Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Manifestation des "bonnets rouges" à Quimper : vilaine récupération de l'Histoire !

Publié le par thalasrum

15.000 manifestants selon les forces de l'ordre, 30.000 selon les organisateurs. Finalement, le chiffre importe peu tant il est faible et reflète la faible mobilisation de nantis, de réactionnaires, d'élus de droite, de libéraux pur jus. La manifestation s'est terminée par des affrontements avec les forces de l'ordre. Comme dans les manifestations réactionnaires contre le mariage pour tous, il semble y avoir une volonté manifeste de générer des blessés, immédiatement transformés en victimes pour tenter de dépasser le cadre de l'infime minorité qui manifeste.

Le problème : la mise en application de l'écotaxe, votée pourtant par des députés UMP,... qui se trouvaient dans la manifestation de Quimper. Cette écotaxe était un minuscule pas en avant en direction de la révolution écologique nécessaire pour assurer la nécessaire transition vers un monde plus sain et vivable pour tous. Cette écotaxe ne change rien au fondement du tout routier & ne met rien en oeuvre pour développer le frêt ferroviaire ou le développement des voies navigables.

La revendication des manifestants, la suppression de la taxe, qui obérerait leurs maigres bénéfices, et la préservation de l'emploi. Le slogan majeur : les taxes se multiplient et vont assassiner l'économie française. À la manoeuvre de cette opposition à la taxe, la droite et l'UMP en tête dont on a vu qu'une partie a pourtant voté la loi, comme l'UMP Marc Le Fur, et le MEDEF. Les salariés, quant à eux, ne se reconnaissaient aucunement dans le mouvement réactionnaire, comme en a témoigné la contre-manifestation de Carhaix.

Le choix des manifestants comme symbole : les bonnets rouges ! Pour rappeler la grande révolte de la payssannerie bretonne de 1675 contre la loi sur le papier timbré. Quelle véritable honte pour les organisateurs UMP et MEDEF que de salir et travestir l'Histoire d'une révolte populaire, celle des bonnets rouges, luttant contre l'arbitraire royal, contre des taxes injustes, éxonérant les privilégiés et frappant les faibles, pour lutter contre une loi démocratiquement votée par les représentants élus de la République, dont certains organisateurs !

Les bonnets rouges de 2013 salissent la glorieuse Histoire de la révolte des bonnets rouges de 1675. L'UMP et le MEDEF font honte à l'Histoire et l'instrumentalisent à des fins individuelles et navrantes !

Commenter cet article

L 04/11/2013 16:19

Très intéressant...Je ne savais que trop penser de ces mouvements à Quimper, étant moi même dans l'ignorance de ce morceau d'histoire. Merci pour ces lumières. Et quelle honte!
Pour les médias... "Les gens se demandent si l'on peut parler de tout, alors que la vraie question est de savoir si l'on est capable d'en parler".