Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jeunes filles exclues : la victoire de l'unité !

Publié le par thalasrum

rebelle-be-bad-journal-lycee-exclusion-rectorat.jpgLes trois jeunes filles exclues du lycée de Providence sont réintégrées dans l'établissement, sans aucune sanction ! C'est le Recteur qui a donné l'ordre à la chef d'établissement. C'est donc une victoire du droit sur la coutume. Une victoire de l'unité et du collectif sur l'individu, l'individualisme, l'ordre moral, la réaction, le passé que Mai 68 a balayé !

Contrairement à ce qu'à toujours voulu faire croire l'administration locale & rectorale, il ne s'est jamais agi d'une violation de la loi ou d'un trouble quelconque à l'ordre public. L'exclusion des trois jeunes filles était l'application de l'arbitraire sur la jeunesse. La loi bafouée est du côté de la jeunesse. Il a fallu l'union de syndicats, d'associations, de partis politiques & d'un collectif d'avocats pour que la loi soit finalement appliquée scrupuleusement !

Dans l'intervalle de temps, un lycée entier a été privé d'éducation. Gageons que cet épisode peu glorieux pour l'administration permettra de tirer les conclusions qui s'imposent : la Guadeloupe est un territoire de la République où l'ensemble des lois doit s'appliquer ! Il n'y a pas de particularisme qui justifie la perpétuation d'un ordre moral en Guadeloupe sur la jeunesse.

La peur suscitée par les élites lors du mouvement de 2009 ne peut justifier la répression à perpétuité contre une jeunesse qui ne demande qu'à s'exprimer pour faire vivre & avancer la région. Ces élites devraient méditer les paroles de Georges Bernard Shaw : "L'homme raisonnable s'adapte lui-même au monde. L'homme déraisonnable cherche sans cesse à adapter le monde à lui-même. C'est pourquoi tout progrès dépend nécessairement de l'homme déraisonnable."

Commenter cet article