Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le destin de l'Europe dépend de 4 millions de personnes !

Publié le par thalasrum

À première vue, ce chiffre paraît ridiculement bas au vu des quelques 500 millions d'habitants que compte l'Union Européenne. Sauf que.
Jusqu'à présent, le traité simplifié qui devait s'appliquer dans les 27 pays européens était ratifié par les parlements des différents pays. Fini, l'échec cuisant du traité constitutionnel de 2005 qui avait subi une bonne fessée de la part des électeurs français et hollandais. Fini d'avoir à convaincre, expliquer, discuter ... de l'avenir des citoyens. Une bonne discipline de vote, dix minutes de discussion, une manifestation de 20 personnes devant le Parlement réuni en Congrès et voilà le traité simplifié ratifié. Ça, c'était l'exemple de la France, mais dans l'ensemble des pays de l'Union, cela a été la même chose ! Plus de contestation, plus d'opposition ! Pourtant, les opinions politiques étaient bien plus partagées que cela. Tous les pays on procédé ainsi. Tous ? Non !
Un petit pays tout au bord de l' Europe résiste encore & toujours à une ratification sauvage. Dans ce petit pays, il faut un référendum pour ratifier un traité qui engage l'avenir de tous ! Bel exemple de démocratie directe !
& les différents lecteurs du traité dit simplifié constatent que les ressemblances avec le traité constitutionnel qui avait été refusé par les referendums français et hollandais sont tout simplement criantes. Le traité n'est pas si simplifié que cela. Il est tout aussi libéral que l'ancien traité. Qui peut le savoir puisqu'il n'y a pas eu de débat public ?
Le dernier espoir des opposants à ce traité libéral repose dans ce référendum à l'extrême Ouest de l'Europe. Il ne reste plus que les bulletins de vote irlandais pour s'opposer à l'ultralibéralisme. Résultat le 12 juin au soir !

Commenter cet article

Jeddo 11/06/2008 19:23

Bonjour,Un commentaire pour plusieurs raisons.D'abord, sur le référendum irlandais, pour rester dans le sujet : Non à la souveraineté du peuple irlandais Hors-sujet maintenant. Je suis arrivé ici une première fois par l'intermédiaire de Bakchich ce matin. Puis à l'instant via Arrêt sur images. À chaque fois vous il était question de Charlie Hebdo. C'est pourquoi je souhaite simplement vous faire part de l'existence de Charlie enchaîné, site consacré - comme son nom l'indique - à Charlie Hebdo et au Canard enchaîné.

thalasrum 12/06/2008 20:38


merci pour l'info. Je ne connaissais pas cette version online des deux hobdos satyriques.