Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1000 postes dans le premier degré, Peillon régale le centre & oublie les périphéries !

Publié le par thalasrum

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/f2/Vincent_Peillon_le_1er_juin_2012_au_rectorat_d%27Orl%C3%A9ans.JPG/250px-Vincent_Peillon_le_1er_juin_2012_au_rectorat_d%27Orl%C3%A9ans.JPGLa mesure est belle, symbolique & marque une rupture avec le gouvernement précédent. Le changement c'est maintenant, clame le président Hollande. Vincent Peillon, ministre de l'Éducation Nationale adapte la mesure en rompant avec le non remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite. Non seulement les suppressions de postes cessent, mais le nombre d'enseignants augmente de nouveau, & dès la rentrée prochaine !Bien sûr, la mesure est très symbolique dans le sens où le budget a déjà été voté pour cette rentrée, & il ne peut faire qu'avec des marges de maneuvre limitées.

Ce sont donc 1.000 postes d'enseignants supplémentaires pour la rentrée, dans le premier degré uniquement. Le chiffre est rond, joli, sonne bien ! C'est dérisoire au vu des dizaines de milliers d'emplois supprimés depuis dix ans. Mais c'est symbolique ! Peillon a indiqué sa volonté de renforcer d'abord le premier degré. C'est un choix politique qui se défend, & il l'applique donc dès septembre.

Comment répartir 1.000 postes entre les différentes académies ? C'est très simple a clamé le ministre, dans un souci de transparence, trois critères sont retenus : la ruralité, le milieu socio-économique des familles & le ratio enseignant-élèves. On se dit que les académies d'outre-mer, parents pauvres de l'éducation vont être les mieux servies, au vu des critères retenus. Tout le monde espère, même si cela reste symbolique.

Laura Flessel n'est-elle pas le porte-drapeau de la France aux prochains Jeux Olympiques ? Victorin Lurel, Christiane Taubira  et Pau-Langevin ne sont-ils pas ministres de la République ? & bien, rien du tout ! Les régions ultra-périphériques pour reprendre la dénomination de l'Union Européenne resteront aussi périphérique dans les recréations d'emplois. Malgré des critères bien moins alarmants, Créteil & Versailles, bien plus proches du ministère se tailleront la part du Lion, avec 100 postes chacune.

Marseille, bien plus éloignée de Paris, avec des chiffres bien plus difficiles, n'aura droit qu'à une soixantaine de postes, & la Guadeloupe  ou la Martinique n'auront droit qu'à cinq malheureux postes. C'est symbolique vous dit-on ! Il faut le répéter. On est dans le symbole. Rien de plus. Au vu de la taille de ces académies, le ministre avait une opportunité de rétablir l'égalité, mais un symbole doit être visible. Les caméras de France 2 & TF1 iront plus facilement filmer la rentrée dans un petit village cristollien qu'à Baillif ou Sainte Rose. Les académies d'Outre-mer ont une nouvelle fois droit à la portion congrue. La périphérie récupère les miettes laissées par le centre.

Ils ont déjà trois ministres, ils veulent pas non plus, l'argent du beurre & le cul de la crémière !

Commenter cet article

birahima2 27/06/2012 10:58


are you ready jah Houphouet ?

thalasrum 21/07/2012 18:44



??????????????????????



birahima2 26/06/2012 07:38


Je parie que quand il n'y aura plus de postes, vous continuerez à vous battre pour des postes dans l'éducation nationale. C'est tout ce que vous avez à défendre ?


C'est pas sérieux.


Si vous vouliez vraiment contrer l'administration vu ce qu'elle mijote pour la rentrée, vous feriez un projet en Andalousie.


 

thalasrum 21/07/2012 18:43



le donneur de leçons inutiles se réveille !



gaston 26/06/2012 00:57


http://www.youtube.com/watch?v=MxGqOLJLwSY&feature=related

thalasrum 21/07/2012 18:43



idem



gaston 26/06/2012 00:50


http://www.youtube.com/watch?v=MxGqOLJLwSY&feature=related

thalasrum 21/07/2012 18:42



on ira voir



birahima2 24/06/2012 21:31


alors quoi, tu t'es barré en Seine-Saint-Denis ?


On aura de tes nouvelles au moins ?

thalasrum 25/06/2012 01:22



tu comprends rien !