Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Guadeloupe : la ministre Penchard flingue l'ancien secrétaire d'État Jégo

Publié le par thalasrum

Quand Sarkozy parlait de droite décomplexée pendant les élections de 2007, il ne pouvait sans doute pas imaginer à quel point cette formule allait donner des idées dans son camp. La dernière en date, la ministre de l'Outre-mer marie-Luce Penchard, lourdement défaite dès le premier tour des régionales, s'en prend dans une interview publiée hier dans le quotidien régional France Antilles à l'ancien secrétaire d'État pour sa gestion de la crise de 2009.
Il fallait oser, Mme Penchard l'a fait ! Petit retour sur les faits. Janvier 2009, la Guadeloupe est en grève. Pour tenter de résoudre la crise, le secrétaire d'État Jégo alors en poste, fait le déplacement en Guadeloupe après deux semaines et signe un accord avec le collectif local (LKP). Mais à son retour à Paris, surprise, le gouvernement impose au secrétaire d'État de renoncer à cet accord. La crise s'enterre, puis s'envenime, mais ne s'arrête pas. Finalement, la crise se durcit avec un blocage total de l'île. Finalement après 44 jours de mouvement, un accord de sortie de crise est trouvé, très proche de celui négocié dans un premier temps par Yves Jégo.
Dans les semaines qui suivent, un remaniement ministériel a lieu & Yves Jégo est évincé, servant de fusible. Marie-Luce Penchard, totalement novice en politique, avec comme seule carte de viste d'être la fille de Lucette Michaux-Chevry, ancienne présidente du conseil régional, se retrouve propulsée secrétaire d'État à l'outre-mer, puis obtient le titre honorifique de ministre de l'Outre-mer. Son action politique se limite à régenter les États généraux de l'outre-mer voulu par Sarkozy, qui accouchent de très peu, & à des déplacements médiatiques, mais sans véritable action.
Après plusieurs semaines de déchirements dans la droite guadeloupéenne, c'est Paris qui impose la tête de liste UMP, & parachute la ministre de l'Outre-mer comme numéro 2 de cette liste, sans véritable cohérence.
Durant la campagne, la liste UMP est totalement absente. Le seul fait d'armes pour l'UMP, est une déclaration ridicule de Mme Penchard lors d'un meeting aux Abymes qui fait le buzz & décrédibilise la ministre (Mme Penchard avait déclaré qu'elle ferait tout pour que l'argent de l'outre-mer destiné aux autres DOM aille plutôt pour la Guadeloupe !).
La défaite électorale de l'UMP & de Mme Penchard est à mettre à l'actif de cette liste, sans projet, sans leader, sans ancrage local. Le leader de la liste n'a pas cru bon de se déplacer sur le plateau télévisé de RFO le jour du débat avec l'ensemble des listes. M.Jégo n'a rien à voir dans cette histoire.
Mme Penchard est grande : elle devrait commencer à assumer ses actes !

Commenter cet article