Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La guerre à Daesh et l'Union nationale unanime !

Publié le par thalasrum

Un enlèvement dans les montagnes algériennes, un ultimatum absurde, suivi d'une exécution insupportable. La guerre en Irak qu'aucun média ni politique n'osait contester à l'exception notable des partis du Front de Gauche, devient une évidence, une solidarité nationale unanime nécessaire contre le terrorisme insupportable. La guerre de la civilisation contre la barbarie. Les États-Unis ont eu leur 11 Septembre, la France avec Hervé Gourdel, a son martyr, son justificatif.

Ça ne vous rappelle rien ? L'assassinat de l'héritier de la couronne d'Autriche Hongrie en 1914 ? La boucherie de dix millions de morts qui s'en était suivie. Les peuples avaient versé leur sang, les marchands de canons s'étaient enrichis, et les dirigeants avaient signé un traité suffisamment humiliant pour l'Allemagne, de manière à créer suffisamment de rancœur pour rendre la deuxième guerre inéluctable.

Qui a déjà vu une guerre permettre la mise en place d'une démocratie dans un État ? Combien de temps encore va-t-on accepter des médias aux ordres de s'entendre répéter que la France est engagée dans une guerre pour rétablir la démocratie ? L'Afghanistan et l'Irak sont sorties exsangues politiquement et institutionnellement des guerres imposées par d'autres pour rétablir la "démocratie". Que dire de la Libye ?

Quelqu'un s'est-il interrogé sur le coût des bombardements français en Irak ? Pendant ce temps, le gouvernement organise la chasse aux fraudeurs de l'assurance chômage ! Disproportion abjecte ! Les bombardements de l'État islamique ne vont que renforcer le fanatisme, la bêtise, la haine. La guerre n'engendre pas la paix, sauf à envisager l'anéantissement.

Qui a armé l'État islamique ? Qui leur a fourni des armes ? Pour lutter contre Bachar El-Assad le dictateur, il n'y avait pas de méchant. Aujourd'hui, les mêmes dirigeants qui ont contribué à fournir des armes s'étonnent de leur puissant armement ! Faut-il prendre les gens pour des imbéciles. À quoi sert une arme quand il n'y a pas de munitions ? À rien ! Il y a donc bien des fournisseurs de munitions. Quand l'arme est français ou étatsunienne, il faut bien des munitions de la même marque pour remplir ces armes. À qui profite cette guerre en Irak ? Aux marchands de canons et aux fanatiques !

On pointe du doigt les musulmans, en leur demandant de se justifier, de renier les actes de l'État islamique de manière absolument insupportable, alors que dans le même temps les manques dramatiques de notre État providence en matière d'Éducation, de politique de la ville, d'intégration, laisse des centaines de jeunes abandonnés, comme autant de candidats potentiels au fanatisme, à la haine.

Oui, il faut cesser immédiatement cette guerre perdue d'avance et mener la seule guerre capable d'endiguer et de mettre à mal ces fanatiques : une guerre culturelle ! Oui, il faut mettre en oeuvre une politique éducative de grande ampleur, cesser de laisser des gens au bord du chemin social. Oui il faut mener une vaste politique de coopération internationale à long terme. Le seul argument contre le fanatisme, c'est l'intelligence ! Tant que l'on fera semblant de faire croire que des bombes donneront du savoir à ceux qui les reçoivent en pleine figure, les gagnants seront les charognes de cet effroyable armada : marchands de canons d'un côté, géants du BTP pour reconstruire de l'autre.

Commenter cet article