Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Burqa & voile intégral : l'inutilité d'une loi particulière & ségrégative !

Publié le par thalasrum

Burqa-sexy-girl.jpegCertes, pour tout laïque & pour tout partisan de l'égalité hommes-femmes, le voile & plus encore le voile intégral sont une atteinte évidente à l'égalité des sexes, puisque l'on oblige les femmes à cacher tout ou partie de leur corps & leur derrière un bout de tissu. Double mépris donc, pour la femme dont on veut cacher l'être, mais aussi pour l'homme dont on pense que si on ne lui cache pas la femme, il va, telle une bête en rut, se jeter sur elle, incapable de résister à la tentation !

Inutile de débattre plus avant, sur le fond, c'est une évidence, le voile intégral ou non, est une atteinte à la dignité de la femme. Remarquons qu'en pointant le voile, on pointe aussi une religion l'Islam. Alors que l'ensemble des religions affichent le même mépris pour la femme : en maintenant son interdiction de l'utilisation du préservatif, le pape veut lui aussi renvoyer la femme au simple rôle de procréatrice, ce qui n'est pas une vision bien plus évoluée !!!

Ces préalables étant dit, venons en au sujet du jour : le gouvernement va légiférer d'ici mai sur une interdiction totale du voile intégral en France. Cette loi fait suite à une enquête parlementaire sur le sujet & un avis du conseil d'État. La mission parlementaire a conclu qu'il y avait moins de 400 femmes qui portaient le voile intégral en France à l'heure actuelle ! Dans son avis, quant à lui, le conseil d'État proposait de ne pas passer par une interdiction totale, mais uniquement dans les lieux public, & là où le plan vigipirate est susceptible de s'appliquer, c'est à dire de circonscrire cette interdiction.

Le gouvernement passe outre & va légiférer sur une interdiction totale ! Pour 400 personnes. C'est à dire une proportion infime, inexistante de la population. Avec des conséquences douteuses.

Que vont devenir ces femmes, déjà victimes d'intégrisme ? Elles vont se retrouver totalement confinées à l'intérieur d'un espace clos : l'espace conjugal, au mieux l'espace familial & ne vont plus du tout être en contact avec la société dans laquelle nous vivons.

Comment peut-on perdre du temps à mettre en oeuvre une loi qui ne concerne finalement personne, dont l'application relève de l'utopie, & dont les conséquences risquent d'être à l'opposé du but recherché : l'émancipation de la femme.

Le problème du voile intégral est un problème d'éducation avant toute autre chose. Se laisser enfermer dans la contrainte d'un voile intégral, alors que dans les pays musulmans, les femmes cherchent à s'en émanciper, comme en Iran, c'est bien la preuve d'un manque d'ouverture sur le monde contemporain. L'apparition du voile intégral en France n'est que le reflet de l'abandon des espaces périphériques des grandes villes par les pouvoirs publics depuis une trentaine d'années.

La politique de la Ville en général, en favorisant la réhabilitation des centres-villes sans mener de politique sociale coordonnée, aboutit à une ségrégation socio-spatiale extraordinaire, additionnée d'un phénomène regroupement par origines ethniques &/ou religieuses, qui montre l'ampleur du désastre au travers cette minuscule fenêtre, grillagée la plupart du temps.

Lutter contre le voile intégral, c'est réintégrer l'ensemble des populations marginalisées dans les cités, les quartiers, les banlieues, leur offrir un environnement qui donne envie de vivre ensemble, réinstaurer de la mixité sociale, réintroduire des services publics là où il n'y en a plus, des centres culturels... Offrir un avenir économique sans discrimination à l'ensemble de ces français que l'on cherche à transformer en étrangers en permanence !

Commenter cet article