Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

AirFrance : une chemise pour 2900 licenciements !

Publié le par thalasrum

La presse s'offusque, le premier ministre, en visite au Japon, y va de son petit couplet. Quoi ? Un DRH a été agressé par une foule d'employés de la compagnie AirFrance alors que la direction venait annoncer 2.900 suppressions de postes. Le DRH agressé ? Plutôt pris à partie, avec finalement sa chemise arrachée, et sa fuite après l'escalade d'un grillage.

Violence insupportable ? Réellement ? Il n'y a pas eu de blessures physiques, au mieux une blessure morale. À moins de considérer une chemise comme un être physique. Tous les pères la morale vont pouvoir enclencher la ritournelle d'une violence insupportable. Insupportable parce que médiatisée. Insupportable parce que les commentaires médiatiques ont systématiquement pris partie pour la direction contre les personnels.

Mais quel médium a pris la peine de se pencher sur la colère des personnels ? La seule information donnée est que l'entreprise est en difficulté, et que le plan de suppressions de postes n'est que la suite d'autres plans passés. Oui mais... Mais les médias n'en ont absolument pas parlé... Mais l'entreprise AirFrance va faire des bénéfices en 2015.

2900 emplois vont être supprimés alors que l'entreprise AirFrance fait des bénéfices ! Où est la violence ? Est-ce la violence visible d'une chemise arrachée ? Ou est-ce la violence invisible médiatiquement de 2900 suppressions de postes ?

Pour les médias, la conclusion est sans appel : une chemise coûte plus cher que 2900 suppressions de postes ! Il ne s'agit pas ici d'appeler à la violence ou de la cautionner, simplement de chercher à l'expliquer, à la comprendre. Ce qu'aucun média n'a pris la peine de faire ! Annoncer 2900 suppressions de postes, alors même que le pays est en crise et s'avère incapable d'inverser la courbe du chômage, pour une entreprise qui fait des bénéfices, là est la violence insupportable ! Cautionnée par le premier ministre, et l'ensemble des médias vendus au libéralisme !

Commenter cet article