Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Troupes françaises en Afghanistan : quel débat ?

Publié le par thalasrum

La politique en matière militaire de la France reste une prérogative du président. Archaïsme, reliquat de l'ancien régime, cette prérogative fait, comme le droit de grâce, de notre président un petit monarque qui s'ignore ! Ou qui s'assume !
Ainsi, en matière de politique extérieur, le président Sarkozy, qui n'a jamais caché ses amitiés avec le président Bush, s'aligne, à chaque fois qu'il le peut, sur la politique américaine. Pour plaire à l'outre Atlantique, notre président a décidé, unilatéralement, d'envoyer 1.000 soldats supplémentaires en Afghanistan.
Les médias, aux ordres, comme à chaque fois, nous montrent de mignons petits reportages "embedded", pour nous faire savoir que nos soldats ne risquent rien. Ils font de la formation, de la logistique, mais rien de plus ? Dans le reportage, non. Cependant, en négatif, tout un chacun pourra aisément comprendre que quand les troupes françaises participent à une opération de pacification d'une vallée, en traduction de base : ils font la guerre & risquent leur peau.
Heureusement pour le président, aucune association d'ancien combbatant ne s'évertue, en l'état à compter les dégâts causés par cette guerre.
L'opposition, atone, depuis sa non défaite aux municipales, vient de sortir de sa torpeur & déposer une motion de censure sur la politique étrnagère, financière & sociale. Incapable de produire un discours cohérent, elle attaque sur l'ensemble des fronts où ça fait mal. Gesticulation diront les pessimistes, puisque cette motion n'a aucune chance d'être votée. Cette motion aura le mérite de mettre le débat sur la place publique.
Pendant que le gouvernement s'attaque de front aux fonctionnaires qui assurent le service public, il omet de réformer les institutions les plus anciennes du régime présidentiel, qui l'associent en droite ligne aux attributs du monarque. Il est vrai que cela remettrait en cause une petite partie du pouvoir présidentiel... & accroîtrait la démocratie !

Commenter cet article