Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dialogue de sourds

Publié le par thalasrum

De Villepin a visiblement une bien plus haute opinion de lui-même que Juppé en son temps en 1995. Loin de comprendre qu'il n'existe plus politiquement depuis l'intervention pitoyable du chef de l'Etat vendredi dernier, notre premier ministre annonce qu'il va poursuivre sa politique, annonçant trois nouveaux axes, sans comprendre que toute la politique française est bloquée autour du retrait du CPE & de la loi sur l'égalité des chances...
Les syndicats de salariés & d'étudiants sont reçus par les parlementaires & les ministres pendant que De Villepin continue de parader devant les micros comme si de rien n'était. Pourtant, les syndicats répètent à l'envie qu'ils ne négocieront pas avant le retrait effectif du CPE, ce qui ne semble pas émouvoir outre mesure Galouzeau.
Pendant ce temps-là, lycées & universités sont toujours bloquées, les opérations, escargots, blocages en tous genres se multiplient en France, mais le premier ministre apparait toujours comme le guide d'un bateau qui est pourtant à l'arrêt.
De la même manière, le ministre de l'éducation nationale, Gilles de Robien vient de publier la circulaire pour la rentrée 2006, sans aucune consultation syndicale & il précise les champs d'application du projet Ambition & Réussite pour l'éducation prioritaire. Non content de voir que le monde de l'éducation bouillonne & refuse ses projets abjects, De Robien applique dès la rentrée les pires éléments de la loi Fillon, avec entre autres la mise en place du PPRE (Plan personnalisé de Réussite éducative) qui va rendre les élèves en échec responsables de leur propre échec, mouillant aussi les familles & les professeurs, & de l'horrible Socle Commun de Compétences qui va réduire toute l'ambition des savoirs à acquérir au collège à lire, écrire, compter, cliquer &...communiquer en anglais (on garde la notice de Windows pour jeter Shakespeare aux ordures !!!). Systématiquement, les connaissances (qui induisent une notion de culture, de développement intellectuel) sont remplacées par les compétences qui réduisent la réflexion de l'élève au profit du formatage. Bien évidemment, on peut relier cela à l'apprentissage junior prévu par la loi sur l'égalité des chances, quui permettra d'accueillir tous les élèves qui "ne parviennent pas à acquérir le socle commun de compétences"...
Les soldats De Robien et De Villepin meriteront bien leur décoration du MEDEF pour être resté impassibles face à la mitraille adverse!!!!

Commenter cet article