Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

9 jours de grève d'essence et maintenant ?

Publié le par thalasrum

Grève des gérants de stations serviceLes gérants de stations service ont annoncé cet après-midi la fin de leur grève, après neuf jours de blocage, paralysant progressivement l'économie et les déplacements sur la Guadeloupe. La raison ? La peur de perdre leurs marges mirifiques suite à la loi de Victorin Lurel, promettant de limiter (un peu) les marges gigantesques des pétroliers, & pour la Guadeloupe de la SARA (i.e Total).

Qu'ont-ils gagné ce soir ? Des garanties que les pétroliers ne répercuteront pas leur baisse de bénéfices sur les gérants de stations service. En clair, les guadeloupéens qui ont subi plus d'une semaine de difficultés continueront d'être la vache à lait des gérants de station et des pétroliers. Oui mais, le prix de l'essence va baisser clame M.Lurel. Certes, le prix à la pompe devrait (on attend de voir) baisser de 5 centimes par litre....

Quand on sait l'opacité complète sur l'approvisionnement en pétrole de la SARA, & les forts doutes qui circulent sur le sujet, on aurait pu attendre du ministre des outre-mers un peu plus. La SARA est en situation de monopole ? Qu'à cela ne tienne ! Nationalisation immédiate sans indemnisation. Rappelons que Total l'actionnaire majoritaire produit un chiffre d'affaires de plus de 10 milliards par an et ne verse que 8 millions d'impôts ! Qui ne rêverait pas d'avoir le même taux d'imposition ? La nationalisation, suivi d'un accord d'approvisionnement au Venezuela permettrait de baisser le prix de l'essence sous les 1€ par litre

Le ministre des outre-mers aurait aussi pu faire un choix ambitieux d'avenir, en mettant en place les moyens pour un service de transports en commun gratuit à l'échelle de chaque outre mer, pour sortir des griffes des lobbies de la voiture et des pétroliers. Impossible ? La communauté d'agglomération d'Aubagne l'a mis en place avec succès.

Le ministre des outre-mers Lurel cherche donc à se montrer comme le génie qui aide les guadeloupéens, mais la même mesure a été prise en 2009 pour les produits de première nécessité et les guadeloupéens attendent encore une théorique baisse des prix. Avec sa mesurette, Lurel cède au lobby de la voiture, tout en maintenant les monopoles et revenus indécents des pétroliers et gérants de stations service... tout en assurant des revenus confortables à la région qui touche un pourcentage du prix de l'essence... Comme chacun sait, plus l'essence est chère, plus les caisses de la région se remplissent !!! Alors des transports en commun gratuits pour tous... Ce n'est pas réaliste dira le ministre Lurel, même si c'est l'avenir...

Commenter cet article