Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Disparition du bouclier fiscal : tout n'est pas perdu pour les riches !

Publié le par thalasrum

Impot-ISF-bouclier-fiscal.jpegCela commençait à faire un peu trop ! Malgré les cris d'orfraies poussés régulièrement par nos chers libéraux, le discours ne prenait plus. Le bouclier fiscal était une injustice notoire, car non seulement les plus riches ne payaient pas la moitié de leurs revenus en impôts, mais en plus, le taux d'imposition publié de personnalités telles que Mme Bettencourt laissait apparaître une imposition globale inférieure à 20% & à qui, en plus, on rendait de l'argent public !

On ne va donc pas pleurer la disparition d'une mesure injuste, scandaleuse, qui ne bénéficiait réellement qu'aux plus riches, comme j'en ai déjà parlé ici ! De plus, les diatribes multiples sur un soit-disant taux d'imposition en France qui ferait fuir les plus riches ne tient pas la route une seconde. Comme les délocalisations industrielles, les riches qui quittent le navire France sont des marginaux dont il est inutile de tenir compte, & ne servent que d'épouvantail dans la bouches du discours libéral. L'INSEE & les géographes l'ont déjà démontré, mais comme ça n'arrange pas le discours ambiant, on cache ces assertions, fort bien documentées !

Mais ne croyons pas que le gouvernement de Fillon & Sarkozy s'est soudain converti au socialisme & à l'idée de partage des richesses. Aussi vite qu'il annonce la suppression du bouclier salace, le gouvernement s'empresse de faire un nouveau cadeau aux riches en relevant le taux d'imposition à l'ISF. Les plus pauvres parmi les plus riches en seront les principaux bénéficiaires !

S'arrêter ici revient à oublier ce qu'est l'impôt. Malgré le discours navrant tenu par les libéraux qui voudrait que l'impôt soit une charge insupportable pour les citoyens, l'impôt sert à alimenter l'État. Dans la logique libérale, ce dernier doit être réduit le plus possible, d'où la suppression des impôts.

Qu'est-ce que l'impôt ? L'impôt, c'est l'ensemble des prélèvements directs & indirects qui permettent à l'État de fonctionner. Quand l'impôt est direct & progressif, il est le plus juste (les plus riches payent plus & en plus forte proportion, les pauvres payent moins, voire pas du tout quand ils n'en ont pas les moyens). Ce système n'a rien de révolutionnaire : les Grecs d'Athènes au Vème siècle avant JC l'utilisaient déjà avec le système des triérarchies ! L'impôt indirect, comme la TVA est par contre injuste, tout le monde paye la même contribution quels que soient ses revenus. Dans ce cas, le pauvre paye proportionnellement plus que le riche pour le même achat (& tout le monde doit acheter des œufs, du riz, de la farine... pour se nourrir, s'habiller...). Dans un système totalement juste, la TVA disparaîtrait au profit de prélèvements directs & proportionnels aux revenus. Pour engraisser l'État ?

Qu'est-ce que l'État ? L'État, c'est l'énorme machine administrative certes, mais qui garantit des services pour tous, & particulièrement depuis la mise en œuvre de l'État providence après 1945. L'État, c'est l'École gratuite & obligatoire pour tous jusqu'à 16 ans, c'est la sécurité sociale pour tous, c'est (c'était ?) la santé gratuite, les routes, les trains, la Poste, EDF (bien que ces derniers soient privatisés désormais ou en cours...). Un collégien coûte aujourd'hui presque 8.000 euros par an, un lycéen 10 à 15.000 euros selon la filière. Ce ne sont que des exemples, mais sans État, ce serait la facture à payer individuellement. Sans parler de la santé... Les pays qui ont un État très faible envient le système français. Les Investissements Directs Étrangers affluent en France (troisième pays le plus attractif au monde !!!!) grâce à ces protections sociales ! Notre système n'est pas le plus mauvais, n'en déplaise aux libéraux. Il fonctionne bien. L'augmentation de la dette de l'État, c'est parce que ce dernier a choisi de se priver de recettes en faisant des cadeaux aux plus riches, mais aussi aux entreprises (ainsi Total, qui est parmi les plus gros bénéficiaires chaque année ne paye pas d'impôt du tout, en vertu d'un accord reconduit régulièrement !!!!) les plus grosses & les plus riches !

La question à poser au vue des annonces de ce matin est la suivante : le cumul de la suppression du bouclier fiscal & du relèvement de l'ISF va t-elle rapporter plus à l'État (c'est à dire à la collectivité, à nous tous !), ou moins (accroissant mécaniquement l'endettement volontaire de l'État ???). C'est à l'aune de cette seule question que l'on peut juger des bricolages à courte vue des libéraux qui nous gouvernent !

Commenter cet article

la pecnaude 14/04/2011 19:29



C'est à voir, sur le marché des surenchères des premiers candidats aux présidentielles il va bien y en avoir UN au moins qui va promettre de les faire rèver ... les morts !


C'qu'on disait dans mon autre pays ? "avec les os de tes morts je me fais des fume-cigarettes !"?  Ils vont bien nous trouver quelque chose dans ce genre !



thalasrum 15/04/2011 03:15



Ce ne sont plus des promesses qu'il nous faut, mais des réalisations !



la pecnaude 13/04/2011 23:59



Faut pas rèver ....



thalasrum 14/04/2011 00:28



Le jour où l'on ne rêve plus... On est mort !