Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le ridicule ne tue pas...

Publié le par thalasrum

Alors que le premier ministre sort d'une crise politique & institutionnelle majeure, il a failli être une nouvelle fois débordé par son gouvernement qui voulait mettre en place une loi interdisant totalement de fumer dans tous les lieux publics.
Bien entendu, ce sujet est d'autant plus brûlant que le nombre de fumeurs français est fort important, & que les lobbies du tabac sont particulièrement puissants.
Le premier ministre a donc sagement décidé d'évacuer le problème, alors que la crise du CPE semble en phase descendante (quelques universités & lycées sont néanmoins toujours bloqués), en demandant une commission d'enquête très poussées qui va travailler plusieurs mois.
Il est d'ailleurs surprenant de voir la soudaine envie de négocier & parlementer du premier ministre, quand on l'entendait affirmer de manière péremptoire, imposer, diriger avec un gant de fer il y a quelques semaines.
La défaite laisse des traces, mais il est à craindre que le ministre ne se resaisisse très vite poussé qu'il est par quelques membres de son gouvernement. A l'image de son ministre de l'Education qui passe en force, multiplie les directives sans aucune concertation & qui lui sort vainqueur de la crise, dans la mesure où la loi sur l'égalité des chances reste intacte pour sa partie éducation.
Les plus gros toxicomanes du tabac ont pavané hier à l'Assemblée semblant crier victoire, le mégot à la bouche, mais ils semblent oublier toutes les mesures gouvernementales prises depuis deux ans. Les députés de gauche semblent oublier qu'il va leur falloir faire l'unité autour d'une candidature crédible pour les présidentielles de 2007, & autour d'un programme qui rassemble l'ensemble de la gauche, en sortant d'idées libérales ou d'arguments démagogiques & fallacieux.
Pendant que les caméras filmaient en boucle le ridicule non événement de la non-présentation de la loi sur l'interdication de fumer, c'était autant de temps de gagné pour les journalistes pour ne pas montrer la guerre civile en Irak & les enjeux de la crise que les Etats-Unis créent en Iran.

Commenter cet article

enzo d'aviolo 18/04/2006 15:31

"Les députés de gauche semblent oublier qu'il va leur falloir faire l'unité autour d'une candidature crédible pour les présidentielles de 2007, & autour d'un programme qui rassemble l'ensemble de la gauche, en sortant d'idées libérales ou d'arguments démagogiques & fallacieux"
Vaste programme quand on voit quelle favorite les journalistes se sont autodésignés à gauche. Cela n'augure malheureusement rien de bon. Puissent les mimitants PS avoir un regain de clairvoyance en désignant leur candidat afin d'éviter un nouveau quinquénat libéral!