Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Réforme de l'UE???

Publié le par thalasrum

Reporter la réforme des institutions européennes en 2008, c'est la décision qui semble avoir été avalisée hier lors d'une réunion des chefs de gouvernement des 25. Malgré une Pologne hostile qui voulait une réflexion illimitée dans le temps (est-ce pour se donner le temps de tenter de convaincre les autres partenaires du bien fondé du catholicisme intégriste et pratiquant???), les autres pays européens sont tombés d'accord pour reporter à 2008 le processus de réforme & 2009 pour l'adopter.
D'ici là, deux élections majeures auront eu lieu en France & aux Pays bas, les deux pays qui se sont opposés au texte. Sans doute Barroso espère t-il que ces deux élections permettront de débloquer la situation. Cependant, le Royaume Uni a enterré avec un plaisir non caché le texte du Traité Constitutionnel Européen. En effet, au milieu de ce texte, figurait la suppression de l'unanimité pour prendre des décisions & la mise en place d'une majorité qualifiée. Cela signifiait la fin de l'exception britannique... Ce qu'aucun britannique ne voulait réellement.
Désormais, cette phase de réflexion devrait permettre de réécrire le texte adopté par une quinzaine de membres (mais très rarement par référendum...), ce qui n'empêche pas de garder des mesures intéressantes du TCE. Il va en efffet falloir à un moment ou à un autre accepter la délégation de compétences plus importantes à un organe européen, donc supranational! Mais cela ne peut se faire sans que les institutions européennes ne deviennent responsables devant les électeurs! & c'est là que le bas risque de blesser. En effet, les commissaires européens sont pour le moment désignés & irresponsables devant le Parlement européen, ce qui pose un problème démocratique grave d'autant plus important que le Parlement européen n'a l'intégralité du pouvoir législatif. Cette réforme doit passer avant toute autre !!!!
Mais quel homme politique européen élu dans son pays est aujourd'hui prêt à céder une partie de son pouvoir à un autre homme dont les missions sont à définir?????? Autre problème, quel petit pays va accepter de se retrouver "noyé" électoralement dans la masse des grands pays (quel pouvoir auront le luxembourg, la lituanie...face aux ogres polonais, allemands, britanniques, voire français??????)? Autant de questions que nos politiques & diplomates vont devoir résoudre d'ici deux ans.

Commenter cet article