réussite pour les jeunes du journal Rebelle, avec une grève de soutien au lycée Coeffin qui a débouché sur une extension du droit des lycéens en matière vestimentaire (dire qu'il faut faire grève en 2012 pour s'habiller comme on le souhaite au lycée...), & la présence devant le tribunal de Pointe à Pitre de la presse, avec un journaliste de la TV Guadeloupe 1ère qui a fait un reportage complet !

La volonté de criminaliser ce mouvement de la jeunesse est tout simplement inacceptable ! Il est nécessaire pour la construction d'une société démocratique de libérer la parole de la jeunesse ! La liberté d'expression du journal Rebelle sera une nouvelle fois à défendre au début de l'année prochaine ! Il faudra être encore plus nombreux pour montrer que les libertés de la jeunesse, sont les libertés de tous.

Commenter cet article