Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BP, Yasuni, l'Alberta, trois options pour le pétrole !

Publié le par thalasrum

plateforme pétrole explosion Louisiane BPPendant que la marée noire n'en finit pas de polluer le Golfe du Mexique & ses côtes, provoquant des dégâts sans commune mesure sur l'environnement, BP paye une logistique démesurée pour "dépolluer", c'est à dire cacher la misère d'une catastrophe gigantesque ! Les grandes entreprises prétendent  investir pour tout prévoir. Mais tout prévoir pour ces spéculateurs s'arrête au fait d'anticiper des constructions, pas des catastrophes. BP sait creuser un trou à 1.500 mètres de fond mais n'avait jamais envisagé de devoir le reboucher. & c'est à ce type de personnes que l'on voudrait confier le soin  de percer des trous en Alaska jusque là préservée ?

Dans l'Alberta au Canada, le pétrole ne coule pas. Il est figé dans des sables bitumineux qu'il faut gratter dans le sol, puis laver avec de l'eau, puis raffiner pour pouvoir en extraire du pétrole. Les coûts sont élevés, mais comme le baril de pétrole se vend cher, l'opération est "rentable". Rentable pour les économistes. Rentable pour les marchés. La catastrophe n'aura pas lieu comme chez BP en Louisiane. Elle est insidieuse. Les rivières se gorgent progressivement de métaux lourds, polluant progressivement sols & nappes phréatiques. Les taux de cancer & de maladies rares se multiplient parmi les populations indiennes présentes ? Qu'à cela ne tienne, on change le médecin qui a donné l'alerte ! La pollution est gigantesque une nouvelle fois, mais c'est trop excentré. Il y a trop peu de population, qui dépend trop de l'entreprise pour pouvoir se plaindre. L'extraction du pétrole des sables bitumineux tue en silence.

Au milieu de ce flot de catastrophe, une idée surgit, lumineuse. Dans un petit pays américain, l'Équateur. Ce pays vit pour l'essentiel de l'exploitation du pétrole & il fait une proposition : arrêter d'exploiter une partie de ses réserves, qui lui rapporte environ 6 milliards de dollars par an pour protéger la forêt, sa biodiversité, éviter la pollution atmosphériques de milliers de tonnes de CO2, en échange d'une aide de la communauté internationale équivalente à la moitié des revenus du pétrole. La solidarité écologique à grande échelle ! Cette initiative porte un nom : YASUNI !

Les sarcasmes de tous bords vont pleuvoir pour défendre le sacro-saint pétrole & son exploitation nécessaire à la survie de notre humanité. Rappelons qu'il y a plus de trente cinq ans, une idée de génie germe dans un cerveau : créer de l'énergie à partir du soleil. Les miroirs d'Odeilho sont nés dans les Pyrénées. Mais le projet est trop innovant, trop génial pour tous. On laisse végéter le projet. Aujourd'hui, le solaire est une des solutions, comme l'ensemble des énergies renouvelables. Il faut cesser de les prendre à la légère, & rélféchir à toutes les solutions possibles pour arrêter d'utiliser ces énergies fossiles polluantes !

Commenter cet article