Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Grève des pilotes d'Air France : victoire contre le pire du libéralisme

Publié le par thalasrum

Qu'il était beau le PDG d'Air France avant hier soir sur le plateau de France 2 à venir pleurnicher que la grève des pilotes était scandaleuse, qu'ils allaient manger tous les bénéfices de la compagnie durement gagnés, et qu'il ne comprenait même pas les raisons puisqu'il avait annoncé que la compagnie low cost était repoussée.

Sauf que les pilotes en grève ne voulaient pas d'une compagnie low cost plus tard : ils ne veulent pas d'une compagnie low cost tout court ! Et cette image formidable en plateau d'un patron obligé d'avouer devant un Pujadas interloqué que si la grève continuait, il allait... céder aux grévistes ! Quelle honte ! Franchement ! Dans une société libérale façonnée par Chirac, Sarkozy et maintenant Hollande et Valls, un patron qui plie devant ses ouvriers... On n'avait pas vu ça depuis... presque dix ans maintenant, quand Villepin avait du renoncer au CPE, qui prévoyait un salaire low cost pour les jeunes !

Ce que le patron d'Air France n'avait pas envisagé, c'est que sans pilote, un avion ne vole pas. Et qu'un pilote est un travailleur qualifié, avec un salaire suffisamment confortable pour pouvoir faire grève longtemps sans que cela ne lui porte préjudice. Les grands médias aux ordres du libéralisme et du patronat ont eu beaucoup de mal à l'assimiler... Ils se sont ridiculisés, comme hier soir sur France 2 pour expliquer que les 300 pilotes défilant en marinière française dans les rues ont été hués par... une dizaine de personnels commercial d'Air France, omettant de signaler que les personnels navigant appelaient aussi à la grève pour rejoindre les pilotes dans leur action.

Que réclament les pilotes d'Air France si incompréhensible pour le patronat, Manuel Valls, les grands médias aux ordres et les libéraux ? Tout simplement le droit de maintenir leurs conditions de travail, celles des personnels navigants et la qualité de rémunération pour tous les personnels.

Les pilotes d'Air France ont gagné contre une tentative de délocalisation pour faire du dumping social. Ils ont évité que des centaines de passagers ne s'entassent dans des conditions totalement inconfortables pour payer un billet d'avion un peu moins cher et mettre tous les employés dans des conditions de travail difficiles et sous rémunérés.

Oui, mais quand même, rajoute Jean-Claude, au bout du bar, ils foutent rien les pilotes, et moi je trime toute la journée pour un salaire de misère !!! Peut-être, mais la dégradation des conditions de travail des salariés d'une grande entreprise ne t'apporteront rien de plus mon cher Jean-Claude ! Par contre la victoire des pilotes Air France est un signe fort : l'union fait la force et quand les travailleurs les plus qualifiés mènent le mouvement, ce sont les conditions de travail et de rémunération de tous qui en profitent !

Commenter cet article

Thalasrum 24/09/2014 21:53

Tu as bien compris que c'était du second degré....

Un partageux 24/09/2014 21:48

"Ils foutent rien les pilotes". Exactement comme les chauffeurs de poids lourds. Le cul bien calé sur le fauteuil à attendre que le temps passe. Et puis, le voyage terminé, à attendre à 500 km de chez soi pour repartir dans l'autre sens. C'est chouette de passer le dimanche dans un aéroport ou dans une station-service. Aussi chouette que de passer tout le week-end au service des urgences à attendre qu'un gars se viande sur la route. Ils foutent rien...