Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Faut-il râler pour les Services publics ?

Publié le par thalasrum

Ce matin, invité de France Inter pour parler d'un  film à propos de sa traque de Klaus Barbie en particulier avec sa femme, Serge Klarsfeld déclare que s'il a la force de se battre pour de nombreuses causes, il est plutôt timide dans la vie de tous les jours & "qu'il ne râle pas quand il fait la queue à la Poste".
Je dirais que c'est bien dommage de ne pas se plaindre. Car si effectivement, il apparaît fondamentalement inutile de s'en prendre au guichetier souvent unique qui fait ce qu'il peut, rien n'empêche de hurler contre les services publics qu'on égorge pour ensuite constater qu'ils ne fonctionnent pas bien & qu'il faut donc les privatiser.
Quand le gouvernement explique doctement qu'il ne veut pas remplacer un fonctionnaire sur deux qui part à la retraite, le frustré du café du commerce exulte. Enfin, on tape sur les nantis, les privilégiés... Sauf que cela a des conséquences immédiates, & pour tout le monde. Les blagues sur l'administration font beaucoup rire les banquets familiaux & autres discussions de comptoir. Sauf que ces mêmes qui dénigrent à l'envie les services publics sont les premiers à hurler qu'ils font la queue à la Poste, aux impôts, à la préfecture, à la SNCF...
Et oui ! Il faut savoir ce que l'on veut ! Quand on applaudit à deux mains la suppression de fonctionnaires qui coûtent trop chers, on assume derrière de voir les temps d'attente dans les administrations doubler ! Derrière le discours populiste & mensonger de Nicolas Sarkozy sur les fonctionnaires, se cache une réalité pour l'ensemble des français : moins il y a de fonctionnaires, moins les services publics sont de qualité.
Quand vous vous rendez aux urgences parce qu'il vous arrive un malheur, trouvez-vous normal d'attendre deux heures ou trois ? (pour reprendre la rhétorique présidentielle). Bien sûr que non. & ce n'est pas parce que le docteur est en train de coucher avec l'infirmière dans les toilettes. Ce n'est pas la faute non plus à la standardiste qui fait ce qu'elle peut. C'est qu'à force de supprimer des fonctionnaires, il n'y en a plus assez pour assurer le service public.
Rappelez-vous M.Sarkozy expliquer avec force lors du débat avec Mme Royal que les douaniers ne servaient plus à rien... parce qu'il n'y avait plus de frontières ? Ah bon ! & quand Pujadas ou Élise Lucet enchaînent les reportages sur les entrées massives de produits contrefaits qui font du tort aux produits fabriqués en France, vous ne voyez pas de rapport de cause à effet. Les douanes ont autant de raisons d'exister hier qu'aujourd'hui !
Alors, M.Klarsfeld, je vous en conjure (parce qu'il était question de vous), le combat militant que vous avez mené contre les criminels nazis était noble. Mais il sous-tend forcément une adhésion aux valeurs issues de la résistance. Cette adhésion prévoit des services publics de qualité pour... rendre service à l'ensemble des citoyens. Soutenez la défense des services publics en vous plaignant du manque de fonctionnaires au chef de bureau de Poste la prochaine fois qu'il y a trente clients qui attendent pour un seul guichetier ! C'est un travail de longue haleine, mais vos combats passés l'étaient aussi !

Commenter cet article