Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bloquer ou négocier: quelle efficacité?

Publié le par thalasrum

Depuis plusieurs années, le gouvernement de droite multiplie les déclarations d'intention face aux grévistes traditionnels, avec des petites phrases : "Ce n'est pas la rue qui gouverne!" ... & quand des milliers de personnes manifestent pacifiquement selon un trajet prédéterminé avec la police, le gouvernement se gausse le soir même à la télévision, en ricanant que les manifestants n'étaient pas si nombreux qu'ils le disent ... À l'arrivée, les manifestants retournent dans leurs pénates sans obtenir grand'-chose en général.
Dans le même temps, quand un groupe bien plus réduit emploie des méthodes bien plus musclées pour se faire entendre, au hasard, les agriculteurs, les marins-pêcheurs,  les routiers ou plus récemment, les taxis, ils obtiennent très vite satisfaction, sans aucune autre forme de négociation.
Le président de la République multiplie les déclarations d'intention, expliquant les règles  du dialogue social où l'on ne discute que selon les règles voulues par le gouvernement, dans une marge réduite. Dans le même temps, des groupes de travailleurs conservent l'intégralité de leurs droits en pratiquant des opérations coups de poing ponctuelles & très gênantes pour la population. Les médias n'accablent pas ces groupe qui pourtant ont une action néfaste sur l'économie (il faut donc croire que seuls les fonctionnaires sont néfastes à l'économie...).
En fait, face à ce constat, faut-il en conclure que le gouvernement baisse pavillon dès qu'il trouve un mouvement qui emploie des arguments  violents? La loi du plus fort l'emporte. Est-ce donc ce qu'il faut conclure de l'action des taxis hier contre.... une proposition qui aurait peut-être pu devenir un jour une proposition de loi ...& ensuite une loi!!!!!
Vive le dialogue social!

Commenter cet article