Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DSK : M.Badinter, avec tout le respect que je vous dois...

Publié le par thalasrum

robert badinter justiceM.Badinter, votre oeuvre publique est sans commune mesure avec la majorité des hommes politiques de notre temps. Votre combat pour la suppression de la peine de mort a été couronnée par votre action sous la présidence de François Mitterrand dans l'hémicycle de l'Assemblée Nationale. Jacques Chirac a poursuivi votre oeuvre en inscrivant dans le marbre de la constitution l'abolition de la peine de mort en France.

M.Badinter, avec tout le respect que je vous dois, votre présence sur les plateaux télévisés à propos de l'affaire Strauss-Kahn est problématique. Votre coeur semble parler, bien plus que la rationalité & la neutralité de mise. Certes, les médias ont sans vergogne enterré DSK plus vite qu'ils ne l'avait porté aux nues quelques temps plus tôt. Cela ne justifiait aucunement de remettre en cause la parole d'une victime. Telle qu'elle était présentée par la justice américaine.

M.Badinter, je ne prétends aucunement défendre les principes de la justice accusatoire qui protègent une justice de classe, celle des riches, celle qui ne donne qu'à ceux qui en ont les moyens, le droit à une défense. Par contre, ce système a été choisi par l'État souverain des États-Unis d'Amérique, & nous sommes obligés d'accepter les règles qui s'appliquent sur ce territoire, quand bien même elles nous choquent. Cela n'enlève rien aux victimes, rien aux innocents ni aux coupables. L'ensemble est juste très fortement médiatisé. Que vous en soyez choqué, je peux le comprendre. Cela ne préjugeait pas de l'innocence ou de la culpabilité de DSK.

M.Badinter, vous revenez triompher ce soir sur le plateau de France 2, sur un ton péremptoire, expliquant qu'il faut cesser de sacraliser la parole des victimes, faisant référence à l'affaire DSK. M.Badinter, vous mélangez deux choses bien distinctes. L'opprobre médiatique qui s'est abattue sur DSK lors de son arrestation, & la parole des victimes que l'on ne peut remettre en doute au simple prétexte qu'une minorité ment.

La justice reste humaine avec ses qualités & ses défauts. Ce n'est pas parce que le procès Outreau a été un fiasco que la pédophilie n'existe pas & qu'il ne faut pas condamner les agresseurs. Le problème se pose en ces termes. Les agressions sexuelles & les viols sont toujours des affaires difficiles surtout quand il s'agit de la parole de la victime contre celle de son agresseur.

Car M.Badinter, pour en revenir à l'affaire DSK, elle risque effectivement de se terminer par un non lieu. Mais à l'arrivée, à aucun moment, le fond de l'affaire n'aura été évoqué & M.Strauss-Kahn ne pourra à aucun moment faire valoir l'ensemble de ses droits, sa parole, & se laver de tous les soupçons. C'est bien le problème de cette justice !

On ne peut remettre en cause l'avancée réelle de l'écoute des victimes d'agressions sexuelles & de viols au prétexte qu'il existe des erreurs ou des menteurs ! On ne peut privilégier l'intérêt particulier au détriment de l'intérêt général !

Commenter cet article

birahima2 07/07/2011 19:31



Thank you.



thalasrum 15/10/2011 02:51



de rien



la pecnaude 07/07/2011 18:29



Vous avez raison, il y a trop de "chtarbés" sur la toile. Merci.



thalasrum 15/10/2011 02:52



lol



la pecnaude 07/07/2011 17:29



@ birahima  - je ne sais à qui vous vous adressez en trollant ainsi, si c'est aux militants de gauche, aux profs ou tout simplement à votre égo, mais je puis vous assurer que vous faites un
bide.


On se fout de vos opinions un peu trop extrème droite, de vos provocations. Je crois que vos profs ont du vous classer dans les irrécupérables, et laissez les faire leur travail, il est si
difficile.


Quand à DSK, la justice a le temps de déterminer le juste et l'injuste, le traiter de criminel est simplement nier la présomption d'innocence, vous par contre, vous êtes un inculte en mélangeant
tout, la dernière guerre et le temps présent. Vous n'êtes qu'un petit, tout petit, pour parler de ce que s'est passé en ce temps là, avant, pendant et surtout après.



thalasrum 07/07/2011 18:03



Inutile de répondre à Birahima, ses commentaires déplacés seront effacés !



birahima2 06/07/2011 22:07



faisons le point :


DSK est bien un criminel de l'humanité.


Tiens, il se pourrait même que Sarkozy soit moins pire  que lui. Mais il a quand même un point commun avec DSK : il ne pense qu'à sa gueule. Son nouveau combat, c'est contre les profs, ces
fainéants qui foutent rien.


 


et pis d'abord, on dit pas qu'on est dans une société dégénérée, on dit :


il s'en est passé des drôles sous l'occupation.


Tchimbé raid.



thalasrum 07/07/2011 18:03



Vos commentaires déplacés sont insupportables ! Vous cessez ou ils seront systématiquement effacés !



la pecnaude 02/07/2011 18:15



Vous avez bien sûr raison, mais je crois que Badinter a oublié de critiquer les autres intervenants dans cette affaire ... une police un peu trop légère dans son enquête du côté américain
agrémentée d'une campagne de presse virulente, le tout peut-être suggéré par un grand ami de l'outre-manche.


Du côté français, le lynchage systématique par la presse audio-télévisuelle de DSK et l'éviction complète de la présomption d'innocence ... peu de justice et bientôt plus de justice.


Un proverbe chinois disait " trois choses ne laissent pas de trace sur terre : la pierre qui roule, l'oiseau dans le ciel et l'homme dans la femme", maintenant des traces on en trouve, mais ne
sont-elles pas fabriquées ? rien de plus facile, j'en suis certaine, je suis femme.


Cette histoire lamentable et tellement oportuniste ne prouve que le délabrement moral des français et des humains en général.



thalasrum 06/07/2011 03:44



à l'arrivée, l'affaire risque de coûter fort cher à l'État de New-York...