Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Inquiétant : les dérives policières!

Publié le par thalasrum

108 plaintes, dont 72 contre la police nationale, c'est le bilan de l'année écoulée contre les forces de l'ordre. Non respect de la procédure, violences, dépassement de leurs droits... les motifs sont multiples & ne sont guère flatteurs pour le ministère de l'Intérieur!
Ce constat est d'autant plus inquiétant pour la démocratie française, alors que les institutions vacillent, il serait nécessaire d'avoir des représentants de l'ordre irréprochables, & ce  n'est pas le cas!!!
en effet, pour prétendre faire appliquer la loi, la police & la gendarmerie ne doivent pas outrepasser les pouvoirs qui leur sont conférés pour rester crédibles aux yeux d'une population en plein doute. L'opposition à l'égard des forces de l'ordre est une "culture" française, il suffit de se remémorer Brassens ou encore Coluche plus récemment, mais cette dérision est acceptable dans la mesure où elle est synonyme de respect.
Actuellement, toute une partie de la jeunesse refuse les forces de l'ordre, non par refus de l'autorité, mais par son discrédit. Cela est lié à la méconnaissance de cette institution la plupart du temps (la police ne va plus dans certains espaces du territoire français), mais aussi par des agissements hors la loi d'une partie de ses membres. Les procès contre des policiers  sont nécessaires au fonctionnement de la démocratie, mais seulement s'ils sont suivis de condamnation en cas de culpabiilité reconnue.
Il est donc nécessaire  que les hiérarchies cessent de couvrir les policiers "ripoux" & que tant la jusstice que l'IGS cessent de couvrir une partie de ces fonctionnaires. Ainsi, la police pourra agir avec sérénité & l'ordre pourra être appliqué sur l'ensemble du territoire, avec le soutien de la population.
Commenter cet article
J
alors là, sur la fin (les hierarchies qui couvrent), je ne peux pas m'empêcher de penser à une discussion qu'on a eue au sujet de certains profs qui discréditent toute la profession, et qui ne sont quasiment jamais sanctionnés...<br /> Sinon, je ne sais pas de quand date tes chiffres, mais je peux te dire qu'il y a eu une nouvelle déposée suite à des évènements -comme on dit- sur le campus de Fouillole. Je n'y étais pas, mais il y aurait eu intervention de la police (sans ordre du président, ce qui est interdit) un soir sur le campus pendant les grèves et des haitiens insultés et secoués...
Répondre
E
Comment veux tu que le respect s'instaure et que les dérives n'augmentent pas lorsque le ministre de l'intérieur a pour programme de karchériser les racailles...! tout est dit.
Répondre