Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chine-Tibet : les occidentaux se prennent les pieds dans le tapis !

Publié le par thalasrum

Le gouvernement chinois est choqué par l'attitude des manifestants français lors du passage de la flamme olympique. Des manifestations "spontanées" devant des magasins carrefour français ont eu lieu dans 5 villes chinoises. Pas d'images ou très peu de ces manifestations... Pourtant, les manifestations sont interdites en Chine, pas celles-là ? & pourquoi donc ? Peut-être justement parce qu'elles ne sont pas si spontanées que cela... Mais là, on va prétendre que je chipote.
Revenons à l'essentiel des colères chinoises. Ils veulent qu'on les laisse faire ce qu'ils veulent sur le territoire qu'ils prétendent le leur : c'est à dire dans les frontières incluant le Tibet !
Ils en rajoutent à longueur de journaux publiant de longs témoignages sur les actes de "terrorisme" (ce sont leurs mots)du Dalaï-Lama, & dernière perle en date sur les atrocités commises par le régime de servage du régime tibétain quand il était indépendant. Première nouveauté : le Tibet a donc eu une vie avant la Chine... Il y a quelques semaines, le régime chinois expliquait doctement que le Tibet avait toujours fait partie de la Chine... Passons sur cet autre détail, je chipote une nouvelle fois.
Seulement, il y a quand même un problème de fond, un paradoxe, une ambiguité sur laquelle joue à fond le gouvernement chinois : c'est l'absence de cohérence du discours politique des occidentaux. Entre ceux qui affirment qu'ils n'iront pas à la cérémonie d'ouverture, mais sans en préciser les motifs, ceux qui prétendent qu'ils ont un problème de calendrier (7 ans pour s'organiser, ça fait juste, c'est vrai...), & ceux qui affirment qu'il faut un Tibet libre avec à sa tête le Dalaï Lama, le gouvernement chinois se régale.
Quand on entend un potentiel présidentiable qu'est Bertrand Delanoé expliquer que le Dalaï Lama devrait être le dirigeant d'un Tibet libre & veut faire de cet homme le citoyen d'honneur de Paris, tout chinois qui se respecte un peu se délecte. Quoi ? Une démocratie laïque telle que la France défend un régime théocratique....& c'est parti pour le grand n'importe quoi.
Les dirigeants occidentaux, à force de se tordre dans leurs convictions & de multiplier les approximations géopolitiques, finissent par dire n'importe quoi. Pourtant, le discours devrait être simple.
Au nom du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes, les tibétains, mais aussi les ouïghours ont droit à l'autodétermination, & le soutien de la communauté internationale pour développer une démocratie. Il ne peut être question de défendre une théocratie fondée sur une domination d'élites traditionnelles !
Au nom des libertés individuelles & de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, demander à la Chine la libération des prisonniers politiques, le droit à la liberté d'opinion, d'expression, une véritable liberté de la presse, un accès pour l'ensemble des médias à l'ensemble des espaces chinois.

Ça ne paraît pas à priori très compliqué, mais quand on voit les pincettes avec lesquelles Christian Poncelet et Raffarin sont envoyés en Chine, comme émissaires, on se dit qu'une nouvelle fois, l'économique prime sur les droits des individus. Peut-on encore longtemps tolérer que l'argent traverse l'ensemble des frontières sans aucune difficulté, alors que les hommes sont enfermés dans des carcans administrativo-juridiques de toutes sortes ?

Commenter cet article