Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Service minimum : Darcos est-il malhonnête ou incompétent ?

Publié le par thalasrum

Darcos, interrogé par un auditeur sur une grande radio française sur la réalité du service minimum dans l'éducation en cas de grève dans les petites communes rurales, répond sans sourciller que les personnes responsabkes du service péri-scolaire & employées par les municipalités peuvent alors être employées en heures supplémentaires. L'auditeur disparaît de l'antenne sans avoir pu répondre & le journaliste enchaîne sur une autre question sans préciser la pensée du ministre de l'Éducation.
Pourtant, la réponse tient à la langue de bois la plus stricte : en admettant que le maire de la commune rurale accepte de mettre en place un service minimum dans le primaire (les mairies socialistes y sont pour la plupart opposées), la plupart des communes rurales sont dans l'incapacité la plus totale de le mettre en place, pour la simple & bonne raison que le nombre de personnes chargé du périscolaire est bien moins importante que le nombre d'enseignant. Pour une école de 120 à 150 élèves, seule une vingtaine de ces élèves participe aux activités périscolaires encadrés par deux personnes employées par la mairie. Or, deux personnes ne peuvent assurer la garde (puisqu'il s'agit de cela) de plus de 100 élèves dans des conditions décentes !
Deux questions se posent alors : le ministre est-il incompétent ou cynique ? Le journaliste est-il complice du ministre ou n'a-t-il pas préparé son sujet ?
Dans tous les cas, c'est réellement inquiétant pour la qualité de l'information, mais surtout pour la manière de gouverner. Si le ministre est ignorant, que font ses chefs de cabinet ? S'il est cynique, à quoi sert le journaliste ?

Commenter cet article