Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Immigration : les reconduites coûtent une fortune au budget de l'État !

Publié le par thalasrum

charters-immigres-clandestin-expulsion-manifestation.jpgQue faire avec 450 millions d'euros ? On peut financer l'Éducation Nationale, par exemple, dont les suppressions de postes représentent peu ou prou cette coquette somme. On peut payer trois ans de RMI à 30.000 personnes... La liste n'est bien évidemment pas exhaustive. Mais quand on est dans le pays des Droits de l'Homme, on imagine que l'État, émanation de la Nation, va utiliser cet argent pour l'intérêt collectif, pour le bien de tous !

En 2010, dans la France de Nicolas Sarkozy, cet argent public sert à reconduire dans leur pays des immigrés clandestins dont le chiffre est fixé arbitrairement à l'avance. La plaisanterie coûte 15.000 euros en moyenne au contribuable ! Pour une inefficacité la plus totale. Non seulement les reconduites à la frontière n'ont aucun effet exemplaire, comme aimerait à le faire croire le ministre de l'Intérieur, mais cela a un prix insupportable.

D'autant que l'immigration est une nécessité, comme elle l'a toujours été en France ! Associer les chiffre du chômage à l'immigration est une aberration la plus totale. La plupart des immigrés clandestins sont évidemment salariés, mais dans des secteurs d'activités où il n'existe pas de demande en France ! Oser faire croire le contraire est ridicule : un français a tous ses papiers, il maîtrise parfaitement la langue, il a des diplômes français, quand l'immigré n'a au mieux que quelques uns de ces éléments.

L'immigration est une solution au problème des retraites, au problème de la baisse de la démographie française. Ouvrir les portes de l'immigration n'augmente aucunement le nombre d'immigrés. Cela favorise par contre les mouvements migratoires temporaires

Plutôt que de chercher à reconduire une infime partie des immigrés clandestins, leur régularisation immédiate & intégrale permettrait de faire le tri dans les entreprises qui les emploient sans aucun scrupule. La grève des sans-papiers continuent en France dans l'indifférence la plus générale. La presse préfère parler des rumeurs sur le couple présidentiel plutôt que de ce problème de fond ! L'immigration a toujours été la force de la France. Prétendre fermer ses portes à l'heure de la libéralisation totale de l'économie est pour le moins surprenante : au moment où marchandises & capitaux peuvent circuler librement partout dans le monde, on prétend interdire aux êtres humains de faire de même !!

Commenter cet article