Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Apprenez la délation dès le plus jeune âge!

Publié le par thalasrum

Vous êtes jeunes, désoeuvrés, Facebook ou Second Life vous ennuie, le téléchargement de votre dernier jeu met un peu plus de temps qu'à l'accoutumée? Allez faire un petit tour sur note2be.com, vous pourrez raconter n'importe quoi sur tous  vos professeurs, bien cachés derrière un pseudonyme. Insultez, crachez leur dessus, cela sera totalement inutile, & surtout vous pourre mettre une note sur 20 à votre professeur!!!!
L'objectif de ce site est théoriquement que les élèves puissent évaluer leur professeurs, avec un forum pour rajouter plein de commentaires, désobligeants, sans problème! Le responsable de ce site explique que ce type de site existe déjà dans différents pays européens & qu'il vise à améliorer la qualité des enseignants!!!!
L'élève serait donc capable d'évaluer la qualité de son enseignant. Plusieurs reportages médiatiques ont fait leur apparition récemment. Personne ne semble offusqué de la décision... Si ce n'est la profession!
Les syndicats ont vivement réagi  à cette mesure, & le syndicat majoritaire, le SNES-FSU a décidé aujourd'hui de porter plainte contre le site, expliquant aux collègues comment agir s'ils apparaissent!
Ce qui apparaît véritablement scandaleux dans cette histoire, c'est le peu d'esprit critique médiatique & institutionnel (le ministre a demandé conseil à la CNIL...) devant cette création! Aucun esprit hors enseignement n'a manifestement envisagé l'information & la présentation de ce site dans ses aspects vichystes, calomniateur, véhiculeur de rumeurs, jetant l'opprobre gratuitement... Il semble que l'on laisse quelque peu croire que les enseignants, comme l'ensemble des fonctionnaires d'État, ne sont pas des électrons libres lâchés dans la nature, mais des travailleurs qui ont des programmes à respecter, des modes de gestion obligatoires & qui subissent une double évaluation chiffrée, par le chef d'établissement & par l'inspecteur pédagogique régional. En laissant croire autre chose, l'institution politique, mais aussi la sphère médiatique jettent une nouvelle fois un regard méprisant sur les fonctionnaires en leur refusant ce qu'ils sont réellement : une profession au service du public, consciencieuse & loyale!

Commenter cet article