Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gâchis d'argent public

Publié le par thalasrum

Hier soir, au journal de 20 heures, France a consacré les 31 premières minutes de son édition à la mort de l'abbé Pierre, tandis qu'elle ne jugeait utile de parler du reste de l'actualité que pendant 12 minutes (et cinq ensuite pour la météo).
À en juger par ce choix, il faut donc considérer que la mort de ce religieux est une véritable catastrophe nationale, et que, derrière Giscard d'Estaing, il faut des funérailles nationales pour ce personnage. Les réalisations de cet homme: s'être insurgé contre la misère humaine et avoir fondé une oeuvre caritative. Les sondages plaçaient régulièrement cet homme en tête des personnalités préférées des français.
Cependant, rappelons que France 2 est une chaîne publique, qui vit en grande partie par la redevance télévisuelle, donc par l'argent public. Rappelons aussi que la France est un pays laïc, donc sa télévision aussi.
C'est pourquoi il apparaît scandaleux de voir que pendant 30 minutes, France 2 fait une véritable hagiographie de l'abbé Pierre. France 2 semble avoir oublié qu'au milieu des années 1980, l'abbé avait sooutenu le révisionniste Garaudy, connu pour ses écrits antisémites notoires! Pourtant, les autres médias rappellent aussi cela. Il faut donc en conclure que l'attitude de France 2 est délibérée.
Par cette surmédiatisation de l'abbé Pierre et la publicité pour l'association qu'il a créée, la rédaction de France 2 se place donc dans le choix délibéré du libéralisme économique, en affirmant haut et fort que le caritatif relève du privé, donc de la charité. L'État n'a plus rien à voir dans ces choix et se débarasse donc du volet social de sa politique. Pendant 31 minutes, France 2 fait donc le choix de montrer les aspects positifs du libéralisme en oubliant de préciser que si l'État s'était saisi réellement du problème, les compagnons d'Emmaüs, les restos du coeur et autres associations caritatives médiatisées n'auraient plus besoin de faire appel à la charité publique.
Mais ça, France2 a oublié de le dire!!!!!!
Commenter cet article